Finance Décentralisée (DeFi)

Aave révolutionne l’univers des jetons non fongibles (NFT) avec sa formule Aavegotchi

21 Oct 2020 - 11:45

La DeFi semble passé de mode. Et ce sont maintenant les jetons non fongibles (NFT) qui sont devenus la hype du moment. Une vague déferlante version collector sur laquelle surfe des projets tout aussi hermétiques et complexes que leurs collègues DeFinanciers. Et parfois le mariage opère, donnant un croisement numérique entre le très sérieux protocole Aave et la version plus ludique des CryptoKitties Cela donne naissance aux improbables jetons Aavegotchi.

Mettez un soupçon d’art et de collection dans la marmite de la DeFi et vous obtenez une nouvelle version hybride d’outils financiers. C’est le jeu actuel des jetons non fongibles (NFT) développé sur le réseau Ethereum (ETH), mais pas uniquement. Une nouvelle addiction numérique sur fond de bulle spéculative en pleine évolution. Et comme à chaque fois tout va très (trop) vite. Et rien n’est aussi simple que le laissent entendre les petites figurines sympathiques qui peuplent les sites de ces offres.

Cette hype improbable semble pourtant sérieuse. Il suffit de voir le nombre des acteurs de la cryptosphère qui s’y intéressent de près depuis quelques semaines. Le tout porté par des œuvres d’art numériques version NFT qui commencent à se retrouver dans les ventes aux enchères tout ce qu’il y a de plus réelles. Le premier exemple du genre étant l’oeuvre intitulée Bitcoin 21, vendue pour plus de 130 000$ par la célèbre maison Christie’s.

Aave + Tamagotchi = Aavegotchi

Un mouvement duquel la DeFi ne souhaite pas se voir exclure. Raison pour laquelle le protocole à succès Aave a visiblement décidé de s’y inscrire. Cela sous la forme d’un mariage assez surprenant entre le Casper de la Finance numérique et les ancêtres du domaine du nom de Tamagotchi. Une version pré-numérique de ce genre de personnages fictifs à la mode des années 90.

Il s’agit de la plateforme Aavegotchi. Un soupçon de folie au sein de l’un des principaux acteurs de la Finance Décentralisée. Le tout reposant sur une formule dont le maître mot reste bien évidemment la réalisation de bénéfices. Mais dans une version qui nécessite quelques confirmations avant de s’y intéresser. Car son caractère quelque peu contre nature mérite de prendre le temps de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une nouvelle embrouille version DeFi.


Le DAI devient le monnaie officiel de l'art numérique NFT

Et après vérification, l’offre de la plateforme Aavegotchi est bien associée au protocole Aave. Le tout bénéficiant d’un compte Twitter officiel créé en juillet de cette année. 

Des fantômes numériques à collectionner

La plateforme Aavegotchi offre l’accès à des personnages rares et collectibles qui « vivent » sur la blockchain Ethereum. Ils prennent la forme de jetons ERC721 qui sont la norme dans le domaine. Une formule qui a fait le succès encore actuel de la structure Dapper Labs à l’origine du projet CryptoKitties, la version historique 2017 de ces jeux de collection. Cette dernière vient d’ailleurs de lever 12 millions de dollars pour le lancement de sa blockchain FLOW destinée à l’accueil des jetons non fongibles.

La formule Aavegotchi se présente sous la forme de fantômes à personnaliser. La petite histoire veut qu’il s’agisse des âmes errantes de Yield Farmers ayant été liquidés. Ces derniers cherchant à revenir sous la forme de profits. 

La plateforme Aavegotchi

Le projet se vante d’introduire de nombreuses innovations dans la sphère du jeu version blockchain. Cela faisant de son offre pour l’univers des jetons NFT ce que le Tamagotchi a été pour le monde des animaux de compagnie numériques. Tout un programme…

« Nous avons passé beaucoup de temps à réfléchir et à discuter des tokenomics d’Aavegotchi, ainsi que de la façon dont Aavegotchi en tant que projet NFT peut être composable et interopérable avec d’autres acteurs du monde NFT. » – Aavegotchi

Cette formule inclut donc des options de rendements financiers. Cela sous de multiples formes comme des enjeux collatéraux de jetons DeFi, la rareté dynamique, l’agriculture de rareté ou encore les mécanismes de jeu régis par DAO. Le tout reposant sur un système de « vote dans le style hôtel de ville interne à cet univers. »

Comment fonctionne Aavegothi ?

La colonne vertébrale du projet est décrite dans le white paper publié par Aave. Le principe repose sur un système de staking de jetons de type aToken supportés par Aave. La valeur d’un personnage Aavegotchi provient à la fois de sa valeur intrinsèque et de son score de rareté.

« Les Aavegotchis sont des NFT jalonnés (staked) avec des jetons ERC20 activés par la DeFi et alimentés par Aave, appelés aTokens. Les Aavegotchis possèdent trois attributs qui déterminent leur valeur globale et leur rareté dans l’univers Aavegotchi : la force de l’esprit, les traits et les accessoires portables. » – Aavegotchi


La plateforme ZeroSwap lance le jeton ZEE

À cela vient s’ajouter la formule innovante et très DeFi style d’agriculture de rareté. Un mécanisme interne à cet univers dont le but est d’encourager et de récompenser les utilisateurs. Cela sous la forme du versement de rewards en jetons GHST. Une cryptomonnaie qui vient d’être lancée pour l’occasion il y a tout juste un peu plus d’un mois.

Chaque Aavegotchi possède son propre score de rareté de base (BRS). Mais il est également noté en fonction de son score de rareté absolue (ARS). Ce dernier correspond à des spécificités comme son niveau d’énergie ou à certains traits particuliers dont la rareté permet d’en augmenter le classement. Et « si seulement 5% de tous les Aavegotchis possèdent un certain trait, alors il reçoit un bonus de 95 à son ARS. »

Le principe de financement DAICO

Le principe de fonctionnement du projet Aavegotchi repose sur une formule innovante du nom de DAICO. Une solution de financement hybride qui avait déjà été envisagée par Vitalik Buterin en 2018. Cela sous la forme d’un mélange entre le concept de DAO (organisation autonome décentralisée) et celui des Initial Coin Offering (ICO). Le tout en ne conservant que le meilleur de chacune de ces options.

« Dans un DAICO (ICO autonome décentralisé), les fonds sont contrôlés par les détenteurs de jetons, et non par l’équipe principale. L’équipe principale (l’équipe Aavegotchi) reçoit chaque mois une allocation de fonds levés, appelée «tap». » – Aavegotchi


L'effondrement de la DeFi et crash des ICOs de 2018

Ce qui a donné lieu à un premier vote communautaire en date du 15 octobre. Cela au sujet d’une proposition AavegotchiDAO d’augmenter cette allocation de fonds levés (tap) de 50 000 DAI à un total de 100 000 DAI. Un referendum qui a recueilli 99% de voix favorables.

Les jetons GHST et FRENS

La mise en place du jeton GHST est au centre de l’univers d’Aavegotchi. Il a fait l’objet d’une pré-vente à la mi-septembre. Le tout à hauteur de 500 000 unités pour un prix de départ fixé à 0,1 DAI (environ 0,1$). Son cours actuel est de 0,62$ après un ATH à 0,96$ le 15 septembre. Il est possible de le mettre en staking sur le réseau Kovan d’Aavegotchi – encore en phase de testnet – ou dans les pools de la plateforme Uniswap.

Il est nécessaire d’en posséder pour pouvoir acheter des Aavegotchis. Et il semble qu’une option « bonding curve » permette d’en obtenir pour un montant fixe de 0,2 DAI/GHST. Mais cela nécessite une inscription, le passage d’un KYC et une inscription sur la liste blanche de la plateforme.

Et depuis peu, ces jetons GHST permettent de gagner des jetons FRENS lorsqu’ils sont bloqués en staking. Une mise en place qui vient d’être annoncée sous une forme qui repose sur le réseau Ethereum. Cela car le mainnet d’Aavegotchi n’est pas encore opérationnel.


Aavegotchi GHST FRENS

Une option qui prend la forme d’un détour de la feuille de route mise en place par le projet Aavegotchi. Cela sous la pression d’une communauté de joueurs en attente de profits. Et d’une version plus sûre pour les réaliser sans prendre le risque de s’exposer à un hack qui n’est pas à exclure dans le domaine.

« En jalonnant GHST, vous gagnerez des points FRENS qui peuvent être convertis en tickets de 6 niveaux de rareté différents. Chaque billet peut ensuite être entré dans des Raffles qui se tiennent périodiquement avant (et après) le lancement d’Aavegotchi Mainnet. Les participants chanceux gagneront des bons entièrement convertibles en Aavegotchi Wearables sur Mainnet. » Aavegotchi

Une superposition de jetons qui n’est pas faite pour clarifier cette offre pour le moment en version de test de ce qu’elle devrait devenir. Tout cela reposant sur une somme d’innovations qui peut tout autant être le début d’une nouvelle ère que l’effondrement programmé d’un projet trop complexe. Une question à laquelle seul l’avenir pourra apporter une réponse.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche