Bakkt – Arrivée des Bitcoins (BTC) backés physiquement, vers une envolée des prix ?

Alors que l’on attendait la potentielle arrivée de Bakkt depuis des mois, un communiqué officiel vient amener la bonne nouvelle : les contrats futures ont reçu le feu vert des régulateurs de la CFTC et verront le jour en septembre prochain.

Le lancement tant espéré de Bakkt sur le point de se produire ?

Kelly Loeffler - Bakkt CEO

Kelly Loeffler – Bakkt CEO

Un communiqué officiel vient d’annoncer que les contrats proposés par Bakkt prendront effet dès le 23 septembre 2019 prochain. C’est Kelly Loeffler, la CEO de Bakkt et ancienne propriétaire de l’équipe de NBA féminine d’Atlanta qui a publié le communiqué qui s’intitule Cleared to Launch (prêt à être lancé). Pour rappel, Bakkt a systématiquement repoussé, modifié ou avorté ses précédentes dates de lancement (comme en novembre 2018 par exemple), mais il semblerait que cette fois, cela soit la bonne. On sait depuis le mois de juillet dernier, que des tests étaient en cours, avec pour but de lancer rapidement l’initiative à grande échelle par la suite.

Pour rappel, Bakkt, c’est un projet qui a vu le jour il y a maintenant un an, mais qui se heurtait aux approbations des régulateurs américains (SEC, CFTC). En effet, en novembre 2018, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), qui est une agence de règlementation des marchés des bourses de commerce aux USA, avait refusé la licence nécessaire. Bakkt annonce aujourd’hui avoir reçu le feu vert pour son lancement par la CFTC via le processus de “self certification“.

Mais revenons vers l’essentiel, Bakkt, c’est quoi ? L’idée derrière cette initiative est d’offrir la possibilité aux investisseurs institutionnels d’acheter des Bitcoins (BTC) de manière transparente, sécurisée, et encadrée en proposant deux types de contrats futures (quotidien et mensuel) backés physiquement [le terme physiquement est utilisé car des contrats futures existent déjà sur le Bitcoin, ils permettent de spéculer sur le prix de celui-ci, mais sans avoir besoin d’en détenir et donc d’en acheter]. Ce service provient de la maison mère du New York Stock Exchange (bourse de New York), l’Intercontinental Exchange, et plusieurs sociétés prennent part à son développement, dont Starbucks, Microsoft ou le Boston Consulting Group. Autant dire que les acteurs derrière cette initiative sont des poids extrêmement lourds dans le domaine. En fait, l’univers des cryptomonnaies n’est pas encore totalement accessible aux grandes institutions. En effet, elles sont nombreuses à ne pas pouvoir investir sans un cadre légal et sans garanties. On imagine mal un hedge funds placer des millions dans les cryptomonnaies via une plateforme de trading située dans les îles Caymans qui peut exit scam (partir avec la caisse) à tout moment. Cette hypothèse est d’autant plus corroborée avec les actualités de l’année 2019 et, par exemple le piratage de Cryptopia. Bakkt souhaite donc apporter une solution à cette problématique.

“L’objectif de Bakkt ? Donner confiance aux institutions et aux particuliers qui n’osaient pas se positionner à cause d’un manque de régulation. L’idée est de permettre au Bitcoin d’être encore un peu plus accessible. L’impact pourrait se révéler énorme à moyen terme.”

Une nouvelle positive pour le marché des cryptomonnaies ?

Le retour des "Bitcoin To The Moon" ?

Le retour des “Bitcoin To The Moon” ?

Même si cette initiative va à l’encontre de l’état d’esprit initial de Satoshi Nakamoto, le créateur du Bitcoin, elle pourrait améliorer plusieurs faiblesses actuelles du marché. En effet, elle offrirait tout d’abord un volume de trading plus important ce qui permettrait de rendre l’actif moins volatile, favorisant une possibilité d’adoption plus forte dans notre vie de tous les jours.

Pour rappel, un contrat future est également appelé contrat à terme en français. « Un future ou contrat à terme est un contrat standardisé négocié sur un marché organisé permettant de s’assurer ou de s’engager sur un prix pour une quantité déterminée d’un produit donné (le sous-jacent) à une date future. »

Cela pourrait donc pousser la valeur du BTC vers le haut parce qu’avec Bakkt, les BTC achetés avec un contrat future le sont physiquement. On parle ici de Bitcoins réels, ce qui est totalement différent des autres contrats futures existants pour le moment (CME de Chicago par exemple). Bakkt, devra gérer un écosystème dans lequel il se fournit en Bitcoins lorsque les investisseurs veulent en acquérir via un contrat à terme. Cela devrait faire largement grimper la demande. Et c’est le fait que les Bitcoins soient vraiment achetés qui est une innovation sans précédent pour l’écosystème des cryptomonnaies.

Dans tous les cas, Bakkt risque de changer pas mal de choses sur le marché crypto. Le BTC semble perdre un peu de son idéologie mais devient dans le même temps plus mature et ouvert aux investisseurs institutionnels.

Comment vont fonctionner ces contrats futures ?

Il y aura principalement deux offres d’une valeur de 1 BTC (des informations supplémentaires devraient arriver dans un futur proche) :

Un contrat “Daily : Permettant la possibilité d’utiliser un outil de type Margin. Le Margin Trading s’apparent au trading avec des effets de levier. La plateforme vous prête une certaine somme pour augmenter vos gains et vos pertes. Par exemple, vous souhaitez acheter 1 BTC en usant d’un levier x3. Cela signifie que l’exchange peut vous prêter 3 BTC en plus de celui que vous achetez. Vous possédez donc 4 BTC et un capital plus important que votre apport initial avec lesquels trader.

Un contrat “Monthly : Il est plutôt axé sur le long terme dans lequel Bakkt fournira une vision sur 12 mois. Celui-ci est plus orienté vers un investissement que du trading.

Des outils contre le wash trading seront également utilisés. Une pratique qui est malheureusement largement trop répandue dans le monde des plateformes de trading de cryptomonnaies actuelles. Des solutions d’assurance avec des fonds à hauteur de 35 millions de dollars seront prévues par l’organisation derrière Bakkt.

Quelles réactions dans la communauté crypto ?

Voici quelques avis d’analystes de la Cryptosphère sur les réseaux sociaux ci-dessous :

Selon hodlonaut, l’individu derrière l’initiative de la Lightning Torch, Bakkt lancerait ses services dans 37 jours, alors que la division des récompenses pour les mineurs (halving) se profile dans 274 jours. Tick Tock, l’horloge tourne.

Pour Mounia Rahbi, une analyste très active à propos des cryptomonnaies et du Bitcoin, l’actualité à propos de Bakkt n’a pas suffit au BTC pour clôturer sa journée du 17 août au-dessus des 10 500$. Elle se demande si le Bitcoin va ranger (osciller) entre 9600 et 10 500$ dans les prochaines semaines.

Reste à savoir si Bakkt ne va pas changer une nouvelle fois la date prévue de lancement. Dans tous les cas, les feux sont au vert, la période semble propice, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’au 23 septembre prochain. Il y a fort à parier que des bouleversements à propos de l’investissement dans le monde des cryptomonnaies pourraient voir le jour.

→ Pour suivre CryptoActu sur Telegram, c’est par ici : https://t.me/CryptoActuCom

Commentaires

Sed ut tristique adipiscing Curabitur nec porta. vel, facilisis sed
106 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez