Binance – Made in Japan avec l’acquisition de Sakura Exchange BitCoin

30 novembre 2022 - 13:30

Temps de lecture : 2 minutes

Par Hugh B.

La plateforme Binance se présente comme l’un des acteurs centralisés les plus solides en cette période troublée dans le secteur des cryptomonnaies. Et son PDG Changpeng Zhao s’assure de cet état de fait en semant le doute à propos de la plupart de ses concurrents. Le tout sous couvert d’une transparence qui reste très discutable. Car dans le même temps, l’exchange non grata au Japon tente de réintégrer ce marché déguisé en Sakura Exchange BitCoin (SEBC). Explications…

Cette actualité pourrait se résumer à l’idée qu’une fois expulsée par la grande porte, Binance tente de revenir par la fenêtre. Ou que son fondateur Changpeng Zhao (CZ) aime à tenter la technique du déguisement afin de contourner les problèmes que son exchange rencontre avec les instances de régulations locales. Surtout si l’on considère que cette procédure n’est pas une première pour ce jeune et ambitieux milliardaire.

Car sa plateforme est toujours dans le viseur du gouvernement japonais, décidément peu enclin à lui délivrer une licence d’exploitation nationale. Mais peu importe, car avec sa participation de 100% dans la société Sakura Exchange BitCoin, le problème pourrait bien être réglé. C’est en tout cas ce qu’affirme Binance…

Régulation

Le Japon assouplit sa législation sur les cryptomonnaies

Jordan P. - 21 Oct 2022 - 12:00

Le régulateur japonais assouplit certaines règles relatives aux [...]

Lire la suite >>

Binance – Acquisition de Sakura Exchange BitCoin

Les règles du jeu sont simples. Si la plateforme Binance rencontre des problèmes pour obtenir une licence nationale, elle contourne l’obstacle. Avec comme technique éprouvée à plusieurs reprises, le rachat d’une entreprise – ou de parts – ayant déjà obtenue le précieux sésame auprès des instances de régulation locales. Un exercice déjà pratiqué en Malaisie ou à Singapour, en train de perdre son statut de pôle crypto majeur. Et dans le cas présent, il s’agit du Japon.

En effet, dans une déclaration officielle publiée aujourd’hui même, la plateforme Binance annonce son rachat à hauteur de 100% de l’exchange japonais Sakura BitCoin. Et même si « les termes de cette transaction n’ont pas été dévoilés », l’objectif semble quant à lui tout à fait limpide. Car « grâce à cette acquisition, Binance entre sur le marché japonais, en tant qu’entité réglementée par la Japan Financial Services Agency (JFSA). » Fin de la discussion !

Binance - Retour au Japon avec l'acquisition de Sakura Exchange BitCoin

Et non sans une certaine ironie, le directeur général de Binance Japan, Takeshi Chino, affirme que ce rachat permettra « d’aider le Japon à jouer un rôle de premier plan dans le secteur des cryptomonnaies ». Les régulateurs locaux apprécieront ce coup de main (pied) plus forcé que souhaité.

« Le marché japonais jouera un rôle clé dans l’avenir de l’adoption des cryptomonnaies. En tant que l’une des principales économies mondiales avec un écosystème technologique hautement développé, il est déjà prêt pour une forte adoption de la blockchain. Nous travaillerons activement avec les régulateurs pour développer notre échange combiné de manière conforme pour les utilisateurs locaux. Nous sommes impatients d’aider le Japon à jouer un rôle de premier plan dans le secteur des cryptomonnaies. »

Takeshi Chino

Plateformes d'échanges

CoinMarketCap - Surveiller les exchanges avec la fonction Proof of Reserve

Hugh B. - 23 Nov 2022 - 10:30

L’affaire FTX aurait-elle déjà quelques conséquences positives sur [...]

Lire la suite >>

On ne laisse décidément pas Binance dans un coin. Et cette plateforme leader dans le secteur des cryptomonnaies va pouvoir accrocher le Japon à son tableau de chasse déjà bien fourni. À voir comment cette partie d’échec va maintenant se poursuivre du côté du gouvernement japonais…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche