Binance – retraits bloqués suite à des mouvements de prix anormaux

12 décembre 2022 - 09:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

La plateforme Binance – et plus précisément son fondateur Changpeng Zhao (CZ), tente de s’imposer comme le capitaine d’un écosystème des cryptomonnaies en perte de repères. Mais dans le même temps, elle s’expose à une surveillance accrue des investisseurs crypto face à sa stratégie hautement centralisée. Avec une preuve de reserves qui ne satisfait pas du tout. Et durant le week-end, le blocage des retraits pour certains comptes d’utilisateurs suite à des « mouvements de prix anormaux ».

Après la chute spectaculaire de l’icône montante du secteur des cryptomonnaies Sam Bankman-Fried, la place de milliardaire leader de cet écosystème est à prendre. Et de toute évidence, cette position aussi inappropriée qu’instable semble revenir à Changpeng Zhao (CZ) qui n’économise pas ses efforts pour s’installer sur le trône. Pendant que tout le monde semble une nouvelle fois oublier qu’il n’est que le patron d’une entité hautement centralisée dans un univers censé échapper à ce genre de modèle économique.

Une réalité dont le principal carburant est le cri à la « transparence » porté par CZ depuis l’affaire FTX. Un exercice périlleux auquel s’adonnent depuis la plupart des plateformes, même décentralisées comme Uniswap (UNI). Avec la récente livraison par Binance d’une « preuve de réserve » qui ne fait que mettre en évidence le manque de clarté sur certains points comptables essentiels. Et durant le week-end, le blocage de comptes d’utilisateurs suite à des « mouvements de prix anormaux » qui interrogent.

Finance Décentralisée (DeFi)

Uniswap - Un exercice de transparence qui tourne mal

Hugh B. - 22 Nov 2022 - 12:00

Il est encore un peu tôt pour parler de conséquences positives en lien à [...]

Lire la suite >>

Binance – Enquête interne et blocage de comptes

Tout cela s’est visiblement passé sur la journée de dimanche. C’est en tout cas à cette date que la plateforme Binance a officiellement annoncé la mise en place d’une enquête interne. Cela suite à des « mouvements de prix anormaux » enregistrés sur sa bourse de cryptomonnaies. Et ce que Changpeng Zhao résume comme le comportement d’un « gars » qui aurait « déposé des fonds et commencé à acheter ». Ce dernier suivi par « d’autres gars » sans pouvoir effectuer de « lien entre ces comptes. »

« Nous sommes conscients des mouvements de prix anormaux pour certaines paires de trading sur Binance, impliquant des actifs tels que SUN, ARDR, OSMO, FUN et GLM. Notre équipe enquête et prend les mesures appropriées en ce qui concerne les comptes suspects. »

Binance

Et comme « le gars » en question à pris l’initiative de déposer les fonds sur Binance avant de jouer avec le cours de certaines cryptomonnaies, CZ prend cela pour une bonne nouvelle. Car selon lui, « les pirates ne déposent pas ». Fin de cette affaire ! Enfin pas réellement, car même si tout cela ne serait au final « qu’un comportement du marché » sans incidence, « certains des comptes bénéficiaires » ont tout de même vu leurs retraits « temporairement verrouillés ». Et le débat interminable, mais pourtant tellement simple, de l’intervention des exchanges sur les comptes de leurs clients revient une nouvelle fois sur le devant de la scène…

Plateformes d'échanges

FTX - Le PDG de Coinbase rejette "l'erreur comptable" invoquée par SBF

Hugh B. - 05 Dec 2022 - 10:30

Après l’état de choc lié à l’effondrement de la plateforme FTX, [...]

Lire la suite >>

Un fait que ne manque pas de souligner CZ, conscient de l’impopularité de ce type de décisions dans les rangs des investisseurs crypto. Ce dernier abordant la « trop grande intervention de la part de sa plateforme ». Mais en expliquant que cet exercice consiste à devoir trouver un « équilibre » dans le cadre des ces procédures de blocage présentées comme nécessaires. Car lorsque cela « se produit sur le marché libre, nous devons le laisser se dérouler ». Oui, c’est effectivement le principe. Mais que dire de l’affaire FTX, pourtant hautement centralisée, que tout le monde a également regardé se dérouler sans rien pouvoir faire !

La question restant de savoir si ce « comportement de marché » était au final une attaque coordonnée de l’exchange. Et sur ce point, Changpeng Zhao se garde bien de parler de piratage. Pourtant la décision de bloquer des comptes d’utilisateurs pose question à de nombreux acteurs de l’écosystème des cryptomonnaies. Comme quoi la transparence n’est pas forcément effective du simple fait de la démarche initiée par celui qui prétend l’exposer aux autres.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche