Plateformes d'échanges

Binance US marque Coinbase à la culotte

21 Juil 2022 - 07:28

La filiale américaine de Binance a du répondant et veut le faire savoir en lançant un programme de marketing d’affiliation au moment même où Coinbase, encore leader n°1 des exchanges crypto sur le marché US mais en sérieuse perte de vitesse, ferme le sien en arguant des conditions difficiles du marché baissier.

Binance US nargue Coinbase

Le malheur des uns c’est bien connu, fait le bonheur des autres. Alors que la société cotée traverse une série noire interminable dans laquelle elle semble naviguer à vue, tâtonnant à redresser la barre d’un paquebot qui prend l’eau de partout et l’obligeant à adopter une succession de restrictions concernant tantôt son personnel, avec une réduction d’un cinquième de ses effectifs, ou ses utilisateurs avec notamment la suspension provisoire de son programme d’affiliation, la concurrence s’empresse de venir marcher sur ses plates-bandes pour tenter de capter une part de ce marché américain si convoité.

Et l’une des manières de faire est précisément de prendre le contre-pied des annonces négatives du géant aux pieds d’argile. Ainsi, Binance US a décidé d’adopter cette stratégie. La plateforme par la voix de son PDG Brian Shroder, avait déjà réagi au gel des embauches de Coinbase en déclarant qu’elle embaucherait avec plaisir tous les candidats laissés-pour-compte. Dans la même veine et en joignant le geste à la parole, elle annonce maintenant un programme d’incitation à promouvoir l’échange, réservé à un public d’influenceurs, d’entrepreneurs et de créateurs de contenus et dont les modalités sont déjà définies dans un article de blog.

L’offensive de Binance sur le marché US

Binance en territoire US est une histoire tortueuse, ponctuée de batailles réglementaires qui a conduit le leader mondial à créer en 2019 sa division américaine pour se conformer aux exigences d’une régulation particulièrement pointilleuse. Mais les débuts n’ont pas été simples, caractérisés notamment par une direction volatile, les têtes changeant à un rythme soutenu, et des ajustements fréquents de l’offre.

Depuis l’accession aux manettes de Shroder, en octobre dernier, la plateforme semble gagner en stabilité. Elle fait néanmoins toujours l’objet d’une enquête de la Commodities and Futures Trading Commission des Etats-Unis pour manipulations de marché. Et la justice américaine l’aurait également dans le collimateur la soupçonnant de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale.

Des ombres au tableau qui continuent de ternir sa réputation et d’effrayer l’utilisateur lambda, mais Binance US a de la ressource, enfin surtout sa maison-mère, et ses opérations de trading sans frais ajoutés à une politique de coût réduit pourraient attirer les investisseurs particuliers de Coinbase, ébranlés par les rumeurs d’insolvabilité de la plateforme et assommés par ses frais notoirement élevés.

FTX US en embuscade

De fait, Binance US n’a jamais semblé aussi solide, avec un premier tour de table de 200 millions de dollars la valorisant à 4,5 milliards de dollars, et croit fermement en son objectif de devenir public d’ici deux à trois ans, même si en termes de volume de transactions, elle reste un petit Poucet. A titre indicatif, sur les dernières 24 heures, elle a enregistré un peu plus de 800 millions de dollars de volumes d’échanges quand sa maison-mère en négociait plus de 19 milliards de dollars.

Néanmoins, avec le vacillement de Coinbase, le marché américain n’a jamais semblé aussi ouvert. Il faudra cependant faire avec un autre géant, pressé lui aussi de se positionner plus largement dans cette région. On parle bien sûr de FTX, plus axé sur les produits dérivés, qui a commencé à poser ses jalons en introduisant sur sa division US la négociation d’actions américaines sans frais.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche