Plateformes d'échanges

3 petits mois et puis s’en va : Brian Brooks quitte la direction de Binance US

07 Août 2021 - 15:56

Brian Brooks, ancien responsable intérimaire du Bureau du contrôleur de la monnaie (OCC), devenu directeur général de Binance US en mai dernier, a annoncé sa démission. Un énième épisode dans la saga pleine de rebondissements de la plus grande plateforme d’échange crypto qui collectionne depuis quelques mois aléas réglementaires et problèmes de personne.

Brian Brooks quitte Binance prématurément et il n’est pas le seul…

Brian Brooks, a annoncé vendredi sur Twitter qu’il renonçait à son poste de directeur de la division américaine de Binance.

Je vous fais savoir que j’ai démissionné de mon poste de PDG de Binance US. Malgré les divergences sur l’orientation stratégique, je souhaite à mes anciens collègues beaucoup de succès. »

L’ancien contrôleur par intérim de la monnaie, également ex-directeur juridique de Coinbase, avait pris la direction de Binance US au printemps dernier en remplacement surprise de Catherine Coley. Cette dernière observe depuis son éviction brutale une discrétion absolue, à l’image du silence adopté par son ex-employeur qui n’a jamais voulu commenté sa décision. Une négociation financière est peut-être en cours, ce qui expliquerait le mutisme des deux parties ou peut-être s’agit-il d’un arrangement. En effet, les comptes LinkedIn et Twitter de Coley la décrivent toujours comme « PDG de Binance US », ce qui incline certains à penser qu’elle va reprendre du service après le désistement de Brooks.

Mais quoi qu’il en soit, il semblerait que l’inélégance de Changpeng Zhao dit « CZ » n’ait pas été récompensée puisque le nouveau PDG ne l’aura pas été longtemps. La stratégie de CZ, consistant à se rapprocher des régulateurs en embauchant certains des leurs, se trouve mise à mal par cette démission pour le moins prématurée. D’autant que Brooks n’est pas le seul responsable à quitter le géant secoué par une offensive réglementaire générale lancée contre lui. En effet, peu de temps avant, c’est le responsable de la filiale de Binance au Brésil qui a claqué la porte six mois seulement après sa prise de fonction au même motif vague de divergence de vue.

Un énième coup dur pour Binance

Alors que c’est un énième coup dur que doit encaisser le leader des exchanges, le PDG de Binance, l’a cette fois-ci joué fair-play.

Le travail de Brian pour Binance.US a été inestimable. Nous espérons qu’il continuera à faire partie intégrante de la croissance de l’industrie de la cryptographie, plaidant pour des réglementations qui font bouger notre industrie. Nous lui souhaitons le meilleur dans ses projets futurs. »

Déclaration de CZ sur Twitter

Il s’agit aussi de ménager l’avenir et de ne pas se mettre à dos, en plus des régulateurs, les utilisateurs de la plateforme. En effet, Brooks a acquis une belle réputation au sein de la cryptosphère pendant ses dix mois à la tête du Bureau du contrôleur de la monnaie.

Assumant sa fonction avec panache, il a manifesté un réel activisme pour inscrire les cryptos dans le paysage financier réglementaire américain. Sous son impulsion, la division du département du Trésor a publié des directives permettant aux banques à charte fédérale de détenir des fonds de réserve pour les stablecoins et de fournir des services de stockage de cryptomonnaies à leurs clients. C’est également sous son mandat-éclair que Anchorage, un fournisseur de service crypto dédié aux institutionnels, a obtenu un statut bancaire national.

Si CZ cherche à rassurer les utilisateurs de Binance US en précisant que le changement de leadership n’aura aucune influence sur l’avenir de la filiale, ce départ soudain n’est pas de meilleure augure. Outre le nombre de questions sans réponses, avec cette désertion inexpliquée, l’examen réglementaire risque encore de s’intensifier.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche