Bitcoin

Bitcoin Beach – Cette expérience locale qui veut faire du Bitcoin une monnaie mondiale

28 Déc 2021 - 15:00

Derrière chaque grande histoire imposée aux assauts médiatiques se cache la petite aventure de visionnaires et de créateurs engagés. Avec comme principal exemple le Bitcoin, dont personne n’avait envisagé le succès actuel lors de sa mise en fonction en 2009. Mais dont la vocation de monnaie numérique autonome a rapidement laissé place aux aspirations spéculatives de hordes d’investisseurs issus des pays les plus riches. Malgré cela, c’est bien lui que le Salvador a choisi pour devenir sa monnaie nationale officielle en juin dernier. Une étape historique dont l’importance ne doit cependant pas effacer ses origines, dans le petit village d’El Zonte.

Ce sont rarement les personnes et les projets les plus visibles qui sont à l’origine des changements les plus importants. Tout au plus surfent-ils sur la tendance développée par d’autres. Mais avec cette différence d’avoir les moyens et l’ambition d’en faire quelque chose de plus grand. Une logique de fonctionnement qui ne doit pas faire oublier les doux dingues à la base de ces basculements historiques. Avec ce petit grain de folie nécessaire pour ne pas se rendre compte que tout cela était impossible avant de devenir réel. Il suffit de regarder du côté du Bitcoin.

Et c’est très exactement ce qui a eu lieu au Salvador, dans le petit village d’El Zonte. Un spot de surf battu par les marées et la prolifération des gangs. Et une population en grande partie exclue du système bancaire, en proie à la pauvreté et à l’absence de perspectives. Raison pour laquelle un projet de soutien et de financement local a vu le jour en 2009. Une initiative pérenne, dont le développement s’est heurté dix ans plus tard à un généreux donateur. Ce dernier désireux d’effectuer un versement en Bitcoin. Il n’en fallait pas plus…

« Une population qui lutte contre la pauvreté et le manque d’inclusion financière est toujours destinée à voir la valeur du Bitcoin avant les communautés riches de Singapour ou de la Silicon Valley.« 

Mike Peterson, Bitcoin Beach

La révolution monétaire Bitcoin d’El Zonte

Mais comment intégrer cette cryptomonnaie trop spéculative pour effectuer des paiements et trop chère pour acheter des biens de la vie courante ? Tout simplement en ignorant ces idées reçues du fait de ne pas en connaître l’existence. Et voilà comment « ceux qui sont trop jeunes et naïfs pour comprendre que leur entreprise est vouée à l’échec » ont initié le projet Bitcoin Beach. Cela tout d’abord sous la forme d’une campagne de formation de la population locale, grandement accélérée par la crise du Covid. Et dans le but de développer une « économie circulaire durable sur le Bitcoin. »

« Au Salvador, le Bitcoin est l’argent des pauvres et des exclus financiers. Pour les Salvadoriens qui vivent dans la pauvreté, les débats entre les camps de l’or numérique et de la monnaie numérique semblent hors de propos et sans pertinence pratique. Pour ceux qui ont le plus besoin du Bitcoin, la question se résume à comment acheter leur pain quotidien et comment épargner pour l’avenir.« 

Mike Peterson, Bitcoin Beach

Bitcoin

Jack Dorsey l'affirme : le Bitcoin remplacera le dollar

Hugh B. - 21 Dec 2021 - 09:00

Il doit parfois être reposant de vivre dans la tête d’un maximaliste. [...]

Lire la suite >>

Et rapidement, un nouveau problème est apparu. Comment développer un outil efficace pour accompagner cette transition numérique ? Cela sous la forme d’une petite révolution locale en train de bouleverser l’équilibre monétaire mondial depuis le village d’El Zonte. Une nouvelle étape à l’origine de l’entrée de cette course de la startup américaine Galoy. Et comme conséquence la création en 2020 du Bitcoin Beach wallet, afin de répondre à ces attentes. Un portefeuille compatible avec le réseau Lightning Network, principale arme d’adoption massive du Bitcoin comme moyen de paiement.

3 millions de dollars pour le Bitcoin Beach wallet

Quelle différence entre le portefeuille Chivo développé par le gouvernement du Salvador et le Bitcoin Beach wallet ? Son caractère open source, dédié à la mise en place d’une alternative bancaire présentée comme communautaire. Mais également cet avantage d’avoir été pensé à un niveau local. Tout cela reposant sur un modèle de garde partagé situé en dehors du clivage actuel qui oppose les versions custodials et non-custiodials. Et de multiples fonctionnalités comme la gratuité des transferts internes, la possibilité de regrouper des transactions ou encore un outil de localisation des points de vente qui acceptent le Bitcoin.

Et ce projet, lancé à l’origine sous la forme d’une preuve de concept, a rencontré un accueil des plus favorables. Au point de motiver la société Galoy à en accélérer le développement. Cela afin d’offrir ses services à un plus grand nombre d’utilisateurs et de communautés. Une initiative à l’origine d’une levée de fonds de 3 millions de dollars validée le 15 décembre dernier. Et dont l’objectif affiché est de « permettre à toute communauté, entreprise ou gouvernement d’offrir des services bancaires utilisant Bitcoin et Lightning. »

En plus de tout cela, ce portefeuille d’un nouveau genre propose un service appelé « Banking-as-a-Service ». Avec comme mission de fournir une infrastructure identique à celle développée à El Zonte. Mais sans jamais placer la société Galoy – ou qui que ce soit – dans la position d’une banque. Car le but est de faire évoluer le projet afin de « vraiment amener la plateforme à un public plus large aux bons endroits dans le monde. » Et cela n’a encore une fois rien d’une utopie irréaliste. Car d’autres alternatives du genre existent déjà. Comme le Bitcoin Jungle développé au Costa Rica avec le code open source de Galoy. Ou encore le Bitcoin Lake au Guatemala qui n’est rien d’autre qu’une nouvelle implantation locale de son Bitcoin Beach.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche