Minage

Bitcoin – Hashrate en chute libre suite à la crise chinoise du minage de BTC

23 Juin 2021 - 15:32

Il y a des signes qui ne trompent pas, et des conséquences qui semblent inévitables. Un constat qui s’applique tout particulièrement au fameux taux de hashrate du réseau du Bitcoin. Cela suite à ce que l’on peut définir sans trop de risque comme la crise chinoise historique et actuelle de l’industrie du minage de BTC. Un effondrement qui pose question. Principalement sur la position géographique de la prochaine terre d’accueil de ces 60% d’une activité décidément pas comme les autres. Bienvenue dans la grande migration des mineurs du Bitcoin…

La Chine avait annoncé sa volonté de légiférer de façon plus sévère l’industrie du minage de BTC fortement implantée sur son territoire. Une situation géopolitique qui posait un problème de centralisation évident associé à une relation très compliquée avec le gouvernement chinois. Mais il semble que tout cela soit en train de devenir une situation à ranger dans les affaires passées de la courte histoire du développement du Bitcoin. Car la Chine n’est définitivement plus cet eldorado électrique pour la reine des cryptomonnaies.

Un fait devenu réalité suite à de nombreuses coupures de courant à l’encontre de fermes de minage. Et dont l’association presque parfaitement synchronisée avec la chute du cours du Bitcoin laisse perplexe. Avec comme conséquence directe un véritable effondrement du taux de hachage (hashrate) de son réseau. C’est-à-dire la capacité de calcul disponible pour en assurer la sécurité et le bon fonctionnement. Une puissance presque divisée par deux en l’espace d’à peine un mois.

Le hashrate du Bitcoin s’effondre

Un effondrement qui a certainement débuté par la décision de certains mineurs de débrancher leurs machines suite à l’importante baisse du prix du Bitcoin. Mais qui a fortement accéléré suite à la décision de la Chine d’interdire cette activité dans les régions du Xinjiang et du Sichuan. Deux zones qui représentent à elles seules 30% de cette capacité de calcul. Soit une puissance de 50 exahashs par seconde (EH/s) désormais indisponible. Et un taux de hashrate qui a perdu plus de 48% depuis la mi-mai, selon les données du site Bitcoin Info Chart.

Une baisse historique qui résulte donc à n’en pas douter de l’addition de ces deux facteurs. Et qui pousse les mineurs chinois à exporter leur activité vers d’autres territoires plus favorables. Cela avec des destinations comme le Kazakhstan, la Russie ou encore les États-Unis. Ce qui devrait à terme profondément redessiner la distribution géographique de cette industrie liée au Bitcoin. Et peut-être permettre de faire de la Chine un simple mauvais souvenir dans le domaine.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche