Bitcoin (BTC) – L’Iran s’engage dans la course au minage

 Bitcoin (BTC) – L’Iran s’engage dans la course au minage

Le minage du Bitcoin (BTC) est au centre de toutes les attentions, avec l’approche du halving. Son extraction nécessite d’avoir accès à une source d’énergie bon marché. Cela pour que l’opération puisse être rentable. Et l’Iran semble devenir un nouvel eldorado dans le domaine. 

L’Iran n’a pas toujours eu une position très claire en rapport au minage de cryptomonnaies. Mais il semble que cela soit en train de changer dernièrement. En effet, une information récente fait état de l’installation prochaine d’une infrastructure importante dédiée à cette activité. Le Bitcoin semble être au centre de cette décision. 

Feu vert du Ministère

C’est la société du nom de iMiner qui vient d’annoncer avoir reçu le feu vert du Ministère de l’Industrie, des Mines et du Commerce libanais pour lancer l’exploitation de 6000 unités minières dans la ville de Semnan. Elle a pour cela dû obtenir une licence d’exploitation en bonne et due forme. 

Il s’agit selon l’entreprise du  « premier et plus grand système d’extraction et de minage de Bitcoin en Iran. » Cela représente un investissement estimé à plus de 300 milliards de rials, soit un peu plus de 7 millions de dollars. Une opportunité pour cette entreprise, dans un pays où le coût de l’électricité bénéficie de subventions conséquentes. Car l’accès à une source d’énergie bon marché reste un point central de cette industrie.

Après une relation très compliquée avec le Bitcoin, l’Iran a très clairement changé de stratégie vis-à-vis de l’univers des cryptomonnaies. Un revirement à 180 degrés qui n’est pas indépendant d’une volonté du gouvernement de trouver des moyens de contourner les sanctions américaines. L’extraction minière est aujourd’hui une activité industrielle tout ce qu’il y a de plus officielle et légale. Le gouvernement aurait déjà délivré un millier de ces licences depuis le début de l’année.

La société iMiner sera également autorisée à offrir une solution de commerce de cryptomonnaies sur le territoire iranien ainsi qu’un système de stockage. 

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,140