Miner du Bitcoin (BTC) en utilisant les sous-produits de l’industrie pétrolière

 Miner du Bitcoin (BTC) en utilisant les sous-produits de l’industrie pétrolière

Miner Bitcoin

L’un des principaux arguments de la critique du Bitcoin (BTC) réside dans sa consommation énergétique très importante. Une nécessité induite pas sa technologie blockchain qui repose sur le minage. Mais il semble que des solutions existent pour y remédier. 

L’idée vient de l’éditeur de podcasts Marty Bent et elle a le mérite d’être innovante. Il s’agit de lier la production du Bitcoin avec l’industrie du pétrole et du gaz. Cela pourrait ressembler à un simple déplacement de consommation énergétique, d’une source de pollution à une autre. C’est en fait bien plus logique et malin que cela. L’opération imaginée par Marty Bent concerne les sous-produits de cette industrie comme énergie dédiée au minage du Bitcoin.

Un énorme avantage

Dans un article publié le 15 avril et intitulé « apport de puissance de hachage en Amérique du Nord », il dépeint ce projet qu’il présente comme « un énorme avantage pour tous les acteurs impliqués ». Il y expose sa théorie en expliquant l’avoir mis en pratique depuis une année déjà. En effet, il exploite du Bitcoin de cette manière avec la société Great American Mining (GAM), en utilisant un excès de gaz formé comme sous-produit du pétrole pour alimenter son activité.

«Chez Great American Mining, nous essayons de faire prendre conscience aux sociétés pétrolières et gazières qu’elles devraient investir dans ce domaine et construire une infrastructure minière sur leurs champs. Cela afin d’être plus efficaces avec leurs gaspillages de gaz. (…) À long terme, cela aidera le Bitcoin. « 

L’idée est intéressante, car elle permet à deux réalités de se rencontrer. Les mineurs sont en recherche permanente de sources d’énergie bon marché, pour réduire leurs coûts de production et être plus rentables. Dans le même temps, l’industrie d’extraction du pétrole doit gérer de grosses quantités de gaz, normalement éliminées comme sous-produits et très souvent vendues à perte.

« S’ils sont conçus correctement, les conteneurs remplis de mineurs Bitcoin ont une disponibilité bien supérieure et sont 5 fois plus rentables (en moyenne) que l’envoi du gaz à un pipeline pour le vendre. »

Une solution qui pourrait apporter un nouveau souffle à l’industrie du minage de cryptomonnaies dans son ensemble.

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,139