Cryptomonnaies

BNP Paribas prête à proposer un service de garde crypto ?

20 Juil 2022 - 07:28

La plus grande banque française serait sur le point de proposer un service de conservation des actifs numériques via un partenariat avec la société suisse spécialisée Metaco.

La première banque française s’engagerait dans la crypto

BNP Paribas, à travers sa filiale de conservation d’actifs BNP Paribas Securities Services, serait selon Coindesk, sur le point de devenir un fournisseur de services de garde pour bitcoin et d’autres crypto-actifs. La banque, actrice phare de la zone euro, se serait associée avec la société de conservation d’actifs numériques Metaco pour construire une infrastructure adaptée.

Il est à noter que l’entité suisse a déjà fourbi sa technologie de garde à une autre banque française, la Société Générale, également positionnée sur le stockage de cryptomonnaies. Mais au-delà, Metaco semble devenir le pourvoyeur en chef pour les institutionnels qui cherchent à s’impliquer dans le secteur en proposant des options de garde cryptographique de « sécurité militaire » qui peuvent être entièrement intégrées dans les processus de base d’une banque. L’espagnole BBVA, DBS, la plus grande banque d’Asie du Sud-Est, Union Bank Philippines, Zodia Custody ou encore Citigroup ont déjà fait appel à ses services.

Un service plutôt axé sur les instruments financiers

La nouvelle n’ayant pour le moment pas été confirmée par les parties prenantes, on ne dispose pas encore de détails précis sur la nature de l’offre. Mais CoinDesk suppose, en se référant aux expériences de partenariat avec la Société Générale ou Citigroup, que le service proposé pourrait être davantage axé sur les jetons de sécurité ou la tokenisation d’actifs, actions et autres instruments financiers, plutôt que sur les cryptomonnaies proprement dites. A l’appui de cette thèse, le média cite le PDG de Metaco aux premières loges pour constater les tendances nationales.

Le marché français est aujourd’hui plus axé sur la tokenisation de sécurité que sur les cryptomonnaies. L’Allemagne, en revanche, se concentre davantage sur les cryptomonnaies, tandis que le marché asiatique évolue beaucoup plus rapidement vers la finance décentralisée et les jetons non fongibles ( NFT).

Adrien Treccani, PDG de Metaco, in Coindesk

Quoi qu’il en soit, l’événement est d’importance si on considère, comme Coindesk, le volume de ses actifs sous gestion.

De nombreuses grandes banques s’orientent vers la conservation de cryptomonnaies, mais ce qui rend cet accord particulièrement significatif est la position de BNP Paribas Securities Services en tant que dépositaire mondial majeur avec près de 13.000 milliards de dollars d’actifs sous conservation.

BNP Paribas Securities Services devrait communiquer aujourd’hui sur le sujet.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche