La banque BBVA lance un wallet Bitcoin pour les « investisseurs indépendants »

 La banque BBVA lance un wallet Bitcoin pour les « investisseurs indépendants »

L’effondrement actuel du Bitcoin et des cryptomonnaies ne doit pas faire passer au second plan les actualités importantes. Cela dans le domaine d’une adoption toujours plus grande par des investisseurs de toutes sortes. Une réalité qui concerne également les banques, soucieuses d’en fournir un accès « sécurisé » à des clients de plus en plus nombreux à en exprimer le souhait. Un rapprochement bien étrange qui connaît un succès en évolution constante. Tout particulièrement avec la récente entrée officielle du géant BBVA dans ce qui reste encore une aventure. Et personne ne viendra dire le contraire en cette journée au rouge intense.

Les signes qui démontrent une adoption toujours plus grande des cryptomonnaies ne sont pas tous de ceux que l’on attendait. Tout particulièrement dans le cadre d’un mariage plus opportuniste que passionnel entre les banques et ces actifs numériques au statut encore imprécis. Mais quoi qu’il en soit, cela ne peut pas être perçu autrement que comme une avancée dans leur évolution encore très récente. Mais en gardant bien en tête qu’elles n’ont pas besoin de ces structures pour exister, alors que l’inverse pourrait bien finir par devenir réel. Il suffit de voir à quelle vitesse les services liés aux cryptomonnaies fleurissent dans ce secteur.

Des offres qui s’adressent la plupart du temps à des clients (très) fortunés désireux de se frotter à cette source de profits aussi instable que rentable. Cela avec des formules qui vont de la simple solution de gardiennage à des ambitions bien plus aventureuses. La véritable question étant de rester dans le cadre de ce que les régulateurs sont prêts à accepter dans le domaine. Ce qui se réduit bien souvent à pas grand-chose, face à une haine affirmée vis-à-vis de ces cryptomonnaies. Raison probable du lancement d’un wallet dédiée au Bitcoin par la banque BBVA, mais uniquement pour ses clients résidants en Suisse.

La banque BBVA lance un wallet crypto

Un lancement très attendu par les clients de BBVA. Et qui fait suite à une période de test que la banque espagnole a décidé de ne mener qu’au sein de sa filiale suisse. Cela depuis maintenant presque une année et pour des raisons de facilités réglementaires évidentes. Ce qui a donné lieu à l’apparition en juin dernier d’une première offre de négociation et de garde de Bitcoin. Et de toute évidence, le succès à été au rendez-vous. Car c’est au tour d’un véritable wallet de voir officiellement le jour.

Une grande banque européenne se lance dans la crypto

« New Gen donne accès à une gamme complète de services bancaires (…) en plus d’un portefeuille pour stocker, acheter et vendre des bitcoins. Le tout entièrement intégré à l’application bancaire mobile qui permet de suivre les avoirs en Bitcoin aux côtés d’autres actifs, fonds ou investissements détenus par le client. Cette intégration offre également un grand avantage en termes de simplicité pour effectuer des transactions, vérifier l’état du compte, déclarer les taxes, etc. » – BBVA

Cette nouvelle offre répond au nom de code New Gen. Et il est question d’en faire un « compte numérique qui permet d’investir dans les secteurs ayant le plus grand impact sur l’avenir ». Ce qui veut dire « les cryptomonnaies » dans un langage qui tente de ne pas nommer le nez au milieu de la figure. Très probablement dans le but de ne pas attirer l’attention des boxeurs impitoyables et à l’affût des instances de régulation. Avec comme mention spéciale indiquée en exergue de son communiqué de presse que « le compte New Gen permet aux clients d’investir de manière positive, consciente et engagée ». Ce qui revient à dire de ne pas investir plus que ce que l’on est prêt à perdre.

Un compte à 10 000$ minimum

Et justement, l’ouverture de l’un de ces comptes nécessite d’y placer la somme minimale de 10 000$. Un droit d’entrée qui peut prendre la forme de son équivalent en euros ou francs suisses. Cela afin d’ouvrir le droit de s’exposer aux Bitcoin pour « un nouveau type de client investisseur qui préfère opérer de manière indépendante ». Le tout en répondant à une procédure accélérée qui ne prend pas plus de 15 minutes (appel d’identification vidéo compris). D’où cette décision décidément salutaire de la Suisse…

 « Le nouveau compte offre une multitude d’idées pour que chaque client puisse investir dans ce qui l’intéresse et conformément à ses principes. Cela sans obstacles ni barrières et en bénéficiant de l’un des taux les plus compétitifs de la banque suisse, avec toutes les garanties et sécurités de BBVA. » – Javier Rubio, BBVA Suisse

Les ultra-riches s’intéressent aux cryptomonnaies qui « auront autant d’impact qu’Internet »

Un portefeuille numérique qui devrait très probablement s’ouvrir à d’autres cryptomonnaies dans un avenir proche. Et qui va sans aucun doute séduire les investisseurs qui pensent encore que les banques sont des lieux sûrs pour leurs fonds, même numériques. La question étant de savoir à qui revient la détention des clés privées. Et par quel moyen il est possible d’y accéder pour rester le seul propriétaire effectif de ce Bitcoin version bancaire. Une formulation qui va sans aucun doute faire grincer les dents de certains maximalistes convaincus.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,727