Bitcoin SV ($BSV) + 280% – Augmentation réelle ou pump fiction ?

 Bitcoin SV ($BSV) + 280% – Augmentation réelle ou pump fiction ?

Le Bitcoin SV s’est envolé et ce n’est pas une figure de style. Son cours est passé de $115 à $441 en seulement quelques jours. Il est rare de voir de telles courbes, surtout en cette période hivernale dans la cryptosphère. Tout le monde s’emballe. D’autres cryptomonnaies suivent le mouvement. Certains parlent (encore) du prochain Bull-Run. Analyse…

Depuis quelques jours, l’univers de la cryptomonnaie connaît quelques mouvements qui pourraient presque lui redonner vie. Le Bitcoin SV se trouve en tête de file, mais d’autres jetons suivent. Il suffit de regarder le cours du $DASH ou celui du $ZCOIN pour comprendre que le mouvement est lancé. Certains parlent d’un simple pump, dont la chute laissera une belle chandelle. C’est en tout cas de belles opérations pour ceux qui s’y trouvaient avant le début de cette hausse record !

classement cryptomonnaies BitcoinSV
Cryptomath sur Telegram

Qu’est-ce que le Bitcoin SV ?

Avant d’aller plus en avant, il y a un point important à préciser. Le Bitcoin SV ne doit pas être confondu avec LE Bitcoin. Il s’agit d’un hard fork du Bitcoin Cash ($BCH) qui est lui-même un fork du Bitcoin ($BTC). Sa création est le résultat d’une scission de la communauté du Bitcoin Cash, pour dire non aux modifications incessantes du protocole. Le Bitcoin SV n’est pas une cryptomonnaie qui bénéficie d’une bonne image et qui est souvent présentée comme un scam.

Le BSV se veut une version puriste et originelle du BTC, nommé Bitcoin Satoshi Vision. C’est en fait tout simplement un des nombreux forks du Bitcoin. D’ailleurs, si vous aviez des BTC en votre possession à la date de ces forks, vous pouvez normalement réclamer la même quantité en BSV ou en BCH !

Cours Bitcoin SV $BSV

Le sulfureux Kraig Wright

L’histoire de cette cryptomonnaie est digne d’une série à rebondissements, dont le déroulement se passe en temps réel. Son créateur controversé, Craig Wright, l’a lancé en novembre 2018. Ce dernier prétend être Satoshi Nakamoto, créateur toujours resté anonyme du Bitcoin (le vrai $BTC). Une affirmation jamais étayée qu’il maintient depuis 2015.Craig Wright Satoshi $BSV

Il est le directeur scientifique de la société nChain, à l’initiative de laquelle le fameux BSV a été créé. Il est aussi un membre actif de ce que l’on pourrait appeler l’intégrisme du Bitcoin. Une vision qui place les écrits de Satoshi Nakamoto comme les saintes évangiles d’une cryptomonnaie qui doit rester figée dans ses principes originels. Une idéologie qui permet cependant au BSV de survivre malgré les nombreux obstacles auxquels il a dû faire face depuis sa création.

Le spectre de la manipulation

Il est intéressant de noter que, selon une information du site Bloomberg, cette montée du cours du BSV coïncide avec le dépôt de documents, par les avocats de Kreig Wright, dans le cadre du procès qui l’oppose à la famille Kleiman. Ce dernier est accusé d’avoir volé la bagatelle de 500 000 BTC à son ancien et défunt collègue Dave Kleiman. Une somme qu’il a été condamné à rembourser, mais qu’il n’a toujours pas reversée. Cette information aurait dû, en toute logique, déclencher le mouvement inverse et entraîner le BSV vers le bas. Il n’en est rien !

« Certaines personnes disent que la hausse est due au dépôt du document de Craig Wright à la cour – mais cela semble être un pump coordonné plus qu’une réaction du marché » – Sid Shekhar pour Bloomberg

Le spectre de la manipulation de marché n’est jamais loin, lorsqu’une cryptomonnaie connaît une telle augmentation de son cours en si peu de temps. La personnalité de Craig Wright et ses problèmes judiciaires font le reste. Mais l’indice le plus sérieux reste l’absence évidente de raison à ce mouvement. Peut-être cette annonce de Calvin Ayre, le 11 janvier sur Twitter, lors d’une discussion à propos du dépassement  de Litecoin ($LTC) par le BSV dans le classement des cryptomonnaies ? Il y est fait mention d’une « grosse information sur BSV » à venir prochainement. Rien n’est moins sûr !

Calin Ayre sur Twitter

La revanche du Bitcoin SV

Alors que le BSV avait déjà bondi de $115 à $172, le milliardaire Calvin Ayre s’est exprimé sur Twitter, le 11 janvier. Ce principal soutien de Bitcoin SV et patron du site d’information CoinGeek.com, indiquait que les plateformes d’exchanges qui ne mettent pas le BSV dans leur listing de cryptomonnaies ne pourraient pas survivre.

Calvin Ayre Twitter BSV
Calvin Ayre sur Twitter

Une réponse évidente, en forme de revanche, à la radiation du BSV par Binance en avril 2019. Une action qui avait entraîné sa disparition de nombreuses autres plateformes dans la foulée. Ce dernier pump place le BSV devant le BNB, qui figure en neuvième position du classement de CoinMarketCap !

$BSV $BNB Binance Bitcoin SV
Marquez Comelab sur Twitter

Un flippening entre Bitcoin SV et Bitcoin Cash

La forte progression du BSV lui aura permis de régler ses comptes. Un autre exemple est le passage de BSV devant BCH. Un flippening inattendu et soudain qui a dû satisfaire l’équipe du Bitcoin SV. Mais une réalité de courte durée, car le BCH est repassé devant le BSV moins de 24h plus tard, remettant les pendules à l’heure.

BSV-flippening-BCH
Roy sur Twitter

Cette image du classement de CoinMarketCap, présentant le BSV en quatrième position des cryptomonnaies, peut être rangée dans les archives pour le moment.

flippening $BSV $BCH

Un possible exit scam

La conclusion de cette histoire se fera avec le temps. Il n’en reste pas moins que ce genre de progression rapide et record s’accompagne bien souvent d’une chute brutale. Lors d’un sondage réalisé sur Twitter, rassemblant plus de 4000 votes, une large majorité des participants considèrent qu’il s’agit d’un potentiel exit scam. Dans ce cas de figure, la soudaine montée des prix serait une manière de liquider un maximum de $BSV à un prix élevé avant de mettre la clef sous la porte. Une affaire à suivre…

BSV-exit-scam
Alistair Milne sur Twitter

Le mieux est toujours de prendre ses profits lorsqu’ils sont effectifs, sans attendre un sommet qui peut rapidement devenir une chute vertigineuse. Il faut aussi bien comprendre que tous les jetons dont le nom comporte le mot Bitcoin n’offrent pas les garanties et les résultats du Bitcoin. Cela ne veut pas dire qu’il ne peuvent pas être de bons placements spéculatifs. Le BSV vient de le démontrer très clairement.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

[the_ad_placement id= »footer-temporaire »]

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,142