Bug majeur découvert sur le testnet final d’Ethereum 2.0

 Bug majeur découvert sur le testnet final d’Ethereum 2.0

L’échéance très attendue de la mise en place effective de la version 2.0 du réseau Ethereum pourrait encore être retardée. Cela suite à un bug identifié sur la version de testnet finale mise en ligne il y a un peu moins de deux semaines. Une information qui pose de nombreuses questions au sein de la communauté qui entoure ce projet. Et une réalité qui peut avoir de quoi effrayer les postulants au staking d’ETH.

L’information est sortie ce week-end et a rapidement fait le tour de la cryptosphère. Il s’agit d’un graphique partagé sur Reddit avec le titre « Que se passe-t-il avec le testnet Medalla ? Les validateurs perdent tout leurs ETH. » Il est vrai que présenté comme cela il y a de quoi inquiéter. Surtout lorsque l’on sait que cette version finale de test est censée laisser la place au véritable Ethereum 2.0 qui tente difficilement de respecter son calendrier pour arriver avant la fin de l’année

Cela d’autant plus que la réalité du réseau Ethereum (ETH) atteint un seuil de frais de transaction très critique qui dépasse parfois les 10% de l’opération concernée. Le tout en pleine explosion du marché des jetons ERC20 sur fond de bulle de la DeFi en cours. Un nouveau retard ne serait donc pas très apprécié…

Testnet réussi ou problème majeur ? 

La courbe présentée fait peur. Elle indique le taux da participation des validateurs du réseau. Et l’on peut très nettement constater que cette dernière est brutalement passée de 75% à 5%. Une donnée qui ne concerne cependant qu’un seul client de ce testnet, du nom de Prysm. Mais il s’agit malheureusement du plus populaire d’entre eux. Ce qui a inévitablement entraîné des complications majeures.

Dans les faits, cette chute est le résultat d’un dysfonctionnement de synchronisation au niveau des noeuds du réseau. Un bug qui a entraîné une panne mondiale de Prysm et qui a affecté tous ses clients pendant une durée de 90 minutes

Une information qui doit ravir les détracteurs d’Ethereum. Et un bug qui divise très clairement la communauté en ce moment même. Celle-ci partagée entre le camp de ceux qui pensent que ce testnet était du coup une bonne chose et ceux qui estiment que ce genre de problème n’aurait jamais dû arriver. En particulier dans une phase de test aussi proche de la version finale. Cela mettant clairement en évidence des fragilités encore effectives du projet

Quoi qu’il en soit, le bug a semble-t-il été rapidement corrigé. Mais son apparition pointe du doigt le problème structurel de la centralisation des validateurs sur un nombre trop restreint de clients populaires. Ce qui ne peut pas être une solution viable pour un réseau dont le but est d’être protégé par la décentralisation de sa blockchain

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,602