Celsius – 44 millions de dollars en cryptomonnaies restitués aux clients

08 décembre 2022 - 09:00

Temps de lecture : 2 minutes

Par Hugh B.

La faillite de la société de prêt crypto Celsius est un peu le symbole de la crise que traverse le secteur des cryptomonnaies. Cela entre une baisse généralisée du marché et les effondrements successifs de deux géants de cet écosystème : Terra Classic et FTX. Une structure centralisée qui doit des milliards de dollars à ses utilisateurs, dont la plupart ne reverront très probablement jamais leurs fonds. Mais une décision judiciaire vient de déclencher le versement de 44 millions de dollars pour certains d’entre eux.

Dans le domaine de la gestion de faillite, les règles du jeu ne sont pas les mêmes pour tous les clients concernés. Une situation que vient de confirmer le juge américain Martin Glenn en charge du dossier Celsius. Cette société de prêts en cryptomonnaies sous le feu des projecteurs depuis la suspension de toutes les opérations et retraits sur sa plateforme en juin dernier.

Car en cette fin d’année, certains de ses ex-clients pourraient bien être remboursés. Mais cela en fonction de critères bien précis qui excluent malheureusement la grande majorité de ces derniers. Avec la restitution de 44 millions de dollars qui pourraient retrouver le chemin des portefeuilles de leurs propriétaires dans les plus brefs délais.

Plateformes d'échanges

Faillite Celsius - Après début janvier il sera trop tard !

Hugh B. - 21 Nov 2022 - 15:30

Bien souvent les procédures légales enclenchées suite à des faillites [...]

Lire la suite >>

Celsius – 44 millions de dollars bientôt restitués

Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour cette fin d’année. En tout cas pour tous les clients de Celsius ayant souscrit – et uniquement – à son service de compte de dépôt. Une option de garde de cryptomonnaies qui comptabilisait plus de 210 millions de dollars au 29 août dernier. Mais seulement 44 millions de dollars vont être restitués. Car de toute évidence, la majorité des fonds concernés avaient transité à un moment ou à un autre par le service Earn de la société. Et ils sont donc comptabilisés dans les 4,7 milliards de dollars de fonds des utilisateurs actuellement bloqués dans cette procédure… et considérés comme n’appartenant plus à leurs dépositaires.

En effet, dans le cas de ces comptes de dépôt la procédure légale semble assez simple, même pour une faillite. Car les fonds en cryptomonnaies placés dans cette option de garde sont encore la propriété de leurs déposants. Ce qui n’est plus la cas – contractuellement parlant – pour les comptes « Earn » et tout ce qui s’y rapporte. Raison pour laquelle le juge des faillites souhaite aller au plus vite dans cette partie du dossier, avec la publication hier d’une ordonnance officielle.

« Je veux que cette affaire avance. Je veux que les créanciers récupèrent autant qu’ils le peuvent dès qu’ils le peuvent.« 

Martin Glenn

Une première étape de restitution des fonds dans le dossier Celsius qui n’en annonce pas nécessairement d’autres, en tout cas dans un avenir proche. Même si au début de ce mois de décembre, la procédure KERP a été approuvée par le juge Martin Glenn. Cela afin d’être en mesure de continuer à rémunérer les 170 employés encore en poste, contre 370 avant la mise en place de la procédure de faillite. Le tout pour garantir le maintien des « activités commerciales limitées » que peut encore réaliser Celsius.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche