Cryptomonnaies

Celsius – Vers un remboursement de ses clients selon certaines conditions

02 Sep 2022 - 09:00

L’affaire de faillite de la société Celsius est devenue un symbole de la situation actuelle du marché des cryptomonnaies. À la fois du fait de son exposition trop importante au projet Terra et à son stablecoin UST. Mais également car cette structure centralisée détient toujours les fonds – mais surtout les clés privées – de ses clients, dont les retraits ont été suspendus depuis juin dernier. Toutefois, dans le cadre de la procédure en cours, certains d’entre eux pourraient bientôt récupérer leurs avoirs… sous certaines conditions très strictes.

La situation dans laquelle se trouvent les clients de la société Celsius pourrait se résumer à : tout va bien tant que tout ne va pas mal. Car, suite à la procédure de faillite initiée en juin dernier, ces derniers ne peuvent plus récupérer les fonds déposés sur sa plateforme. Cela afin de profiter des rendements à peine croyables que cet acteur centralisé affichait sur tous les supports possibles. Mais à vouloir trop gagner, n’ont-ils pas fini pas tout perdre ?

Cryptomonnaies

Celsius - Plan de sauvetage vs "pas tes clés privées, pas tes cryptomonnaies"

Hugh B. - 19 Jul 2022 - 08:56

En quelques semaines, la société Celsius est devenue l’un des symboles [...]

Lire la suite >>

Car dans les petites lignes de contrats signés existait cette option souvent négligée qui la rendait propriétaire des cryptomonnaies concernées dans certains cas précis (la plupart en fait). Raison pour laquelle les remboursements prévus restent très marginaux (environ 50 millions de dollars). En tout cas par rapport aux 210 millions de dollars pris en otage dans cette affaire. Mais encore faut-il que le juge Martin Glenn accepte la requête de Celsius, déposée auprès du tribunal des faillites des États-Unis.

Celsius – Pas de réclamations anonymes

L’affaire Celsius a finalement l’ampleur du nombre de clients empêtrés dans cet imbroglio juridique, visiblement partie pour durer. Car il s’agit au final de 58 300 personnes en attente d’un déblocage total, ou au moins partiel, de leurs fonds détenus par la société en faillite. Une décision qui revient au juge en charge de ce dossier, Martin Glenn, visiblement décidé à ne pas simplifier les choses.

Cryptomonnaies

Celsius ne réembauchera pas son ancien directeur financier pour 92 000$/Mois

Hugh B. - 08 Aug 2022 - 08:30

La société Celsius est devenue le symbole de la déroute actuelle du secteur [...]

Lire la suite >>

Car ce dernier refuse pour le moment toute possibilité d' »autoriser les preuves de réclamation anonymes ». Comme le demande l’avocat de Celsius pour des raisons évidentes de sécurité des clients impliqués. Car, selon lui, de nombreuses cyber-menaces pèsent sur ces détenteurs de cryptomonnaies si toutefois leurs identités complètes devaient être dévoilées, comme cela se fait d’habitude dans les affaires de faillites.

« Bien que je ne rende pas ma décision aujourd’hui, je tiens à préciser que j’ai les plus fortes réserves quant au fait de ne pas exiger la divulgation des noms. Je pense que les adresses personnelles, les e-mails sont une question complètement différente.« 

Martin Glenn

Celsius – Seulement 23% des fonds restitués ?

Toutefois, il se pourrait bien que ces inquiétudes soient un peu exagérées. Surtout compte tenu du nombre de remboursements envisagés pour le moment. En effet, seuls 50 millions de dollars pourraient prochainement être restitués, soit à peine 23% de la totalité des fonds détenus par Celsius. Même si la société explique que cela n’est qu’un « premier pas en avant, et non le dernier mot, dans les efforts visant à restituer les actifs aux clients ». Mais certains seront perdants…

« La réparation demandée dans cette requête peut ne pas être soutenue pour tous les clients ou parties prenantes. Et elle peut ne pas aller aussi loin que certains clients du programme de garde et titulaires de comptes de retenue pourraient le souhaiter. »

Celsius

Une proposition de remboursement qui répond à des conditions strictes. Ces dernières excluant d’office les détenteurs de comptes Earn ou Borrow dont le montant est supérieur à 7575$. Et cela même dans le cas ou une partie de ces fonds a ensuite été transféré sur un compte de garde (Custody). Car ces derniers ne sont pas considérés comme des actifs « purs » dans ce dossier. D’où cette exclusion bien évidemment très mal accueillie par les (ex)clients de Celsius. Même si l’avancée est de taille. Car elle concède officiellement que le programme de garde (Custody) et les comptes de retenue (Whithhold) restent la propriété de leurs détenteurs.

Finance Décentralisée (DeFi)

Nexo alloue 50 millions de dollars de plus au rachat de son jeton natif

Nathalie E. - 31 Aug 2022 - 16:30

Nexo, l’une des seules plateformes du segment CeDeFI à être encore [...]

Lire la suite >>

Une requête de Celsius qui intervient juste une journée après le dépôt d’une plainte de 64 détenteurs de comptes de garde (Custody). Ces derniers accusant la société de détenir leurs actifs de façon illégale, puisque ces derniers restent la propriété des utilisateurs. Avec comme volonté, la récupération de 22,5 millions de dollars en cryptomonnaies toujours bloqués sur sa plateforme.

Une audience sur la requête doit se tenir le 6 octobre pour statuer sur la possibilité de cette première étape de remboursement. Une affaire à suivre…

S’engager dans le secteur des cryptomonnaies exige d’identifier les meilleurs acteurs avec lesquels s’associer. Raison pour laquelle la plateforme FTX s’impose comme une évidence, afin d’entrer dans cette aventure numérique en toute sécurité. Cela tout en bénéficiant d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche