Coinbase : nouvelle vague de licenciements

Après une première vague de licenciements l’été dernier, complété par un « reliquat » en novembre, la plateforme d’échange crypto Coinbase va de nouveau se séparer de nombre de ses salariés. Une initiative prise dans le cadre d’une restructuration visant à réduire les coûts d’exploitation, et qui devrait s’achever avant la fin du deuxième trimestre 2023.

10 janvier 2023 - 16:28

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un document déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), Coinbase, l’exchange américain n°1, a déclaré que l’entreprise allait procéder à une nouvelle vague de licenciements, en se passant des services de 950 de ses employés d’ici juin prochain.

Nouvelle réduction d’effectif pour Coinbase

Il s’agit d’une nouvelle coupe sombre après le renvoi de 1100 salariés en juin dernier, correspondant à 18% de la masse salariale de l’époque, suivi de 60 autres en novembre.

Cryptomonnaies

Suite au fiasco FTX, l'industrie crypto pourrait connaître une accélération des licenciements

Nathalie E. - 15 Nov 2022 - 10:32

Dans une industrie déjà mise à mal par un hiver crypto rigoureux, le [...]

Lire la suite >>

Brian Amstrong, le PDG du seul exchange coté, avait reconnu à l’époque que la société « avait surembauché  » au moment du bull run. En effet, elle avait largement recruté en passant de 1 250 employés à plus de 5 000 au début de 2021.

Quant à la nouvelle « charrette », elle représenterait 20% des effectifs restants de Coinbase, si on se fie aux données de son site dénombrant plus de 4700 employés. Elle serait motivée par les rigueurs d’un hiver crypto qui s’éternise sans vraiment laisser voir le bout du tunnel. En cause notamment, comme l’écrit Brian Amstrong sur le blog de l’entreprise, la chute « d’acteurs peu scrupuleux de l’industrie ».

J’ai pris la décision difficile de réduire nos charges d’exploitation d’environ 25 % Q/Q, ce qui inclut le licenciement d’environ 950 personnes. Tous les membres de l’équipe concernés seront informés d’ici aujourd’hui.

Brian Amstrong, PDG de Coinbase, in article du blog de l’entreprise

Cette mesure s’accompagne de la fermeture de plusieurs projets avec une « probabilité de succès plus faible » précise t-il sans les désigner.

Dans le cadre du plan de restructuration visant à réduire ses coûts d’exploitation, Coinbase prévoit de dépenser de 149 millions à 163 millions de dollars. Un montant compris entre 58 et 68 millions de dollars de charges sera lié spécifiquement aux indemnités de départ.

Si Brian Amstrong, soucieux de valider à long terme la stratégie de l’entreprise, affirme que les événements récents « finiront par profiter grandement à  [un] Coinbase bien capitalisé », ce n’est selon lui qu’à la condition que la plateforme fasse tout pour préserver ses liquidités.

(…) il faudra du temps pour que ces changements se concrétisent et nous devons nous assurer que nous avons l’efficacité opérationnelle appropriée pour faire face aux ralentissements du marché de la cryptographie et saisir les opportunités qui pourraient émerger.

Brian Amstrong, PDG de Coinbase, in article du blog de l’entreprise

Dans son dossier 8-K déposé auprès de la SEC, Coinbase a également déclaré qu’il s’attend à ce que les pertes d’EBITDA (excédent brut d’exploitation) ajustées pour l’année se situent dans la limite de 500 millions de dollars qu’elle avait fixée en 2022.

Plateformes d'échanges

Coinbase boit le bouillon au 2ème trimestre 2022

Nathalie E. - 10 Aug 2022 - 16:28

Attendus avec impatience, les résultats trimestriels de la plateforme [...]

Lire la suite >>

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche