Finance Décentralisée (DeFi)

« Curve War » – Guerre de protocoles et détournement de votes communautaires

19 Jan 2022 - 09:00

L’univers des cryptomonnaies est une expérimentation en temps réel du principe de liberté exercé de façon communautaire. Avec comme principal terrain de jeu, cette DeFi au cœur de tous les développements actuels. Mais à chaque fois qu’il est question de moins de contrôle, une collision frontale avec des individus que les scrupules ne semblent pas étouffer. Et comme unique volonté, le fait de chercher à influencer des prises de décisions pourtant censées être collégiales et effectuées dans l’intérêt du protocole concerné. Tout cela simplement afin de les faire coller à leurs stratégies personnelles. Et sans jamais se soucier de conséquences qui pourraient s’avérer nuisibles à plus ou moins long terme. Bienvenue dans le monde de la « Curve War. »

La DeFi est au centre de toutes les attentions depuis son véritable essor enregistré au cours de l’année 2020. Avec un système de fonctionnement définitivement révolutionnaire, tant par son caractère numérique que du fait de sa décentralisation. Cela au point d’attirer l’attention de certains dirigeants actuels, impressionnés par les énormes opportunités offertes. Mais face à de nombreux obstacles vers une démocratisation qui se heurte aux attaques de ses protocoles. Que ces dernières soient le fait de méchants hackers ou de détenteurs baléniques en train de se transformer en véritables politiciens d’un nouveau genre.

Finance Décentralisée (DeFi)

Gouvernance vs DeFi - Les "politiciens de protocoles" prennent-ils le pouvoir ?

Hugh B. - 27 Aug 2021 - 10:29

La DeFi offre un environnement décentralisé censé en assurer [...]

Lire la suite >>

Un constat confirmé par le célèbre fondateur d’Ethereum Vitalik Buterin, toujours en train de réfléchir au meilleur moyen d’améliorer les choses. Avec une proposition passée totalement inaperçue, de mettre en place une preuve d’humanité au sein de ces univers numériques. Cela afin de tenter de contrer les dérives actuelles, qui font des gros détenteurs de jetons de gouvernance les nouveaux maîtres du jeu. Au point de remettre en question cette décentralisation pourtant indispensable au bon fonctionnement de la DeFi. C’est-à-dire comme une économie pour tous et non pas détournée au profit de certains. Et le meilleur exemple n’est autre que la plateforme Curve et sa cryptomonnaie CRV au centre d’une véritable guerre.

La DeFi face aux dérives de gouvernance

Qui aurait pu prédire que la mise en place des jetons de gouvernance allait modifier à ce point le visage de la DeFi. C’est pourtant bien ce qui est arrivé, suite au lancement de la cryptomonnaie COMP du protocole Compound en juillet 2020. Avec dans la foulée, le développement accéléré de la logique de liquidity mining aujourd’hui totalement assimilée par ce secteur. Et par effet de spéculation la naissance des yield farmers, mercenaires migrateurs en quête de ces récompenses, toutes blockchains confondues.

Finance Décentralisée (DeFi)

DeFi - Qu'est-ce que le liquidity mining ?

Hugh B. - 16 Jul 2020 - 11:00

Le liquidity mining n’est pas nouveau, mais il retrouve un regain [...]

Lire la suite >>

Une véritable explosion dont la principale conséquence a été l’envolée incroyable de la quantité totale bloquée (TVL) dans cet univers. Avec un montant passé durant cette période d’un peu moins de 2 milliards de dollars à presque 260 milliards en décembre dernier. Soit pas loin de 13 000% de hausse…

Mais une success story version crypto qui n’a pas tardé à rencontrer ses premières défaillances. Avec comme principal exemple déjà à cette époque, le protocole Curve spécialisé dans le swap de stablecoins. Mais dont le dirigeant et fondateur n’a pas hésité à organiser un véritable coup d’État en août de la même année. Cela sous la forme d’une prise de contrôle de plus de 70% des droits de vote, représentés par la cryptomonnaie CRV. Ces dernières « empruntées » dans la trésorerie du projet et bloquées pour une durée de 4 ans, sans en avoir le droit ni l’autorisation. Et le tout afin d’essayer de contrer à une prise de contrôle en cours par le protocole Yearn Finance (YFI) détenteur de la majorité de sa supply en circulation. Le tableau de cette « Curve War » est dressé.

La « Curve War » et sa cryptomonnaie CRV

Car bien loin de calmer les ardeurs, cette aventure a simplement marqué le début de ce que certains nomment actuellement la « Curve War. » Un véritable rapport de force organisé par de nombreux acteurs de la DeFi autour de la cryptomonnaie CRV. Avec comme objectif, une prise de contrôle de la gouvernance de ce protocole afin d’en influencer les décisions « communautaires » à leur avantage. C’est-à-dire principalement dans le but d’augmenter les allocations de récompenses en CRV en faveur des pools de liquidité dans lesquels se trouvent leurs fonds. Cela en détournant volontairement les votes organisés de façon hebdomadaire par la communauté Curve. Rien à voir avec la décentralisation !

« Les grands projets de stablecoin ont réalisé que ce vote hebdomadaire d’allocation est essentiel pour maintenir leurs récompenses Curve élevées. Car perdre ce vote signifie que les rendements des LPs chutent et que le capital peut se déplacer ailleurs. Ce qui a déclenché une soi-disant « guerre » avec divers protocoles corrompant ouvertement les votes, tout en récompensant les détenteurs de veCRV avec leurs jetons natifs.« 

Delphi Digital

Finance Décentralisée (DeFi)

Aave - Vers une licence commerciale exigée par un vote à 55% de sa communauté

Hugh B. - 15 Dec 2021 - 15:00

Le marché des cryptomonnaies se trouve à une charnière dans le cadre de son [...]

Lire la suite >>

Et aucune stratégie ne peut véritablement être mauvaise pour accomplir cette mission très discutable qui prend forme avec la détention de veCRV. Un jeton symbolique émis lors du blocage de CRV – pour une durée de 4 ans – dans le protocole Curve. Le tout en échange d’un droit de vote proportionnel à la quantité verrouillée, mais également à sa durée effective. Raison pour laquelle des protocoles comme Convex Finance (CVX) offrent des rendements supérieurs à Curve pour cette opération. Cela afin de récupérer ces fameux CRV pour pouvoir en faire des veCRV à leur compte. Au point de voir ce dernier détenir actuellement près de 50% de ces jetons de gouvernance.

« Des protocoles comme Convex bloquent près de 50% de tous les veCRV, tandis que d’autres protocoles accumulent CVX, le jeton de Convex. En d’autres termes, de plus en plus de protocoles se construisent à partir de Curve. Et tout un écosystème émerge, engagé dans ce qu’on appelle la Curve War.« 

Jason Choi, Spartan Capital,

Un véritable détournement de votes organisé

Le résultat : 86% de l’offre de la cryptomonnaie CRV bloquée dans divers protocoles. Et une plateforme décentralisée Curve Finance dont les récompenses sont dirigées vers les intérêts des principaux détenteurs de jetons veCRV comme Convex Finance, mais également StakeDAO et toujours Yearn Finance. Avec des rendements de staking plus de 10 fois supérieurs à ceux pratiqués dans le domaine pour Convex Finance qui propose une APY improbable de 48% pour le CRV. Soit pour résumer, le prix actuel d’achat du détournement d’un droit de vote de gouvernance au sein de la DeFi.

Et au final une simple question : la rentabilité et les profits immédiats sont-ils une bonne raison de ne pas respecter le principe communautaire ? Car à trop vouloir tirer sur la corde, le risque est de finir par ébranler le système tout entier. Et de voir les pires comportements de la finance traditionnelle s’exporter dans un secteur de la DeFi pourtant censé ne pas les reproduire. Mais n’est-ce pas là le véritable avenir de cette finance, entre milliards de dollars déversés par les structures institutionnelles et intensification des rendements au détriment de son idéologie initiale. Rien n’est moins sûr !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche