DeFi – Bilan catastrophique des attaques subies durant l’année 2020

 DeFi – Bilan catastrophique des attaques subies durant l’année 2020

Le mois de janvier est propice à la mise en place de bilans. Cela afin d’avoir un aperçu de l’activité d’un marché sur la période de l’année écoulée. Un exercice de style qui est tout particulièrement intéressant dans le domaine très mouvementé des cryptomonnaies. Et qui permet de définir une tendance, tout en pointant les aspects qu’il peut être important de modifier. Une réalité qui touche tout particulièrement la DeFi et les très (trop) nombreuses attaques dont elle a été la victime. 

S’il y a bien un domaine de l’univers des cryptomonnaies qui peut être envisagé de deux manières totalement différentes, c’est bien celui de la Finance Décentralisée. Car elle figure en bonne place parmi les principaux succès de cette année 2020 qui vient de s’achever. Mais elle est également le champ de bataille de la plus grande partie des attaques et autres détournements de fonds sur cette même période. 

Une situation qui pose la question de savoir s’il est encore rentable d’y investir. En particulier lorsque le Bitcoin semble décidé à mener la danse. Et que rien ne semble fait pour contrer ce qui finit par s’apparenter à une routine quelque peu malsaine… « Tiens, encore 5 millions de dollars volés dans un protocole de la DeFi ! » Ce qui fait de la sécurisation effective de cet univers l’enjeu majeur et non-optionnel de cette année 2021

Une perte estimée à 100 millions de dollars 

Le chiffre avancé fait état d’un préjudice annuel qui s’élève à environ 100 millions de dollars. C’est en tout cas le total obtenu par la structure CipherTrace dans un rapport publié en novembre dernier. Et qui du coup ne comptabilise pas les dernières attaques en date comme par exemple celle du protocole Cover. Qui à elle seule s’élève à 5 millions de dollars supplémentaires à ajouter à cette ardoise. 

Attaques de la DeFi en 2020

Ce qui fait de la DeFi la star dans le domaine. Avec un total de ses attaques qui cumule la moitié des fonds ainsi dérobés durant l’année 2020. Cela si l’on retire toutefois le hack de la plateforme KuCoin, qui gonfle la seconde partie de l’année d’un pactole impressionnant de 281 millions de dollars sur les 292 répertoriés hors DeFi. Un accident de parcours qui fait alors descendre le score de la Finance Décentralisée à « seulement » 21% des vols enregistrés. 

« Ce pourcentage inférieur du volume total de piratage au second semestre 2020 est dû au piratage KuCoin, qui a totalisé près de 281 millions de dollars. » – CipherTrace

Des vols dont le coût est à la charge directe des utilisateurs. Une conséquence sine qua non et sans appel de la décentralisation qui est au centre de cet univers. Et une réalité qui fait de la DeFi un univers encore très risqué. Et un projet très prometteur dont le succès seul ne permet pas encore d’en garantir la pérennité. 

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,243