Finance Décentralisée (DeFi)

DeFi – Les plateformes décentralisées surpassent leurs homologues centralisées

09 Juin 2022 - 17:00

Il existe deux secteurs résolument différents en ce qui concerne les plateformes d’échange de cryptomonnaies. Avec d’un côté leurs versions décentralisées (DEX), comme le leader incontesté Uniswap (UNI). Et de l’autre les exchanges centralisés, avec à leur tête la célèbre Binance. Et même si le jeu de ces dernières est de tenter de brouiller les pistes, cette distinction a tout d’une véritable frontière. Cela entre deux univers aux fonctionnalités et aux spécificités distinctes, en relation plus ou moins évidente avec le secteur de la DeFi. Une économie numérique à l’origine de l’explosion des DEXs au cours des dernières années, selon une étude de la structure Chainalysis.

L’essor de la DeFi a durablement redessiné le visage du secteur des cryptomonnaies. Et cela en y apportant une décentralisation non plus uniquement structurelle, mais également appliquée à une toute nouvelle économie numérique. Car il n’est plus simplement question de blockchains. Mais bien plus de protocoles construits sur ces réseaux dans le but d’offrir des outils financiers innovants et accessibles à tous.

Et au centre de cette dynamique trônent les plafeformes décentralisées (DEX). Ces bourses dédiées au « swaps » actuellement positionnées comme les principales portes d’entrée de ces écosystèmes. Car tout réseau qui se respecte doit avoir ce genre de structures, comme base de son adoption et de son développement. Et leur dysfonctionnement peut rapidement s’avérer problématique, dans le cas d’une absence de solutions annexes. Mais quoi qu’il arrive, ce marché explose depuis maintenant deux années d’existence effective…

DEX – Un essor porté par la DeFi

lorsqu’il est question de plateformes décentralisées (DEX), le premier nom qui s’impose sans hésitation est celui du leader Uniswap (UNI). Le fer de lance de ce marché, mais également du réseau Ethereum sur lequel elle a été construite il y a un maintenant plusieurs années. Mais avant l’évènement de la DeFi au cours de l’année 2020, ces protocoles n’étaient que d’obscures alternatives à leurs versions centralisées (CEX), bien plus utilisées. Pourtant, les choses ont évoluées et le marché des cryptomonnaies a changé. Avec notamment l’apparition de multiples réseaux, et la prolifération de projets uniquement accessibles à l’aide de ces DEXs. Un véritable changement de paradigme.

En effet, comme le souligne le récent rapport publié par Chainalysis, c’est à cette époque que les plateformes décentralisées se sont nettement imposées. Au point de très largement surpasser leurs homologues centralisées au cours de l’année passée. Avec des volumes estimés à 250 milliards de dollars au plus fort du bull market, contre à peine plus de 100 milliards de dollars pour la concurrence. Mais, depuis le début de cette année, une tendance au rapprochement sur fond de marché baissier.

Raison pour laquelle, à cette époque bénie, de nombreuses plateformes centralisées se sont lancées dans des versions de DeFi hybride. Et des programmes de « Ce-DeFi » aussi surréalistes qu’opportunistes. Et la mise en place de réseaux comme la Binance Smart Chain (BSC), depuis devenue BNB Chain afin de tenter d’échapper aux régulateurs… visiblement en vain !

DEX – Un modèle économique à confirmer

L’essor des plateformes décentralisées a également vu apparaître un nouveau type d’investisseurs. Ces derniers connus sous le nom de liquidity providers (LP), des fournisseurs de liquidité contre rémunération pour ces exchanges non-dépositaires. Cela en percevant un pourcentage sur les transactions, sous la forme de commissions. Avec des revenus globaux estimés entre 50 et 150 millions de dollars, sur une base mensuelle. C’est-à-dire une infime fraction (entre 0,05% et 0,3%) des 50 à 300 milliards de dollars échangés dans le même temps. Et des rendements pour le coup directement liés à l’activité enregistrée sur le marché des cryptomonnaies.

Plateformes d'échanges

Uniswap - Des liquidity providers en faillite à cause des impermanent loss

Hugh B. - 19 Nov 2021 - 09:28

La plateforme Uniswap est souvent présentée comme le fleuron de [...]

Lire la suite >>

Mais Chainalysis note que cette tendance n’a rien d’acquis. Et les DEXs ne pourront conserver cette avance, devenue toute relative, qu’à certaines conditions bien précises. Cela en premier lieu s’ils « peuvent offrir des frais moins élevés et des prix plus justes que leurs homologues centralisés. » Mais également, en passant par un « examen réglementaire plus approfondi » qui semble devenu inévitable. Et enfin, en accentuant les recettes de ce succès pour offrir un service véritablement décentralisé tout en étant plus sûr. Avec cette simple interrogation en conclusion : comment les CEXs et les DEXs vont-ils converger et/ou se différencier face à une DeFi en proie à une concurrence acharnée ? Une affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche