Centralisation vs décentralisation – La guerre des exchanges sur fond de réseau Ethereum défaillant

 Centralisation vs décentralisation – La guerre des exchanges sur fond de réseau Ethereum défaillant

Les résultats exceptionnels rencontrés par les plateformes décentralisées donnent des sueurs froides à leurs concurrentes centralisées. Il faut dire que les chiffres sont exponentiels et que la demande ne cesse de croître, sur fond de DeFi. Une réalité qui les pousse à adapter leurs stratégies commerciales pour tenter de limiter le manque à gagner. Raison pour laquelle Coinbase vient de modifier sa gestion historique des frais de transfert sur le réseau Ethereum (ETH).

Nul doute que le récent et fracassant lancement du jeton UNI de la plateforme Uniswap aura motivé les retardataires à s’inscrire un peu trop tard sur les plateformes décentralisées. Cela pendant que ses utilisateurs historiques hésitent entre garder cet argent gratuit ou le revendre pour empocher les 2000$ que cela représente actuellement.

Une actualité qui a fait passer Uniswap en tête du classement des protocoles de la DeFi sur le site DefiPulse. Cela avec une dominance de 15,48% et une valeur totale bloquée (TVL) supérieure à 1,4 milliard de dollars.

Uniswap en tête du classement de DefiPulse

Un événement qui a semble-t-il marqué un tournant dans l’esprit des responsables des plateformes d’échange centralisées. Cela même si des acteurs comme Binance et Crypto.com s’organisent depuis plusieurs semaines déjà pour tenter de s’inscrire dans ce marché des plateformes décentralisées, avec toute l’incohérence que cela représente.

Centralisation vs décentralisation

Et les utilisateurs prudents se retrouvent à transférer leurs jetons UNI issus de la décentralisation de la DeFi sur la centralisée Binance. Cette dernière l’ayant listé dans l’heure de son lancement. Cela afin de pouvoir y appliquer un Stop Loss et sécuriser ces fonds miraculeux. L’univers des cryptomonnaies est incroyable !

Malgré cela, le contexte actuel pose un sérieux problème aux plateformes traditionnelles et centralisées qui ont du mal à y trouver leur place. En particulier au regard des chiffres enregistrés sur les dernières 24h. Uniswap dépassant très largement Coinbase en termes de volume avec 600 millions de dollars contre seulement 350 millions.

Au 18 septembre, la plateforme Uniswap enregistre déjà un volume mensuel nettement supérieur au mois d’août qui était pourtant un record sans précédent. Elle se trouve ainsi au-dessus des 10 milliards de dollars actuellement. Contre un total de 6,7 milliards de dollars pour le mois dernier dans son intégralité.

Volumes les plateformes DEX Uniswap

Un chiffre qui devrait aisément dépasser les 15 milliards de dollars pour le mois de septembre et devenir le nouvel ATH de cette plateforme. Mais également le signe de l’installation confirmée de ces acteurs décentralisés dans le paysage actuel de l’univers des cryptomonnaies.

Le réseau Ethereum en question

Le point central de ce rapport de force entre les plateformes DEXs et centralisées se trouve être le réseau Ethereum (ETH)Un véritable problème à l’heure actuelle avec des frais records qui se calculent en dizaines de dollars et font de chaque transaction un cas de conscience. Mais une réalité qui ne semble pourtant pas empêcher Uniswap d’accumuler les records. Peut-être parce que payer 20$ de frais pour transférer ses jetons UNI n’était pas un problème sur la journée d’hier !

Il suffit de regarder le graphique publié hier sur le compte Twitter de Glassnode. Sur la journée d’hier, les frais de transaction ont atteint un nouveau record avec un montant supérieur à 1 million de dollars sur une heure uniquement. Cela très certainement du fait des 70 000 utilisateurs d’Uniswap ayant été réclamer leurs jetons UNI.

Nouvel ATH des frais sur le réseau Ethereum

Une réalité qui fait tout de même des heureux, puisque le revenu horaire des mineurs d’Ethereum (ETH) a atteint un nouveau record sur les cinq dernières années. Cela avec des frais qui leur rapportent actuellement 2275 ETH (880 000$) par heure !

La plateforme Coinbase jette l’éponge

Et c’est dans ce contexte très particulier que la plateforme Coinbase vient d’envoyer un mail à tous ses utilisateurs. Cela pour aborder le sujet délicat de ces frais de transaction jusque là pris en charge. Une annonce à effet immédiat qui fait de cette réalité un doux souvenir à ranger dans les rayons des faits historiques de l’univers des cryptomonnaies.

« Historiquement, Coinbase Pro a absorbé ces frais à la place des utilisateurs. (…) Cependant, alors que les cryptomonnaies commencent à être plus largement adoptées dans des applications telles que DeFi, les paiements et d’autres projets, les réseaux sont de plus en plus occupés. » – Coinbase Pro

Il ne fait aucun doute que d’autres plateformes de ce type devraient suivre rapidement cet exemple. Les dysfonctionnements du réseau Ethereum étant la meilleure justification de cette décision qui n’est pourtant pas des plus commerciales. Mais ce n’est visiblement pas la priorité pour la plateforme Coinbase, qui a tendance à faire les mauvais choix ces derniers temps.

Des alternatives sont possibles

Quoi qu’il en soit, la congestion du réseau Ethereum pousse les utilisateurs et les développeurs à chercher des alternatives plus efficaces et moins coûteuses. Il suffit de constater qu’un transfert de jetons Tether (USDT) depuis Binance est payant sous sa forme ERC20 (4$ actuellement), mais totalement gratuit sous la forme TRC20 du réseau TRON. Que l’on apprécie ou non ce dernier. 

Dans le même temps, la récente Binance Smart Chain (BSC) compatible avec le réseau Ethereum a semble-t-il connu une forte croissance cette semaine. Changpeng Zhao (CZ) le fondateur de Binance annonce sur Twitter des chiffres de l’ordre de 40% du volume des transactions Ethereum sur la journée de mardi dernier.

Et dans le même ordre d’idée, la plateforme crypto.com a récemment lancé une formule de DeFi interne sous la forme de son offre DeFi Swap. Un sorte de copie d’Uniswap alimentée par le token CRO. Le tout offrant aux fournisseurs de liquidité (LP) d’importantes récompenses pour les inciter à y contribuer, comme cette plateforme sait si bien le faire.

Le marché des bourses d’échange de cryptomonnaies s’organise donc autour de l’avancée des plateformes décentralisées (DEX). Tout cela sur fond d’une congestion du réseau Ethereum qui ne cesse de peser sur cet univers. Et qui pourrait devenir à terme le principal obstacle à l’adoption des formules DEX, sinon leur cimetière. 

En particulier si les plateformes centralisées réussissent à prendre le contrôle de ce marché décentralisé, malgré l’apparente contradiction que cela implique.

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,241