Cryptomonnaies

Delubac & Cie, première banque française à proposer une offre crypto

08 Avr 2022 - 16:57

Delubac & Cie, l’une des dernières banques familiales indépendantes hexagonales, est la première institution bancaire à obtenir l’enregistrement de Prestataire de Services en Actifs Numériques (PSAN) en France. Ce sésame va lui permettre de proposer un service d’achat/vente et de conservation des cryptomonnaies à destination d’un public de professionnels comme de particuliers dès fin avril.

Delubac & Cie, première banque française à s’ouvrir à la crypto

Delubac & Cie, une discrète banque centenaire qui revendique ses origines ardéchoises, vient d’obtenir son enregistrement en tant que PSAN. Une première en France, comme elle ne manque pas de le souligner dans son communiqué de presse. Communiqué dans lequel elle annonce officiellement le lancement imminent d’une offre de services crypto.

Plus précisément, l’institution proposera non seulement l’achat et la vente de crypto-actifs, mais également une infrastructure de conservation dédiée. Une nécessité qui a souvent représenté un frein pour les banques traditionnelles en raison de l’expertise technologique pointue que suppose la garde des actifs numériques. Aussi font-elles souvent appel à des prestataires extérieurs pour assumer ce service qui doit être de qualité « institutionnelle », c’est à dire hautement sécurisé.

Delubac ne s’attarde pas sur la nature de son service de conservation, mais tient à préciser un peu drôlement que « chaque portefeuille client correspondra à une clé privée séparée et qu’en aucun cas les actifs ne seront mis en commun ».

Détail de l’offre

L’offre se veut tout public. Elle s’adressera aussi bien aux entreprises désireuses de placer une partie de leur trésorerie en crypto-actifs qu’aux institutionnels qui souhaitent proposer un service de conservation d’actifs numériques sécurisé pour leurs clients. Et les particuliers ne seront pas oubliés. Ils auront accès au trading et au support de garde.

Au départ, la banque ne prendra en charge que trois d’entre elles. Les deux majeures,  Bitcoin (BTC) et  Ethereum (ETH) et une aux racines françaises, Tezos (XTZ). Mais loin de se cantonner à un seul registre d’activité, son service tendra à se diversifier et à se développer.

Cette offre permettra d’investir sur des actifs réels numérisés ou tokenisés ainsi que sur des
NFT (Non Fongible Token) et d’avoir accès au staking. D’autres actifs numériques seront mis à disposition de la clientèle en fonction des demandes.

Communiqué de Delubac & Cie

Longtemps sceptiques à l’égard des cryptomonnaies considérées comme un moyen de contourner le système financier classique, les banques succombent les unes après les autres à la tentation de bitcoin et de ses cadettes. A l’échelle internationale, on ne les compte plus. A tel point qu’un certain nombre d’entre elles se sont regroupées pour défendre leur implication dans la crypto face aux règles strictes préconisées par le Comité de Bâle. Il n’y avait (presque) qu’en France que la résistance perdurait. Reste à savoir si Delubac & Cie restera une exception, ou si elle est la pionnière d’une longue lignée.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche