Régulation

Deux nouvelles banques allemandes positionnées sur le créneau crypto

15 Déc 2021 - 10:57

Ter repetita. Dans le sillage du réseau de caisses d’épargne allemandes qui s’apprêtent à plonger dans le bain crypto, deux autres banques germaniques auraient aussi des velléités de proposer un service crypto à leurs clients. Il s’agit de la Commerzbank, deuxième groupe bancaire allemand coté en termes de capitalisation derrière la Deutsche Bank, et de la Volksbank Raiffeisenbank, l’association nationale des banques coopératives allemandes.

Les banques allemandes s’emparent de la crypto

Depuis que le Bundestag a approuvé une loi permettant aux banques traditionnelles de négocier et de stocker des cryptomonnaies, les institutions bancaires du pays ont commencé à préparer leur entrée dans l’industrie cryptographique. Si jusqu’à présent, elles étaient restées plutôt discrètes sur l’avancement de leurs projets, il semblerait que les choses changent. Certaines d’entre elles commencent à communiquer sur le sujet, laissant présager d’un accès crypto grand public imminent.

Ainsi, selon un article du quotidien conservateur et libéral Frankfurter Allgemeine Zeitung, la Commerzbank travaillerait « de manière intensive » sur le sujet. Rien d’étonnant à son empressement, dans la mesure où ce n’est pas une terra incognita pour elle qui a déjà noué un partenariat stratégique avec la bourse allemande (la Deutsche Börse) et la fintech 360X pour créer des NFT dans l’art et l’immobilier. La Volksbank Raiffeisenbank manifesterait plus de prudence. Elle affirme, selon l’article, « aller de l’avant » tout en réfléchissant encore à la façon de procéder.

Quoi qu’il en soit, si la Sparkassen, la Commerzbank et la Volksbank Raiffeisenbank, sans parler de la première banque du pays, la Deutsche Bank,  déjà dans les starting blocks pour une offre crypto tournée vers les institutionnels, se lancent dans le game, l’adoption de bitcoin et consorts risque de connaître une croissance d’ampleur de l’autre côté du Rhin.

2022, l’année crypto des banques

L’institutionnalisation de la crypto est en marche et 2022 pourrait bien être l’année de sa « bancarisation ». Du moins est-ce l’opinion émise par Diogo Monica, le PDG d’Anchorage, la première crypto-banque de dimension nationale aux Etats-Unis.

« Les banques ont commencé à créer des produits en 2020 qui seront commercialisés entre le milieu et la fin de 2022« 

Diogo Monica, PDG d’Anchorage à Decrypt

Et de son point de vue, elles ne se contenteront pas de proposer un éventail de cryptomonnaies à l’achat pour leurs clients, mais elles chercheront également à développer des produits tels que des offres de rendement basées sur la DeFi (finance décentralisée). D’ailleurs, pour ce qui la concerne, elle a constaté que désormais la conservation d’actifs numériques qui constituait originellement son activité principale, représente désormais moins de 50 % de ses revenus. Ce sont ses options de jalonnement et de prêt qui connaissent une croissance exponentielle.

En attendant en France, on attendHormis la Société Générale qui, selon des bruits de couloir persistants, chercherait à se positionner sur le créneau du stockage de cryptomonnaies, les banques françaises ne seraient pas très offensives sur le sujet, sauf à charge avec les acteurs du secteur.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche