Régulation

Deuxième loterie pour le yuan numérique

23 Nov 2020 - 14:45

Après le succès de la première loterie autour du yuan numérique, une deuxième est en prévision pour décembre dans le district de Suzhou. Elle permettra d’expérimenter d’autres fonctionnalités du DCEP.

Une loterie pour expérimenter de nouvelles fonctionnalités du yuan numérique

Pour cette deuxième loterie, le mode opératoire sera le même que celui adopté à Shenzhen au mois d’octobre. Il avait permis à des résidents volontaires tirés au hasard de récupérer 200 RMB numériques afin de les tester illico presto dans les commerces locaux sélectionnés. 1,5 million de dollars avait été ainsi distribué à 50 000 résidents sous forme « d’enveloppes rouges ».

Cette fois-ci, le lieu élu est Suzhou. L’événement se déroulera, selon la source locale The Paper, autour du 12 décembre lors d’un festival de shopping connu sous le nom de « double 12 », organisé par le géant du commerce électronique Alibaba. L’intérêt, c’est que cette nouvelle initiative expérimentera des aspects non encore explorés du DCEP (Digital Currency Electronic Payment). Elle permettra notamment d’activer les fonctions hors ligne et tactiles des portefeuilles numériques affublés pour l’occasion du doux nom de portefeuille Panda.

En vue de l’événement, de nombreuses commerces du district de Xiangcheng à Suzhou auraient déjà installé une technologie de point de vente avec puces NFC et codes QR permettant de dépenser les gains si généreusement alloués.

Par ailleurs, toujours dans cette optique d’expérimentation, la ville de Chengdu organiserait un bêta test en circuit fermé. Le but, inviter les participants à utiliser un portefeuille numérique pour les transactions via une «grande banque». Vraisemblablement, ce sera la Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC). En effet, cette dernière a annoncé aux utilisateurs de Chengdu une fonctionnalité de « portefeuille de test interne » dans son application mobile.

Un président à l’offensive sur les CBDCs

Tandis que le DCEP continue son entreprise de séduction vis à vis de la population, le président chinois lui s’active sur la scène internationale avec le sujet bien en tête. Lors d’une réunion en ligne du G20, le 21 novembre, il a tenu un discours en ce sens. En effet, abordant l’avenir de l’économie mondiale endommagée par la pandémie de COVID-19, il a encouragé les participants à accueillir avec bienveillance et bonne volonté les CBDCs (Central Bank Digital Currency).

Plus précisément, Xi Jinping a déclaré que l’économie mondiale devait plus que jamais fonctionner «sans heurts» et que la construction d’un «pare-feu mondial» protégeant contre le COVID-19 était primordiale. Il a aussi affirmé qu’il était crucial pour les membres du G20 de participer aux discussions sur une CBDC dans un cadre «ouvert et accommodant ». Il a également estimé nécessaire de fixer des normes mondiales et d’apporter collectivement des modifications à l’infrastructure monétaire mondiale.

On ne doutera pas des bonnes intentions du président chinois qui avance ses pions, en l’occurrence son DCEP, en instrumentalisant le fléau de l’année 2020. Rappelons à toute fins utiles que le RMB version numérique est dans les cartons du pouvoir central chinois depuis presque une décennie.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche