Ethereum

Ethereum dans le viseur de Bruxelles

11 Oct 2022 - 17:43

Décidément l’humeur de l’Union européenne est au contrôle, sinon à l’inquisition, dans le domaine de la crypto. Après avoir largement approuvé MiCA et TFR qui vont imposer un cadre très contraignant aux acteurs de l’industrie dès 2024, elle s’attaque dorénavant au secteur de la finance décentralisée (DeFi), via un appel à projets ciblant la blockchain Ethereum.

Ethereum sous surveillance

Elle a mis le temps, mais maintenant que les vitesses sont enclenchées, elle ne s’arrête plus. Les projets MiCA et TFR tout chauds encore d’un vote d’adhésion quasi unanime, l’Union européenne a décidé parallèlement d’enfourcher un autre cheval de bataille, la finance décentralisée. Un segment de l’écosystème dont elle peine à définir les contours et qui de fait, n’apparaît qu’en creux dans les propositions qui entreront en vigueur en 2024.

Qu’à cela ne tienne, la direction générale de la Commission européenne aux finances et aux marchés a semblé trouver la parade en lançant il y a quelques jours un appel d’offres visant à « développer et déployer une solution technologique pour la supervision intégrée de l’activité de la finance décentralisée » sur la blockchain qui condense le plus ce type d’activité, Ethereum.

Un contrôle généralisé

L’objectif : disposer d’un outil qui permettra de collecter automatiquement les données pour suivre en temps réel les différentes transactions. Un appel à surveillance qui est « budgetisé » à 250 000 euros, quand des instruments gratuits et très performants, comme Etherscan, font déjà bien le travail. Mais, sans doute, s’agit-il d’y ajouter une autre couche de transparence pour faciliter le contrôle de l’administration fiscale. Les candidatures sont recevables jusqu’au 1er décembre pour un projet pilote qui devrait durer 6 mois.

Ce projet n’est sans doute qu’une première étape dans la régulation du secteur DeFi. Maintenant que la machine est en marche, il faut vraisemblablement s’attendre à un déploiement de l’offensive coordonnée des Etats pour « domestiquer » un espace souvent qualifié de « Far west » par les tenants de l’ordre financier traditionnel. Sous couvert de faciliter l’adaptation aux nouvelles exigences de conformité, il risque d’y avoir plus de marteaux que de clés dans la boîte à outils qui se prépare.

La régulation s’annonce avec son cortège d’exigences à la Big Brother, raison de plus pour ne pas attendre et commencer à accumuler des cryptos. Inscrivez-vous sans tarder sur l’exchange Bybit (lien commercial).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche