Europol – Une arnaque crypto estimée à plusieurs centaines de millions d’euros

Ce n’est pas parce que le marché baissier signe la fin des bénéfices que cela correspond également à la fin des arnaques crypto. Une constat amer mené actuellement par Europol et Eurojust, deux agences de l’Union européenne pour la coopération en matière répressive. Cela dans le cadre d’une affaire de fraude impliquant des centres d’appel d’Europe de l’Est à l’origine d’une arnaque massive. Avec un préjudice encore à définir, mais dont le montant pourrait bien se comptabiliser en centaines de millions d’euros. Explications…

16 janvier 2023 - 13:30

Temps de lecture : 3 minutes

Par Hugh B.

Cette affaire entre dans le cadre d’une enquête transfrontalière menée entre la Bulgarie, Chypre, l’Allemagne et la Serbie. Raison pour laquelle les agences européennes Europol et Eurojust ont été sollicitées. Cela afin de soutenir les autorités locales face à ce qui est présenté comme « des groupes criminels organisés impliqués dans une fraude à l’investissement en ligne ».

Des arnaques visiblement très bien ficelées. Avec comme principal mode opératoire des centres d’appels implantés dans les 4 pays cités plus haut. Cela afin de contacter des investisseurs crypto dont les données personnelles ont très certainement été obtenues sur le darkweb. Le tout suite à l’une des nombreuses fuites de données intervenues (au hasard) sur la plateforme Opensea ou le site Internet de Ledger. Et au final, des pertes totales dont Europol estime le montant à « des centaines de millions d’euros »

Cryptomonnaies

Criminalité crypto 2022 - Une hausse importante suite aux sanctions internationales

Hugh B. - 13 Jan 2023 - 13:30

La criminalité associée aux cryptomonnaies est un sujet qui fait couler [...]

Lire la suite >>

Arnaques crypto – Démantèlement de centres d’appels en Europe de l’Est

Comment savoir si vos données personnelles ont été corrompues lors du vol des données clients d’un acteur crypto. Peut-être tout simplement car votre téléphone a déjà sonné, avec à l’autre bout de la ligne une personne souhaitant vous proposer un investissement aux rendements incroyables, ou plus exactement improbables. Un mode opératoire visiblement de plus en plus répandu, au point de prendre la forme de véritables centre d’appels. Et dont l’une des origines semble être l’Europe de l’Est, selon une enquête menée à l’heure actuelle par Europol et Eurojust.

« Les autorités répressives et judiciaires de Bulgarie, de Chypre, d’Allemagne et de Serbie, soutenues par Europol et Eurojust, se sont associées contre les groupes criminels organisés impliqués dans la fraude à l’investissement en ligne. Ce réseau criminel, composé d’un certain nombre d’acteurs criminels différents opérant par le biais de centres d’appels, a incité les victimes à investir de grosses sommes d’argent dans de faux systèmes de cryptomonnaies« 

Europol

Une information révélée en fin de semaine dernière suite à ce que l’agence Europol présente sur Twitter comme le démantèlement de plusieurs « centres d’appels vendant de fausses crypto ». Avec 15 personnes interpellées et « 261 personnes interrogées, dont certaines sont en attente de poursuites. » Mais également de nombreuses résidences (11) et centres d’appels perquisitionnés (4) en Allemagne, Serbie, Bulgarie ainsi qu’à Chypre. Avec la saisie simultanée de 3 portefeuilles matériels contenant environ 1 million de dollars en cryptomonnaies et environ 50 000€ en espèces.

Piratage

Godfather - Un malware qui cible les applications crypto

Hugh B. - 10 Jan 2023 - 09:00

Le secteur des cryptomonnaies à ce point commun avec son homologue bancaire [...]

Lire la suite >>

Une enquête qui permet également de déterminer que les victimes de cette arnaque à grande échelle sont principalement situées en Allemagne. Car ses investisseurs seraient en première ligne au nombre des victimes ayant été « incitées à investir plus de 2 millions d’euros dans de faux sites Web d’investissement crypto. » Avec des conséquences également notables en Suisse, en Australie et au Canada. Cela pour un préjudice actuellement estimé à 2,1 millions d’euros au total.

Europol – Une arnaque crypto à plusieurs centaines de millions d’euros

Mais, selon Europol, ce chiffre déjà important ne représenterait que la partie visible de cet iceberg. Car les victimes étaient attirées dans les filets de ces escrocs avec des profits effectifs sur de petits investissements « à trois chiffres ». Cela afin de les inciter par la suite à placer des sommes beaucoup plus importantes, une fois la « confiance » installée. Et comme la fierté est souvent mal placée, Europol estime que de très nombreux cas n’ont pas été signalés aux autorités. Au point de faire exploser cette facture à « plusieurs centaines de millions d’euros ».

« L’enquête suggère que le nombre de cas non signalés est probablement beaucoup plus élevé. Cela signifierait que les gains illégaux générés par les groupes criminels, avec au moins quatre centres d’appels en Europe de l’Est, pourraient se chiffrer en centaines de millions d’euros« 

Europol

Une situation dont la mise en lumière doit une nouvelle fois servir d’avertissement pour les investisseurs et utilisateurs du secteur des cryptomonnaies. Car selon de nombreux spécialistes de la sécurité, rien ne permet de penser que le nombre des arnaques et attaques frauduleuses en lien à cette économie numérique pourrait être amené à baisser dans les années à venir. Raison pour laquelle la méfiance doit rester de rigueur. En particulier dès que les gains annoncés sont exactement ce qu’ils paraissent être si l’on garde son cerveau branché : improbables et surréalistes.

Vous souhaitez investir dans le Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies ? La plateforme Bybit est une option de choix pour faire ses débuts. Inscrivez-vous dès maintenant !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche