Une grande chaîne US de magasins de proximité accepte les paiements en cryptomonnaies

 Une grande chaîne US de magasins de proximité accepte les paiements en cryptomonnaies

Sheetz, une importante chaîne de restauration et de stations service implantée aux Etats-Unis, acceptera les paiements en cryptomonnaies dans un avenir proche. Bitcoin, Ether, Litecoin et Dogecoin notamment, feront partie des options grâce à un partenariat avec Flexa, un réseau de paiement numérique qui permet les transactions crypto dans les magasins physiques.

Sheetz en route pour l’adoption crypto

Selon un communiqué de presse, la chaîne de restaurants et de stations-service Sheetz qui compte 622 points de vente ouverts 24/24 ,365j /an, situés dans ce qu’il est convenu d’appeler le Mid-Atlantic (Pennsylvanie, Caroline du Nord, Virginie, Virginie occidentale, Ohio et Maryland), va permettre à ses client de régler leurs achats en cryptomonnaies. L’option va se mettre en place en deux temps. Elle concernera d’abord certains de ses libres-services à l’été 2021 avant d’être acceptée à la pompe à essence plus tard dans l’année.

Sheetz va s’appuyer sur le réseau de paiement numérique Flexa supposément « neutre pour le climat » selon la précision apportée pour contrer visiblement les allégations en vogue ces temps-ci d’un Bitcoin réchauffeur en chef de la planète terre. L’intérêt résidant surtout dans le fait que Flexa convertit la crypto en dollars américains pour le commerçant destinataire en temps réel.

Il existe des avantages réels et tangibles pour les marchands qui acceptent (les cryptomonnaies) – non seulement une réduction de la fraude et des économies de coûts, mais aussi un client avec une meilleure expérience et une plus grande mobilité. »

Trevor Filter, co-fondateur de Flexa

Pour activer de manière transparente le processus d’autorisation instantané et anti-fraude de Flexa pour les règlements en crypto, Sheetz s’est tourné vers NCR , son partenaire technologique habituel.

Sheetz n’est pas la seule à accepter les paiements en crypto

Sheetz n’est pas la seule chaine de distribution à proposer l’option de paiement en cryptomonnaies. Si on passe outre le revirement de Tesla qui l’a annoncé pour l’achat de ses voitures électriques puis qui y a renoncé, arguant soudainement de préoccupations écologiques, on peut en citer un certain nombre.

Ainsi, le fournisseur-phare d’espaces de coworking à l’échelle mondiale WeWork ou la compagnie aérienne airBaltic, pionnière en ce domaine. Travala.com, une agence en ligne basée sur la blockchain et soutenue par Binance, la teste depuis 2017. CampingWorld, le concessionnaire géant du véhicule de loisir, va l’adopter prochainement grâce à un partenariat avec le processeur de paiement BitPay. Dans un autre registre, le mastodonte suisse de l’assurance Axa propose également une option de paiement Bitcoin pour répondre à la demande croissante de ses clients.

On pourrait en citer encore d’autres – la liste s’est allongée avec la hype autour du Bitcoin – tout en distinguant celles qui affichent BTC dans leur bilan, comme Tesla et WeWork, des autres qui se contentent de le proposer comme option de paiement. Il y a des degrés dans l’adoption. A voir quand le marché des cryptomonnaies va perdre de sa superbe pour s’enfoncer dans un hiver susceptible de refroidir les ardeurs pro-cryptos.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,688