Cryptomonnaies

Payer en Bitcoin – Le géant japonais Rakuten accepte les cryptomonnaies

02 Mar 2021 - 08:51

La liste des nouveaux adeptes du Bitcoin et des cryptomonnaies ne cesse de s’allonger. Mais c’est bien dans le domaine du paiement que cette avancée prend un sens tout particulier. Car cela réalise le rêve de tout possesseur de ces précieuses monnaies numériques : pouvoir les dépenser en direct pour des achats de la vie courante. Une option qui semble devenir réalité pour les utilisateurs des services du géant du commerce électronique Rakuten. Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? 

Les annonces se succèdent et les grandes entreprises se battent pour être celle qui va rafler la plus grosse part de ce gâteau numérique. La plus importante en date étant la société PayPal qui a actuellement du mal à faire face à la forte demande. Cela suite à l’intégration des cryptomonnaies et du Bitcoin à l’achat et à la détention. Et très bientôt comme moyen de paiement effectif sur son réseau numérique. Un processus récemment accéléré suite à l’explosion de cette offre en seulement quelques mois.

Une réalité qui pousse les leaders du domaine à se positionner sur ce marché émergent jusque là infréquentable. Et qui vient de trouver un nouveau partenaire de poids avec l’entrée du géant du commerce électronique Rakuten dans ses rangs.

« La société Rakuten utilisera les synergies du groupe pour fournir une gestion pratique et rentable des cryptomonnaies. » – Rakuten

Payer en cryptomonnaies avec Rakuten Pay

L’annonce est historique car elle concerne l’une des structures les plus importantes dans le domaine du commerce électronique au niveau international. Il s’agit en effet du leader japonais sur ce marché et du site de commerce en ligne numéro 1 au Japon. Cela avec plus de 105 millions d’utilisateurs effectifs et un catalogue qui compte plus de 44 000 commerçants enregistrés. Et un développement qui ne connaît pas de frontières et s’impose partout dans le monde à l’heure actuelle.

Raison pour laquelle cette intégration de certaines cryptomonnaies à son système de paiement fait l’effet d’une bombe. Car elle est présentée comme une possibilité de réaliser des achats directement avec ces dernières. Cela plus particulièrement et pour le moment avec le Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH) et le Bitcoin Cash (BCH). Et il faudra un jour expliquer pourquoi ce dernier figure toujours dans ce genre de listes restreintes. 

Le géant japonais Rakuten accepte les paiements en cryptomonnaies

Cette mise en place ne concerne pour le moment que les détenteurs japonais des solutions de paiement Rakuten Pay et Rakuten Point Card. Et l’offre est limité chaque mois à des montants compris entre 1000 yens (9,40$) au minimum et un maximum de 100 000 yens (940$).

« L’application Rakuten Wallet utilisera la monnaie électronique en ligne du groupe « Rakuten Cash » pour réaliser le transfert de cryptomonnaies comme le Bitcoin appartenant à ses clients. Ce service le rend ensuite disponible dans tout le pays pour les achats dans les magasins membres de «Rakuten Pay» et « Rakuten Point Card. » Pour la première fois au Japon, il n’y a pas de limite sur le montant de la transaction et aucuns frais ne seront facturés. » – Rakuten Inc

Comment cela fonctionne ?

Mais tout comme les autres offres de ce genre, le paiement final n’est pas réellement réalisé avec les cryptomonnaies concernées. Et dans le cas présent les fonds doivent impérativement passer par une conversion en Rakuten Cash, la monnaie numérique du groupe. Cela afin de devenir effectivement utilisables comme un moyen de paiement accepté par les commerçants affiliés. C’est peut-être un détail pour vous, mais en fait cela veut dire beaucoup…


Paypal va-t-il transformer le Bitcoin en une véritable monnaie ?

Car il s’agit dans les faits bien plus d’une tentative d’attirer les détenteurs de cryptomonnaies que de participer à une adoption de leur utilisation comme moyen de paiement. Une intégration qui ne fera donc pas encore du Bitcoin une monnaie à part entière. Et qui est en tout point identique au fait de revendre directement ses BTC en monnaie locale afin de payer pour ses achats. Le seul véritable intérêt pourrait être au final l’absence de frais que Rakuten affirme mettre en place pour ce service.

Quoi qu’il en soit, cette annonce reste une avancée notable sur le chemin de l’adoption des cryptomonnaies. Principalement car elle rend plus simple et accessible le fait de vouloir en posséder. Mais cela encore une fois sans offrir l’échappatoire que certains pourraient espérer y trouver vis-à-vis de l’imposition sur les plus-values. Et sans mettre en place cette chaîne de paiement qui acceptera peut-être un jour les cryptomonnaies de bout en bout

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche