Litecoin et GRIN – La solution d’anonymat MimbleWimble intégrée au LTC

L’information vient d’être publiée sur Twitter ce 1er décembre. L’auteur n’est autre que David Burkett, présenté comme le développeur de la solution MimbleWimble, et du jeton associé : GRIN. Une formule permettant de rendre anonymes les transactions effectuées avec le Bitcoin, mais pas uniquement. Preuve en est, l’annonce de l’intégration de ce procédé avec le Litecoin (LTC). Une mise en pratique concrète d’un projet qui se développe comme un feuilleton dans la cryptosphère.


GRIN est un concept à part entière. L’anonymat qu’il promet d’offrir dans les transactions est aussi une composante centrale de son développement. Les membres qui composent son équipe portent des pseudonymes issus de l’univers d’Harry Potter. En effet, le théoricien de cette architecture simplifiée de Bitcoin, serait un hacker usant du pseudonyme Tom Elvis Jedusor. Mais derrière cette apparente légèreté se cache un projet révolutionnaire.

Le projet MimbleWimble de GRIN

Le 11 novembre, le projet GRIN a fait parler de lui. Et la raison est aussi étrange que le mystère qui entoure ce projet. Un don de 50 BTC (environ 400 000€) venait d’être fait à son équipe pour soutenir ses recherches et assurer son indépendance. Aussitôt, la rumeur laissa penser qu’il pourrait s’agir d’un geste de Satoshi Nakamoto lui-même, créateur du Bitcoin. La raison ? L’adresse utilisée pour ce transfert n’avait pas été utilisée, depuis plus de 9 ans. Cela indique au moins que GRIN est un projet considéré comme cryptologiquement correct, pour certains utilisateurs historiques du BTC.

Cours GRIN MimbleWimble

Le protocole décrit une architecture de Bitcoin simplifiée. Il est question de se débarrasser du langage script et de toutes les transactions intermédiaires. C’est-à-dire que la blockchain gardera simplement la trace de la dernière transaction en mémoire. Les transactions intermédiaires sont oubliées. En plus de permettre d’économiser de la place de stockage sur la blockchain, et donc de l’énergie, cette formule permet de garantir la confidentialité des utilisateurs.

Le protocole MimlbeMimble mis à mal

Le 18 novembre, un tweet de Ivan Bogatyy, chercheur chez Dragonfly Research, affirme que le modèle de confidentialité du MimbleWimble (MW) n’est pas fiable.


Ce dernier affirme avoir réalisé une attaque visant l’une des fonctions d’anonymat de GRIN. Selon ses propres termes, “cette attaque retrace 96% de toutes les adresses d’expéditeurs et de destinataires en temps réel.” Un coup dur pour GRIN ! Mais même si cette attaque a permis de connaître les personnes impliquées dans ces transactions, le montant de ces dernières n’a jamais pu être mis à jour. Une faiblesse que l’équipe de GRIN dit connaître et qui ne remettrait pas en cause le bon fonctionnement du protocole.

MimbleWimble appliqué au Litecoin (LTC)

Il semble que cet accident de parcours soit déjà oublié. GRIN, et son protocole MimbleWimble, sont de retour dans l’actualité avec cette annonce officielle, qui vient de tomber. Elle concerne un rapprochement avec le Litecoin (LTC). Cette information est détaillée sur le site LitecoinTalk. La Fondation LTC a décidé de “financer le travail de recherche pour mettre en œuvre le bloc d’extension MW et continuer à travailler sur GRIN ++.” Une annonce officielle faite par Charlie LEE, créateur de Litecoin, ce 30 octobre :


Ce rapprochement marque une étape importante dans le développement de GRIN et de son protocole. Burkett a également indiqué qu’il travaillait depuis plusieurs mois avec le chercheur Charlie Lee et Andrew Yang  (@ecurrencyhodler) pour concevoir un bloc d’extension MW permettant des transactions confidentielles sur le Litecoin. Les auteurs ont publié deux propositions d’amélioration de Litecoin, utilisant le protocole MW, le 22 octobre.

“Cela fait plusieurs mois que je travaille, avec ecurrencyhodler, Charlie (Lee) et d’autres, pour concevoir un bloc d’extension Mimblewimble afin que les utilisateurs de LTC puissent effectuer des transactions confidentielles et disposer d’argent plus fongible.” – David Burkett (GRIN)

Vers un Bitcoin (BTC) plus anonyme ?

Cette annonce fera-t-elle de nouveau grimper le cours du GRIN ? Rien n’est moins sûr. C’est en tout cas une expérimentation à suivre de près. En cas de succès, cela annonce probablement un Bitcoin plus anonyme dans les années à venir. La question est de savoir comment les régulateurs vont accueillir cet anonymat du Litecoin, car offrir plus de confidentialité aux utilisateurs n’est pas du goût de tout le monde.

 

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

sem, accumsan Lorem ultricies porta. ante. Aenean ut et, quis, vulputate,
24 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez