Hong Kong veut limiter l’investissement des particuliers à une sélection de cryptos

Les régulateurs ne manquent jamais de zèle quand il s’agit d’oeuvrer à la protection des investisseurs en crypto. Le chien de garde du territoire de Hong Kong, la SFC, peaufine ainsi une liste de cryptomonnaies exclusivement réservée aux non professionnels tentés par cette classe d’actifs.

16 janvier 2023 - 12:23

Temps de lecture : 2 minutes

Depuis plus de quatre ans, l’autorité financière de Hong Kong avait exclu les particuliers de l’activité de trading crypto sur les bourses centralisées, la réservant aux investisseurs professionnels (possédant au moins 1 million de dollars US en portefeuille). Mais depuis octobre dernier, elle a assoupli sa position, à raison de certaine conditions.

Accès autorisé à une sélection de cryptos « liquides » pour les petits investisseurs

Ainsi, la Securities and Futures Commission (SFC) de Hong Kong est, selon Reuters, en voie de sélectionner un lot de crypto-actifs autorisé à la négociation pour les petits investisseurs.

Certaines plateformes d’actifs virtuels ont plus de 2 000 produits, mais nous ne prévoyons pas d’autoriser les investisseurs particuliers à les échanger tous. Nous allons définir les critères qui permettront aux investisseurs particuliers de négocier [uniquement] les principaux actifs virtuels.

Julia Leung Fung-yee, directrice générale de la SFC, in Forum financier asiatique le 11 janvier

Si aucun actif n’a été cité, le critère mis en avant pour intégrer la liste blanche est son importante liquidité. A cet effet, la SFC publiera, selon sa directrice, un document de consultation au cours du trimestre en cours détaillant les produits et les conditions permettant aux investisseurs de détail de négocier des cryptos.

Tout devrait être prêt en juin, lorsque le nouveau régime de licences entrera en vigueur.

Trading

Hong Kong - Le trading pourrait être légalisé pour les particuliers

Jordan P. - 31 Oct 2022 - 12:00

Selon une annonce récente des autorités, Hong Kong serait prêt à légaliser [...]

Lire la suite >>

Hong Kong veut devenir un pôle crypto

En effet, l’instance de régulation va imposer de nouvelles règles aux fournisseurs de services d’actifs numériques. Elle exigera que les plateformes crypto disposent de contrôles internes, d’une gestion des risques et d’arrangements de garde appropriés pour protéger les actifs des clients. Les fournisseurs de services crypto devront également prendre des mesures pour prévenir les risques de cybersécurité.

Nous visons à disposer d’un cadre réglementaire approprié pour protéger les intérêts de tous les investisseurs et faire de Hong Kong une plaque tournante des actifs virtuels. (…) S’il existe une réglementation appropriée en place, la probabilité d’un effondrement de type FTX ne se produira pas à Hong Kong.

Julia Leung Fung-yee, directrice générale de la SFC, in Forum financier asiatique le 11 janvier

L’initiative de relancer le trading crypto pour les particuliers intervient alors que le secrétaire financier de Hong Kong, Paul Chan Mo-po, martèle l’ambition du territoire à devenir un hub crypto international. Pour lui, le territoire dispose d’une réglementation qui « correspond aux normes et standards internationaux » et selon les propos rapportés par Bloomberg, il « sera un endroit idéal pour la crypto, la fintech et d’autres startups pour s’installer au cours de la nouvelle année ».

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche