Minage

Intel lance une puce blockchain « basse consommation », Block client du futur produit

14 Fév 2022 - 16:58

Intel vient d’annoncer officiellement le lancement d’un processeur à haut rendement énergétique dédié au minage des cryptos. La date de mise sur le marché du « Bonanza Mine » n’est pas encore dévoilée. Mais le géant technologique compterait déjà des clients d’envergure pour son nouveau produit. Les sociétés minières Argo Blockchain et Griid Infrastructure et Block de Jack Dorsey.

Intel lance une micro-puce dédiée au minage

Le groupe Intel se lance officiellement dans la fabrication de composants dédiés au cryptominage. Son objectif : répondre à la demande des acteurs du secteur minier gourmands en puissance de calcul, mais soucieux de réduire leur empreinte carbone.

Aujourd’hui, chez Intel, nous déclarons notre intention de contribuer au développement des technologies blockchain, avec une feuille de route d’accélérateurs économes en énergie. Intel engagera et promouvra un écosystème de blockchain ouvert et sécurisé. Il contribuera à faire progresser cette technologie de manière responsable et durable.

Raja Koduri, vice-président senior chez Intel, in blog d’Intel

Ainsi, grâce à des « décennies » de recherches sur la cryptographie, les fonctions de hachage et les circuits avec faible voltage, Intel serait en mesure de proposer un « accélérateur de blockchain ». Baptisé a priori « Bonanza Mine », il est présenté comme un « ASIC de minage de Bitcoin à ultra-basse tension et à faible consommation d’énergie ».

Pour rappel, un ASIC est une micro-puce conçue pour une application particulière, en l’occurrence ici le minage, processus de création des cryptomonnaies reposant sur la preuve de travail.

Ce produit, revendiquant des performances par watt 1000 fois supérieures à celles des GPU (unités de calcul graphique) classiques utilisés pour le minage du Bitcoin, n’est pas encore disponible. Mais déjà de grands acteurs du secteur seraient dans la boucle des partenaires.

Block, Argo et Griid sur les rangs pour l’utilisation du futur produit

Parmi les premières sociétés à soutenir l’utilisation de la puce made in Intel, il y a deux entreprises minières, Argo Blockchain et Griid Infrastructure. Mais il y a aussi Block, anciennement Square, la société de Jack Dorsey qui a renoncé à la direction de Twitter pour s’y consacrer pleinement. Farouche maximaliste Bitcoin, bâtisseur d’un véritable écosystème qui réunit « de nombreuses entreprises unies par leur objectif d’autonomisation économique »,  partisan et entrepreneur d’un Bitcoin « plus vert », il avait annoncé chercher également une nouvelle solution matérielle pour le minage proprement dit. De fait, l’alliance entre Intel et Block semble tomber sous le sens. Reste à savoir si la gamme « Bonanza mine » sera réellement à faible consommation d’énergie.

Parallèlement au lancement de son processeur, Intel a annoncé la formation d’un Custom Compute Group au sein de sa division Accelerated Computing Systems and Graphics. L’équipe se mobilisera sur le développement de puces électroniques optimisées avec notamment la blockchain en ligne de mire.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche