Analyse – L’introduction en bourse de Coinbase est-elle une bonne chose ?

 Analyse – L’introduction en bourse de Coinbase est-elle une bonne chose ?

Le succès et l’adoption de l’univers des cryptomonnaies peuvent se mesurer en observant différents indicateurs. L’un d’eux est sans aucun doute la mise en place de sa relation avec le monde de l’économie traditionnelle. Une connexion qui n’est pas du goût de tout le monde. Et qui laisse un arrière-goût de dérapage pour les puristes de ses valeurs autonomes et décentralisées. Mais que d’autres considèrent comme l’avènement nécessaire des acteurs de ce nouveau modèle monétaire et économique incontournable. Ces derniers en train de devenir les géants du monde de demain. 

La journée d’hier est très certainement à enregistrer au rang des étapes historiques qui vont jalonner l’évolution de l’univers des cryptomonnaies. Cela avec l’introduction en bourse de la plateforme Coinbase sous le ticker COIN. Une actualité qui n’a pas manqué d’animer tout l’écosystème depuis le début de cette semaine. Et qui a été le point central de toute l’attention lors de son lancement hier à 15:30 précises. Cet instant où tout a peut-être changé dans le domaine.

Car cette étape n’est pas uniquement importante pour la plateforme Coinbase. En premier lieu car elle rend effective cette liaison jusque là inexistante entre deux univers parallèles. Une forme d’acceptation financière qui fait du marché des cryptomonnaies une perspective d’avenir qui devient (plus) réelle. Cela en prenant une place au sein du modèle économique actuel.

Ce qui ne manque pas de déclencher un enthousiasme important auprès de nombreux analystes. Ces derniers y voyant la naissance d’un marché au fort potentiel de développement qui ne fait que (re)naître. Et qui permet d’envisager d’autres entrées de ce type qui pourraient être tout aussi impressionnantes.

L’introduction en bourse de Coinbase

Après de nombreuses spéculations, la valeur de la société Coinbase lors de son introduction en bourse a été arrêtée à 65 milliards de dollars. Un chiffre inférieur aux estimations très optimistes qui laissaient penser que ce montant pourrait dépasser les 100 milliards. Mais bien supérieur aux prévisions de la structure Messari qui tablait sur « seulement » 28 milliards en décembre de l’année dernière. Ce qui a amené le prix de l’action à un cours de référence de 250$ l’unité lors de sa première mise sur le marché. 

Une cotation qui a très rapidement explosé pour atteindre plus de 380$ dès son lancement officiel. Soit une hausse immédiate de plus de 50% qui laisse imaginer l’engouement que cette introduction a suscité. Cela pour atteindre ensuite plus de 424$ dans une montée en ligne droite. Et une correction en cours qui restait placée au-dessus de son prix initial à presque 330$ au moment de la fermeture des marchés. 

cours-coin-coinbase

Un événement salué par une hausse simultanée du Bitcoin et d’Ethereum. Ces derniers ayant pour l’occasion décidé de réaliser de nouveaux ATH. Ce qui les place respectivement à 64 800$ pour le BTC et à une découverte encore en cours pour l’ETH avec un dernier sommet à près de 2500$ il y a tout juste quelques heures. Une belle manière d’indiquer que les cryptomonnaies sont maintenant dans la place !

Une « liberté économique pour tous »

Lors de cette étape importante, le fondateur de la plateforme Coinbase n’a pas manqué de publier un long thread sur Twitter. Cela afin d’accompagner ce lancement d’envergure. Mais également et visiblement dans le but de revenir sur les fondamentaux de cet univers. Une démarche qui a le mérite d’afficher une volonté très claire de rester connecté à ses valeurs initiales. Et qui tente certainement de rassurer un écosystème en train d’effectuer un grand écart plus douloureux pour certains que pour d’autres.

« Aujourd’hui est un grand moment pour Coinbase puisque nous devenons une entreprise publique. Mais c’est aussi un événement important pour les cryptos. Tout a commencé avec le white paper du Bitcoin il y a 12 ans, un document de 9 pages d’une simplicité trompeuse de Satoshi Nakamoto qui a déclenché un mouvement mondial. » – Brian Armstrong

Une publication au sein de laquelle Brian Armstrong revient sur la mise en place et le parcours impressionnant de Coinbase, initialement appelé Bitbank. Et qui lui permet de réaffirmer la mission centrale de ce projet qui a toujours été « d’accroître la liberté économique dans le monde. » Un chemin qui selon lui doit passer par cette introduction en bourse afin de « créer le futur. » 

« Le marché des cryptomonnaies actuel n’a rien à voir avec l’écosystème qui existait lorsque nous avons lancé Coinbase il y a 9 ans. Et cela n’a rien à voir avec l’écosystème qui existera dans 9 ans. » – Brian Armstrong

Une introduction en bourse qui s’est accompagnée du versement de 100 actions à chacun des 1700 employés de la société Coinbase. Soit une prime d’un montant de 25 000$ au cours initial du COIN. Mais que représente également un pactole de 6,5 milliards de dollars pour son fondateur. Et une troisième place au classement des cryptomonnaies, si toutefois le COIN en avait été une. 

Quelles implications pour le marché crypto ?

Difficile de réaliser une prévision suite à cette introduction. Cela dans la mesure où c’est une première dans le domaine. Mais les comparaisons vont bon train, surtout et toujours en relation au développement emblématique d’Internet à l’orée de ce XXIe siècle. Ce qui pourrait faire de Coinbase le nouveau Google à l’origine de la naissance de ce que Raphaël Bloch appelle les « Big Crypto. » Un ensemble de sociétés dédiées au marché des cryptomonnaies, mais côtés en bourse. 

Une réalité qui ne concerne cependant que les acteurs centralisés de cet univers. C’est-à-dire l’ensemble des plateformes d’échange de type CEX. Car il semble bien impossible de réaliser une introduction en bourse pour un protocole décentralisé de la DeFi, si puissant et important soit-il. Tout simplement car l’ADN de ces deux mondes n’est pas compatible pour ce genre de progéniture. Une spécificité inscrite dans le principe même de décentralisation qui en contrôle l’indépendance. 

Ce qui s’applique bien évidemment et encore plus au Bitcoin que Raphaël Bloch a pourtant pointé en hashtag dans son tweet. Car dans le cas présent il ne s’agit même pas d’une entité identifiable. Mais simplement d’une nébuleuse incontrôlable de nœuds qui en composent la blockchain. Et dont le BTC représente tout autant l’action qui permet de le soutenir que l’outil qui permet de l’utiliser. 

Un avantage ou un inconvénient ?

Alors quel avantage représente véritablement cette introduction en bourse de Coinbase ? Cela si l’on met de côté les bénéfices éventuels que la prise de position sur son action COIN pourrait permettre d’obtenir. Et si l’on s’attache à une analyse plus fondamentale des répercussions possibles. Probablement une plus grande visibilité de cet écosystème et une confiance plus importante de la part des investisseurs encore méfiants. Et une reconnaissance peut-être un peu plus simple de la part des instances de régulation qui pourraient enfin trouver un tiroir où ranger tout cela. 

Cependant, le marché des cryptomonnaies n’est-il pas déjà sa propre bourse ? Et le nouveau statut de Coinbase ne va-t-il pas l’obliger à se plier à des obligations qui pourraient aller à l’encontre de ce que Brian Armstrong présente comme ses valeurs fondamentales. Surtout lorsque l’on sait que tout n’a pas toujours été très cryptologiquement correct dans le domaine. Cela une fois le pacte scellé avec une économie traditionnelle qui ne s’embarrasse ni de respect de la vie privée, ni d’un accès possible à tous. Une seule chose est certaine, la question ne sera pas vite répondue ! 

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,727