Plateformes d'échange

Coinbase arrive en bourse et pointe les risques du marché des cryptomonnaies

27 Fév 2021 - 11:09

C’est une première dans l’univers des cryptomonnaies et une opération qui devrait certainement avoir des conséquences. La plateforme Coinbase se prépare à faire son entrée en bourse sous le ticker COIN. Une décision qui pose de multiples questions. Et en premier lieu la relation entre ces deux économies parallèles a priori destinées à ne pas se rencontrer. L’occasion pour l’entreprise de pointer les risques inhérents à ce qu’elle identifie comme « certaines questions liées à notre cotation. »

La plateforme Coinbase est l’un des leaders actuels dans le domaine des cryptomonnaies. Une position qui est en grande partie historique. Et qui a du mal à répondre aux attentes pourtant légitimes de ses utilisateurs toujours plus nombreux. Cela avec des bugs réguliers et insupportables à chaque nouvelle période de forts mouvements du marché.

Une réalité qui ne l’empêche pas de vouloir devenir la première entreprise du domaine à entrer officiellement en bourse. Cela suite à une rumeur rapidement devenue bien réelle il y a tout juste quelques semaines. Et la récente publication d’un formulaire S-1 de la SEC qui en confirme la toute prochaine mise en place. Et même si aucune date effective n’a encore été arrêtée, les actions de classe A de Coinbase verront le jour sous la forme du COIN.

Une introduction sans précédent

Cette action de Coinbase sera disponible pour toutes les personnes qui disposent d’un compte auprès d’une maison de courtage qui négocie des actions américaines. Mais décider d’en acheter expose bien évidemment et également ses acquéreurs au marché des cryptomonnaies. Raison pour laquelle la société a détaillé dans son document les risques éventuels auxquels elle doit faire face à l’heure actuelle. Une liste qui s’avère aussi intéressante que surprenante. Et qui fait de Satoshi Nakamoto et de la DeFi les ennemis potentiels de son (bon) développement.  


Parier sur Coinbase – FTX met un contrat sur sa prochaine entrée en bourse

« Nous prévoyons que nos charges d’exploitation augmenteront de manière significative dans un avenir prévisible et pourraient ne pas être en mesure d’atteindre la rentabilité ou de générer des flux de trésorerie opérationnels positifs de manière constante, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur nos activités, nos résultats d’exploitation et notre situation financière. » – Coinbase

Car même installée au sein du marché boursier traditionnel, la plateforme Coinbase reste étroitement liée aux aléas de son homologue non réglementé des cryptomonnaies. Ce qui oblige à bien comprendre les conséquences d’une telle mise en parallèle. Et les réalités de cet univers en perpétuel changement.

L’explosion actuelle des DEXs

Le premier des risques énumérés qu’il semble important de prendre en compte est l’explosion actuelle des plateformes décentralisées (DEX). Une réalité qui pose un sérieux problème à leurs concurrentes centralisées (CEX) comme Coinbase. Cela du fait qu’elles atteignent en seulement quelques mois des volumes d’échanges équivalents à ces dernières. Et que rien n’indique actuellement que ce transfert soit sur le point de s’arrêter.


mini-explosion-dex-2021

« Nous sommes en concurrence avec un nombre croissant de plateformes décentralisées et non dépositaires (non custodials, ndlr). Et notre activité pourrait être affectée si nous ne parvenons pas à rivaliser efficacement avec elles. » – Coinbase

Ce qui fait du développement actuel de la DeFi un risque identifié par Coinbase pour son évolution à venir. En grande partie car cette dernière n’a pas su réagir comme l’a fait Binance avec sa Smart Chain de tous les records actuels. Probablement trop occupée qu’elle était à s’introduire en bourse…

L’instabilité d’Ethereum et du Bitcoin

Un autre point abordé par Coinbase dans ce document est le caractère très volatil et incertain du marché des deux principaux acteurs de cet univers. C’est-à-dire le Bitcoin et Ethereum. Cela en premier lieu du fait de l’importante influence qu’exercent les réseaux sociaux sur leurs cours. Ce que le récent cas d’Elon Musk s’amusant avec le cours du BTC démontre parfaitement. Réalité qui pose un sérieux problème lorsque l’on sait que ces deux cryptomonnaies représentent à elles seules 56% de son activité de trading sur l’année 2020.


Bitcoin jugé « inutile » vendu au profit d’Ada et de Dot

Un fait présenté comme participant à la « perception négative de Bitcoin et d’Ethereum. » Et qui repose également sur les frais exorbitants qu’engendre l’utilisation de leurs réseaux en période de marché haussier. Ainsi que de l’émergence de solution de type Ethereum killers qui pourraient bien bouleverser cet équilibre actuel. Tout comme la mise en place d’Ethereum 2.0 toujours incertaine.

Le danger Satoshi Nakamoto

Et pour terminer, l’une des raisons évoquées n’est autre que le célèbre et anonyme créateur supposé du Bitcoin : Satoshi Nakamoto. Enfin pour être plus précis, les avoirs colossaux en BTC que ce dernier serait supposé avoir en sa possession. Une situation qui ferait de son identification ou de sa volonté de revendre ses fonds un véritable cataclysme dans le domaine. 

Bien évidemment les raisons habituelles font partie de cette liste. Avec en vrac : l’avènement de l’ordinateur quantique tueur de Bitcoin, les volontés farouches de régulation de cet univers ou encore la réduction programmée des revenus alloués aux mineurs de BTC. Des classiques qui sont à épingler sur le mur des nombreuses craintes vis-à-vis du développement du marché des cryptomonnaies. Et par corrélation de la hausse effective de cette toute nouvelle action COIN. 

Mais il semble que le véritable problème auquel va devoir faire face la plateforme Coinbase soit plus interne. Et il s’agit de la gestion de ses priorités et de sa stratégie en relation à ses utilisateurs. Ces derniers toujours bien présents sur le marché tellement risqué des cryptomonnaies. Et certainement les principaux acteurs de sa pérennité, aussi bien dans ce domaine qu’au sein du Nasdaq. 

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche