Italie – Durcissement de la fiscalité des cryptomonnaies pour 2023

01 décembre 2022 - 12:00

Temps de lecture : 2 minutes

Par Hugh B.

Cette actualité pourrait presque passer pour une blague vu l’état du marché des cryptomonnaies. Mais également pour une prédiction positive de la part du gouvernement italien. Car ce dernier souhaite dorénavant imposer les plus-values effectuées dans le domaine à partir de l’année prochaine. Mais également les avoirs numériques détenus, dont la déclaration va devenir obligatoire à partir du 1er janvier. Explications…

L’Italie fait une entrée remarquée en cette fin d’année dans le domaine de la fiscalité appliquée au cryptomonnaies. En effet, selon un récent article du site Bloomberg, elle semble prendre la même direction que le Portugal sur cette question épineuse. Avec un durcissement de sa réglementation actuelle prévu pour le début de l’année 2023. Car jusqu’à présent ces actifs numériques bénéficiaient du même traitement que les devises étrangères. Mais la fête est finie !

Régulation

Feu vert pour Binance en Italie

Nathalie E. - 29 May 2022 - 12:58

Binance peut se féliciter de sa stratégie d’expansion en Europe. Son [...]

Lire la suite >>

Italie – Nouvelle fiscalité pour les cryptomonnaies

Bonne excuse ou réalité, cette modification de la fiscalité des cryptomonnaies en Italie interviendrait suite à l’effondrement de la plateforme FTX. Quel rapport ? Cette faillite sans précédent aurait semble-t-il, selon le média Bloomberg, braqué les projecteurs jusque là complaisants – ou ignorants – sur cette économie numérique en devenir. Quoi qu’il en soit, une disposition du projet de budget 2023 du gouvernement italien change définitivement la donne dans le domaine. Car à partir de l’année prochaine, une taxe de 26% s’appliquera sur les plus-values ​​liés aux actifs numériques. Mais cela uniquement pour les bénéfices supérieurs à 2000€.

Une fiscalité des cryptomonnaies qui sera donc moins intéressante que celle associée jusque là aux devises étrangères. Et dont on se demande si elle entrera dans le souci d’uniformisation souhaité par l’Union Européenne. Quoi qu’il en soit, ces nouvelles directives ont été officiellement présentées cette semaine par le gouvernement du Premier ministre Giorgia Meloni.

Régulation

L'Union européenne veut parler d'une seule voix sur la taxation crypto

Nathalie E. - 29 Nov 2022 - 07:28

La Commission européenne va proposer de nouvelles directives sur le régime [...]

Lire la suite >>

Avec, dans le même temps, la possibilité mise en place pour les détenteurs de cryptomonnaies de déclarer leurs avoirs à compter du 1er janvier 2023. Cela afin de bénéficier d’une taxe préférentielle de 14% appliquée directement sur leurs déclarations d’impôts. Et le tout avant la mise en place d’une possible « obligation de divulgation » qui pourrait bien coûter plus cher. Une modification de la fiscalité qui ne va très certainement pas plaire aux 1,3 million d’italiens qui détiennent des cryptomonnaies (2,3% de la population).

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche