Cryptomonnaies

La 1ère banque d’investissement privée de Malaisie lance une application intégrant la crypto

26 Août 2022 - 07:28

Kenanga Investment Bank est sur le point de lancer une super application de trading. Outre le Forex et les actions, elle inclura la négociation de cryptomonnaies avec portefeuille numérique intégré. La banque privée malaisienne de premier plan s’est associée avec la société technologique chinoise Ant Group pour développer cette solution tout-en-un.

Kenanga intègre les cryptos à sa super appli de trading

La Malaisie progresse discrètement dans l’univers des cryptomonnaies, mais sûrement. Un indice fort de l’intégration de cette classe d’actifs apparaît notamment quand le secteur bancaire commence à s’y intéresser de près. En l’occurrence, ici il s’agit de la première banque d’investissement privée du pays, revendiquant quelques 500 000 clients, qui prévoit d’intégrer un service crypto à sa super application de trading prévue pour le premier trimestre 2023.

A cet effet, selon le communiqué de Kenanga Investment, la société collabore avec Ant Group qui gère notamment le service Alipay, l’une des plus grandes plateformes de paiement numérique de Chine. Dans le cadre d’un protocole d’accord, la fintech chinoise fournira au géant malaisien sa plateforme de développement mobile « mPaas ». Un outil qui aide les entreprises à créer rapidement des applications mobiles stables et de haute qualité avec des barrières techniques à l’entrée simplifiées, des coûts de R&D réduits et une efficacité de développement améliorée.

Adoptée par de nombreuses entreprises pour créer de nouvelles applications et optimiser les performances des applications existantes, notre plateforme de développement mobile mPaaS de qualité financière est bien placée pour aider Kenanga à intégrer une large gamme de produits et services dans sa SuperApp. »

Geoff Jiang, président de la technologie numérique chez Ant Group, in Communiqué

Une légitimation discrète

Si la banque privée inclut les cryptos dans sa nouvelle interface, c’est en premier lieu pour répondre à la demande croissante de ses clients. Notons cependant qu’elle avait déjà acquis des parts dans un exchange crypto en 2021. Cependant, elle n’en fait pas un faire-valoir particulier, se contentant, ce qui n’est pas rien, de les intégrer à sa palette d’investissements. Une légitimation discrète mais qui pourrait se répandre. En effet, une fois la super appli fonctionnelle, Kenanga compte la proposer à des banques numériques pour qu’elles l’intègrent à leurs propres infrastructures, ce qui offrira une visibilité supplémentaire à Bitcoin et compagnie.

En intégrant [cette solution], les banques numériques et autres plateformes numériques pourront accéder au marché à un rythme beaucoup plus rapide sans avoir besoin de développer leurs propres produits ou de renforcer leurs propres capacités internes.

Kenanga cité in Fintechnews

Mais l’intégration ne pourra se faire qu’à condition de l’approbation réglementaire de la Commission des valeurs mobilières de Malaisie qui exige que les opérateurs de plateformes soient enregistrés en tant qu’opérateurs de marché reconnus (RMO) afin de pouvoir distribuer des produits du marché des capitaux.

Nul besoin d’appli bancaire pour acquérir vos premières cryptos, tournez-vous plutôt vers un exchange qui a fait ses preuves et inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme FTX (lien commercial)

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche