Les Ordinals sur Bitcoin : une croissance explosive

Les transactions quotidiennes sur la blockchain Bitcoin ont atteint un nouveau sommet historique sur les sept derniers jours. Cette croissance record est principalement liée au protocole utilisé pour inscrire des actifs numériques dits « ordinaux » ou Ordinals sur le réseau. Ces NFT façon Bitcoin ont dépassé le cap des 2,8 millions d’inscriptions.

01 mai 2023 - 13:43

Temps de lecture : 3 minutes

Les Ordinals ont battu un nouveau record samedi 29 avril selon les données d’analyse de Dune avec 223 311 transactions.

Record historique pour les Ordinaux Bitcoin. Source : DuneAnalytics

Cette journée faste pour les « artefacts numériques » du réseau Bitcoin porte aujourd’hui leur nombre à plus de 2,8 millions depuis leur lancement fin 2022. Grâce au traitement des transactions ordinales, les mineurs de BTC ont gagné au moment de la rédaction plus de 232 BTC en frais perçus.

Dans le même temps, le nombre de transactions Bitcoin a approché des niveaux pas revus depuis décembre 2017, avec une moyenne hebdomadaire de 396 000 transactions quotidiennes dont un pic à 426 337,14 le 29 avril

Volume de transactions Bitcoin. Source 
IntoTheBlock 

Un engouement alimenté notamment selon les données de brc-20.io, par la norme expérimentale BRC-20, lancé depuis peu pour créer des jetons fongibles (c’est à dire non uniques) sur Bitcoin, d’une manière analogue aux jetons ERC-20 sur Ethereum.

Jetons NFT

BRC-20 - Les "jetons Bitcoin" enflamment les Ordinals

Hugh B. - 03 Apr 2023 - 15:00

Certains maximalistes se sont étranglés en découvrant le principe innovant [...]

Lire la suite >>

Un phénomène d’ampleur qui n’a pas échappé aux acteurs du marché dont Grayscale.

Pour Grayscale, les inscriptions Ordinals pourraient accélérer l’adoption de Bitcoin

Dans un article de blog en date du 27 avril, le gestionnaire d’actifs aux 635 236 BTC sous gestion avance que les Ordinals sont une chance pour la croissance et le développement de l’écosystème Bitcoin.

Alors que certains critiquent les ordinaux, mettant en garde contre le gonflement de la blockchain ou la fongibilité, nous pensons que les ordinaux représentent l’une des plus grandes opportunités pour l’adoption de Bitcoin, d’autant plus que le réseau Bitcoin a toujours été considéré comme un écosystème de blockchain rigide

« Les ordinaux peuvent-ils libérer un nouveau potentiel pour Bitcoin ?  » in blog Market Byte

Jetons NFT

Bitcoin vs Ordinals - Le protocole NFT de la discorde

Hugh B. - 30 Jan 2023 - 09:24

Jusqu'à présent, les NFTs étaient réservés à d'autres réseaux que celui [...]

Lire la suite >>

En effet, pour les analystes de la société, grâce aux frais générés par les inscriptions ordinales qui ne cessent d’augmenter, la sécurité du réseau Bitcoin pourrait être garantie tout au long de son existence.

L’avènement des ordinaux a entraîné une augmentation du total des frais payés aux mineurs, ce qui pourrait potentiellement établir un niveau de base durable des frais de transaction pour inciter les mineurs, assurant ainsi une sécurité continue du réseau tout au long de la durée de vie du réseau Bitcoin.

« Les ordinaux peuvent-ils libérer un nouveau potentiel pour Bitcoin ?  » in blog Market Byte

A ce jour, plus de 6,6 millions de dollars ont rejoint les poches des mineurs, uniquement grâce aux frais générés par les inscriptions ordinales.

De quoi également attirer de nouveaux développeurs dans l’écosystème de la première blockchain et une nouvelle vague d’utilisateurs rebutés par la réputation d’une blockchain rétive au changement, sinon fossilisée dans son fonctionnement initial. Un point de vue plutôt optimiste partagé par d’autres. Ainsi, la division de recherche de Galaxy Digital projette un marché des Ordinals pouvant peser 4,5 milliards de dollars à l’horizon 2025.

Jetons NFT

Le marché des NFT façon Bitcoin (Ordinals) pourrait atteindre 4,5 milliards de dollars d'ici 2025

Nathalie E. - 05 Mar 2023 - 15:51

Alors que le nombre d'inscriptions ordinales basées sur Bitcoin s'emballe, [...]

Lire la suite >>

Mais c’est une orientation loin de faire l’unanimité. En effet, à l’instar du PDG de Blockstream, Adam Back qui reste résolument mobilisé sur Bitcoin en tant que monnaie, nombre d’acteurs historiques du réseau (mais pas tous) soutiennent que les Ordinals éloignent le protocole de son objectif initial d’agir en tant que cash électronique peer-to-peer et obstrue un espace de bloc précieux. 

Quoi qu’il en soit, on ne peut nier que les Ordinals ont contribué à revitaliser l’élan haussier de la première crypto depuis le début de l’année. A ce titre, on ne peut négliger le phénomène. Quant à augurer de son devenir, c’est une autre histoire…

Protégez vos investissements Bitcoin en choisissant le bon partenaire. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme Bybit (lien commercial), une référence en matière de sécurité et de fiabilité.

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche