Plateformes d'échanges

Les utilisateurs de Binance protégés à hauteur de 1 milliard de dollars en bitcoins

01 Fév 2022 - 07:28

Binance vient d’annoncer que le fonds d’assurance destiné à indemniser ses utilisateurs en cas de hack important de la plateforme avait atteint un milliard de dollars au prix actuel du bitcoin. Le montant des BTC stockés est censé croître au rythme de l’augmentation de sa communauté.

Le fonds d’assurance de Binance évalué à 1 milliard de dollars

Dans un souci de transparence qui caractériserait désormais la plus grande plateforme crypto en termes de volumes échangés, Binance vient d’annoncer la mise à jour de son fonds d’actifs sécurisés pour les utilisateurs (SAFU). Existant depuis juillet 2018, le fonds d’assurance d’urgence a aujourd’hui une valorisation de un milliard de dollars. Une information facilement vérifiable via les deux adresses BTC divulguées sur le blog de l’échange.

Ce fonds destiné à protéger les intérêts des investisseurs est alimenté depuis le début par une allocation provenant des frais de négociation que perçoit la plateforme. En proportion, elle lui consacre 10% de ce budget.

Binance joue les bons élèves

Devenu le chantre de la bonne conduite, Binance en élève modèle, invite ses concurrents à suivre son exemple.

Binance appelle tous les échanges centralisés à publier leurs adresses de portefeuille de fonds d’assurance. Car cela profitera à l’ensemble de l’écosystème et démontrera aux gouvernements, aux régulateurs et aux parties prenantes importantes notre engagement collectif. Engagement à maintenir la confiance, l’intégrité et la transparence dans l’écosystème crypto.

Blog de Binance

Un encouragement que d’aucuns, à l’instar de BitMex et de son impressionnant fonds d’urgence n’a pas attendu. Ainsi, la plateforme a depuis plus longtemps rendu public le solde de son assurance mêlant BTC et USDT. Un parti-pris susceptible de tempérer la volatilité de la première cryptomonnaie.

Si Binance n’a pas connu de hack depuis 2019, pour un montant à l’époque excédant les 40 millions de dollars en BTC, d’autres plateformes n’ont pas eu le même bonheur. Car, si les échanges décentralisés semblent la cible privilégiée des pirates comme en témoigne la litanie presque hebdomadaire de leurs méfaits (voir notre rubrique) sur des protocoles DeFi, les plateformes centralisées ne sont pas à l’abri. Dernier exemple en date, le piratage de Crypto.com pour un montant approximatif de 34 millions de dollars.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche