Binance U.S lancé le 18 septembre – États des lieux et conséquences

La date de lancement de la version américaine de la plateforme Binance est désormais connue. En effet, elle sera en ligne le 18 septembre 2019, alors que l’exchange traditionnel vient de fermer hier, le 12 septembre, pour les utilisateurs américains. Mais quelles sont les conséquences de cet évènement sur le marché ?

I. Que sait-on de Binance US ?

Tout d’abord, ce que l’on sait publiquement, c’est que cette nouvelle version de la plateforme a été créée dans l’optique de se rapprocher des demandes des régulateurs américains. Le but ? Rester dans une dynamique d’évolution légale sur le sol de la patrie dirigée par Donald Trump. Une initiative positive qui semble entrer dans le sillage de Coinbase cherchant lui aussi à s’attirer les sympathies des instances de régulations américaines.

À travers ce tweet officiel de la part de l’entité Binance, on y apprend également quelles seront les premières cryptomonnaies disponibles. On y note la présence de l’Or Digital, le roi Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Ripple (XRP), le Bitcoin Cash (BCH), le Litecoin (LTC) et l’USDT (le stablecoin adossé au dollar, qui connaît pourtant des déboires légaux). Seulement 6 cryptomonnaies sont donc officiellement annoncées au lancement de cette version de l’exchange, ce qui est bien loin derrière les centaines de cryptodevises présentes sur la plateforme ouverte à tous. Binance US est par conséquent, et pour le moment, une version simplifiée de Binance. On sait malgré tout que d’autres cryptomonnaies sont étudiées concernant un potentiel ajout. C’est ce qu’avait déclaré l’entité il y a de cela quelques semaines (avec 30 cryptos).

Depuis hier, 15% des utilisateurs de Binance ne peuvent plus trader sur l’exchange. En effet, près d’un client sur 7 était américain. Le 12 septembre 2019, les services de trading leur ont été fermés. Les traders étasuniens se retrouvent donc dans une période de flottement entre le 12 septembre, date à laquelle ils n’ont plus accès aux offres de Binance et le 18 septembre, date à laquelle les dépôts sur la version US seront acceptés. On est par ailleurs en droit de se demander si laisser un trou de cette manière n’est pas un mauvais choix stratégique de la part de l’exchange.

Les traders américains sont-ils dans l'attente depuis le 12 septembre 2019 ?

Les traders américains sont-ils dans l’attente depuis le 12 septembre 2019 ?

À n’en pas douter, Binance va perdre de nombreux utilisateurs dans l’opération. La raison est évidente, Binance US semble être largement simplifié et manquera probablement de services ainsi que de paires de trading (du moins à son lancement). À cela s’ajoutent les histoires récentes qui viennent ternir la réputation de Binance ces dernières semaines, comme le hack de 7000 BTC ou la perte des KYC. Il ne fait donc nul doute que certains utilisateurs risquent de se tourner vers la concurrence.



II. Est-ce la raison de la mort cérébrale du marché de ces dernières semaines ?

Un autre élément m’est également venu à l’idée. Et si le ralentissement du marché était dû à l’annonce de la fermeture de la plateforme traditionnelle aux clients américains ? C’est une hypothèse qui pourrait être corroborée avec les dernières évolutions de prix des cryptomonnaies.

En effet, après les belles envolées du mois d’avril, mai et juin 2019, le marché crypto semble avoir largement ralenti le rythme. Les volumes sont devenus moins élevés, la volatilité, quant à elle, a faibli au fil des semaines. Cela fait quelque temps maintenant que le Bitcoin oscille dans un range, tout en compressant sa valorisation (depuis son dernier plus haut, aux alentours des 14 000$). C’est assez flagrant lorsque l’on regarde son évolution de prix récent.

BTC/USD en unité de temps Daily sur Bitstamp. Source : Trading View

BTC/USD en unité de temps Daily sur Bitstamp. Source : Trading View

Cette baisse des volumes est matérialisée par la flèche rouge en bas de la capture d’écran. Ce ralentissement semble avoir vraiment commencé à la même période que lors de l’annonce initiale de la fermeture de la version de Binance actuelle aux utilisateurs américains en juin dernier. Est-il possible d’y voir une corrélation ? Est-ce que les traders américains sont si influents sur le marché, qu’à eux seuls ils sont capables de ralentir l’activité de celui-ci ? Difficile de tirer des conclusions aussi franches de cet évènement. Mais nous observerons bien ce qu’il se passe le 18 septembre prochain.



III. Binance, toujours aussi productif pour garder sa place de numéro 1 ?

Quelle année 2019 pour la crypto-bourse. En effet, les actualités se sont succédées, et autant le dire, la société n’a pas chômé. On peut évoquer, le lancement du Margin Trading, du DEX (échange décentralisé), du service Binance Lending ou encore de son service OTC comme quelques-unes des succès de ces derniers mois par l’entreprise. L’exchange réalise quelque chose de fort, c’est de réussir à garder son image et sa place de leader, mois après mois, semaine après semaine. Même dans des situations de crise (comme lors de hacks), la firme gère plutôt bien ces évènements.

Par ailleurs, la plateforme, désormais relocalisée à Malte, a annoncé le lancement de son stablecoin, le BUSD, en collaboration avec Paxos. Celui-ci sera proposé le 16 septembre prochain.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram⚡️
➡️Voir notre dernière vidéo Youtube : Analyse de prix de l’ETH

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

id fringilla tristique id, lectus mattis ultricies
33 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez