Cryptomonnaies

MetaMask – L’espace crypto est un « casino dangereux » sujet aux « ponzimonics »

15 Juil 2022 - 17:00

Le secteur des cryptomonnaies semble bien parti pour se diriger vers une adoption toujours plus importante. Mais dans les valises de cette reconnaissance plutôt réjouissante se glissent des réalités qui le sont beaucoup moins. Avec une logique que l’on pourrait presque caricaturer en une division entre les acteurs old school et le déversement de noobs aux ambitions résolument différentes. Et un écosystème passé de projet de société à simple « casino dangereux » dont le principe de fonctionnement ressemble bien plus à une « ponzinomics. » Un constat dressé par les deux fondateurs du portefeuille MetaMask, dans une récente interview très instructive.

La règle est simple et se répète sans cesse. Les innovations sont portées par des individus aux grandes ambitions, mais terminent la plupart du temps entre les mains de simples profiteurs avides. Bien évidemment – et fort heureusement – des nuances existent entre ces deux extrémités. Cela afin de forger ce que sera le secteur concerné une fois ses bases définitivement posées… et réglementées. Mais en laissant bien souvent sur le bord de la route les premiers arrivés, en train de voir leur rêve devenir une tout autre réalité.

Cryptomonnaies

Tutoriel - Comment installer et utiliser le portefeuille MetaMask ?

Hugh B. - 27 Feb 2022 - 15:00

Le portefeuille MetaMask est un outil incontournable dans le secteur des [...]

Lire la suite >>

Une situation que semblent vivre Aaron Davis et Dan Finlay, à l’origine du développement de l’emblématique et incontournable portefeuille MetaMask. Ce dernier mis en place à partie de 2016, afin d’accompagner l’adoption d’un réseau Ethereum encore très peu porté sur la DeFi et tous ses aspects financiers actuels. Avec des dizaines de millions d’utilisateurs dans le monde. Mais toujours pas de cryptomonnaie native, car son lancement pose de nombreuses questions à ses développeurs. Cela afin de ne pas sombrer dans ce qu’ils considèrent comme le « casino » géant que semble être devenu le secteur des cryptomonnaies.

Cryptomonnaies – Un « casino dangereux »

Certains verront dans cet article la simple mise en avant de l’avis blasé de boomers du secteur des cryptomonnaies. Il ne faut néanmoins pas oublier que ces personnes sont à l’origine de la plupart de ce qui existe actuellement dans le domaine. Mais avec l’avantage non négligeable – et bien utile – de bénéficier d’une expérience qui manque cruellement dans un écosystème à la jeunesse encore sauvage et incontrôlée. Raison pour laquelle leurs remarques sont importantes, afin de comprendre les enjeux actuels et la déviation enclenchée par rapport à l’idéologie initiale de ce qui n’était pas encore une économie numérique à proprement parler.

Ethereum

Vitalik Buterin - Trop de DeFi nuit au développement d'Ethereum

Hugh B. - 22 Jul 2021 - 15:00

Malgré les nombreuses alternatives en cours de développement, Ethereum reste [...]

Lire la suite >>

Car, comme l’explique Aaron Davis, au moment du lancement du portefeuille MetaMask rien ne semblait prédestiner Ethereum à devenir un réseau « aussi principalement financier. » En effet, il était alors plus question de la mise en place d’un environnement basé sur un principe d’autorégulation nécessaire à la décentralisation de cet univers numérique. Mais de toute évidence, la direction prise est bien différente. Et le constat des deux hommes plutôt mitigé quant à l’avenir de cette finance coincée entre « casino » et « ponzinomics. »

« Je ne dis pas que ce que nous avons en ce moment est l’avenir de la finance et que vous devriez y déplacer vos économies. Beaucoup de gens préconisent cela et je pense que c’est un comportement extrêmement dangereux. »

Aaron Davis

MetaMask – Une « rétroconception » nécessaire ?

Et en tant qu’acteur incontournable de cet écosystème, le portefeuille MetaMask est au centre de cette dynamique. Cela que ses développeurs le souhaitent ou non. Avec la nécessité de prendre en considération le développement de nombreux projets douteux et à la fiabilité toute relative. Mais également ce qu’Aaron Davis décrit comme la prolifération de « ponzinomics. » C’est-à-dire des protocoles financiers basés sur « des schémas d’investissement complexes » très clairement voués à l’échec… de leurs investisseurs. Mais également une « explosion de créativité et d’expérimentations » qui , toujours selon Aaron Davis, reste le principal moteur de cet écosystème.

Raison pour laquelle les développeurs de MetaMask abordent la question légitime de la pérennité de leur portefeuille, face à ces nombreuses mutations. Et le rappel de leur incapacité à « empêcher les gens de créer des Ponzis sur des blockchains. » Mais également les risques toujours plus importants liés aux nombreuses campagnes de phishing à l’attention de ses utilisateurs. Et cela qu’il s’agisse du secteur des cryptomonnaies, ou plus récemment des NFTs devenu très populaire.

« Nous avons en quelque sorte découvert la triste vérité sur le fait que nos systèmes informatiques ne sont fondamentalement pas très sûrs. Et que la personne moyenne, si elle est directement ciblée, peut être exploitée. Et nous commençons plus ou moins à rétroconcevoir une pile informatique sécurisée. »

Dan Finlay

Et Dan Finley explique que le portefeuille MetaMask ne permet pas d’interdire les cryptomonnaies ou projets frauduleux. Car il peut tout au plus « les priver du précieux oxygène de l’exposition » nécessaire pour les faire connaître. Tout en soulignant, du côté de Aaron Davis, la nécessité de bien faire attention aux développements mis en place pour inciter les utilisateurs de MetaMask. Comme par exemple avec un « marché de prédiction » ou sa fonctionnalité de swaps intégrés. Mais tout en prenant bien soin de ne pas tomber dans cette dérive de casino qui incite les gens à jouer toujours plus.

« Si nous devions être de mauvais acteurs, nous pourrions encourager les gens à jouer. Ce n’est pas ce que nous voulons être. »

Aaron Davis

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche