Metaverse et Gaming

Métavers – Socios.com investit 100M$ dans le FC Barcelone

03 Août 2022 - 13:30

Depuis le pic d’intérêt du public envers les cryptomonnaies, les jetons non fongibles (NFTs) et le métavers, les clubs sportifs tentent eux aussi de tirer leur épingle du jeu. En effet, l’on assiste à un rapprochement patent entre ces deux mondes. Véritable stratégie marketing, la plupart semblent y trouver l’opportunité d’attirer de nouveaux supporters. Dans ce contexte, le célèbre club de football espagnol, communément appelé FC Barcelone, annonce la vente d’un pourcentage de Barça Studios à la société Socios.com pour la modique somme de 100 millions d’euros. Le but de cette cession est « d’accélérer la stratégie audiovisuelle, blockchain, NFT et web3 du club ». Cependant, une autre raison semble l’avoir aussi justifiée.

L’information est partagée dans un communiqué officiel publié sur le site du club de football FC Barcelone. Au total, la plateforme Socios.com, filiale de la société Chiliz (CHZ), acquiert 24,5% du capital de Barça Studios. Cette dernière n’est autre que la branche du club en charge du développement de ce qui touche au Web3. Plus précisément, il s’agit du centre de distribution et de contenu numérique du club.

Dans son communiqué, il est expliqué que la vente a été réalisée en accord avec l’assemblée générale qui s’est tenue le 23 octobre 2021. Ce qui signifie qu’elle était déjà prévue depuis un petit bout de temps. Joan Laporta, président quasiment continue du FC Barcelone depuis 2003, s’est félicité de cet événement. Il déclare à ce sujet :

« Nous sommes parvenus à un accord pour la vente de 25% de Barça Studios pour 100 millions d’euros. Nous avons l’autorisation de l’assemblée […] de vendre 49% des parts et pour l’instant, nous en avons vendu 25% à Socios.com.« 

Joan Laporta, avocat et président sportif du FC Barcelone.

Le FC Barcelone à la recherche de nouvelles opportunités

D’abord, précisons que Socios.com est la filiale de Chiliz (CHZ), laquelle fait référence à un projet de 2018 censé aider les entités sportives à se servir d’outils basés sur la blockchain. Cela pour attirer et conserver de nouveaux supporters. Quant à la plateforme Socios.com, elle aide les organisations sportives à développer des jetons d’engagement pour les supporters.

En investissant 100 millions de dollars dans le FC Barcelone, elle affirme pouvoir « remodeler les stratégies métavers et Web3 de la division pour y inclure davantage de flux de revenus. » En outre, cette somme permettra de lancer de nouveaux produits aux fins de créer des ressources à long terme.

Socios.com explique que le FC Barcelone aura désormais accès à la blockchain Chilliz Chain. Ce qui permettra aux « développeurs d’émettre des NFT et des jetons de fans, et de construire des produits DeFi et des jeux play2earn. »

Le CEO de Socios.com écrit :

« Barca Studios peut maintenant tirer parti de notre technologie, de notre expertise et de notre échelle mondiale pour aider à déployer la stratégie de contenu Web3 du club et offrir de nouvelles sources de revenus à long terme qui profiteront au club pour les saisons à venir. »

Alexandre Dreyfus, CEO de Socios.com

Le métavers dans le viseur des deux parties

Mais surtout, il semble que toute l’attention de l’investisseur se porte sur le métavers. Un intérêt largement partagé par la vision du club sur ce domaine et de son évolution susceptible d’intervenir dans un futur (très) proche.

FC Barcelone Metavers

Il est vrai que le club de football espagnol a largement investi dans cette technologie et ce dès le début de l’année dernière. Et il veut continuer dans cette voie, étant donné qu’elle offre de grandes perspectives de croissance. Des produits devraient notamment y être développés, incluant par la même occasion des NFTs.

Le FC Barcelone touche le fond financièrement

Comme évoqué, le développement du web3 ne semble pas être le seul motif de cette vente. En effet, le FC Barcelone est en proie à de grandes difficultés financières depuis (déjà) l’année dernière. En 2021, sa dette dépassait le milliard de dollars. Elle dépasse désormais largement ce montant. Ce qui n’empêche pourtant pas le club à dépenser toujours plus d’argent pour continuer ses recrutements et rester en lice.

Cryptomonnaies

Investir dans la tokenisation des frais de transfert de jeunes prodiges du foot

Hugh B. - 07 Nov 2020 - 09:13

Le développement des cryptomonnaies peut vraiment s’appliquer à des [...]

Lire la suite >>

Quoiqu’il en soit, ces difficultés commencent à avoir raison du FC Barcelone. Elles ont par exemple été à l’origine du non-renouvellement du contrat du joueur argentin Lionel Messi en 2021 et de la cession des droits de télévision TV Liga (10%) à un fonds américain.

Ainsi, l’acquisition réalisée par Socios.com démontre que le FC Barcelone met absolument toutes les solutions possibles en œuvre. Cela pour rester dans le vert, et éviter le pire. Par ailleurs, ce motif sous-jacent est confirmé par le président du club. Ce dernier affirmant qu’il s’agit, aussi, d’une « question de survie« .

« Nous voulons générer de nouvelles opportunités de croissance. Notre objectif est de gagner des titres et de rendre nos fans heureux, mais nous devons également profiter des opportunités offertes par l’industrie du sport. C’est une question de survie. »

Joan Laporta, avocat et président sportif du FC Barcelone.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche