Jetons NFT

Scam ou Banksy – Un NFT apparaît (puis disparaît) du site officiel du street artist

31 Août 2021 - 12:11

Il ne fait plus aucun doute que le marché des NFTs explose. Et à peine un article sur le sujet est-il bouclé qu’une nouvelle info vient en alimenter la bulle. Une réalité qui voit arriver dans le secteur de nombreux artistes et structures extérieures à l’univers des cryptomonnaies. Et dont le nombre en constante augmentation est à l’image du développement de cet écosystème entre collection et art numérique. Une actualité qui pourrait bien connaître un tournant des plus significatifs. Car le street artist Banksy semble être officiellement entré dans cette course. Ou pas…

Ce mois d’août à peine terminé aura été un tournant dans le domaine des NFTs. Cela en premier lieu du fait des volumes insensés qu’il a enregistré sur les dernières semaines. Mais également du fait de l’arrivée de structures d’investissement qui en reconnaissent le potentiel toujours plus important. Une réalité qui ne cesse de rencontrer de nouvelle marque d’attention de la part d’acteurs et artistes de renom. Le tout noyé dans une certaine cacophonie quant au respect de la propriété intellectuelle. Ou vis-à-vis de l’utilité effective de certaines de ces opérations parfois tirées par les profits.

Et au centre de tout cela certains noms continuent de faire rêver. C’est le cas du street artist Banksy dont les œuvres ont déjà été malmenées par des jetons NFT. Cela sous la forme de fausses reproductions éditées et vendues sans aucune authentification de sa part. Une habitude en ce qui le concerne, qu’il s’agisse ou non de fichiers numériques. Mais qui pourrait bien prendre une tournure plus officielle, si l’on en croit certaines rumeurs apparues depuis quelques heures. Mais au final, rien n’est moins sûr !

Un jeton NFT attribué à Banksy

Car une information étrange s’est mise a circuler ce matin sur les réseaux concernés. Cela au sujet d’un jeton NFT au titre de « Great Redistribution of the Climate Change Disaster » publié sur la plateforme Opensea. Le tout par un compte anonyme répondant au pseudonyme de Gaakmann. Et dont certains indices laisseraient penser que la provenance officielle pourrait bien s’avérer être Banksy lui-même. Mais attention, car à chaque fois que le street artist est mentionné en relation à une œuvre qui vient d’être « découverte » une petite enquête s’impose. Et ce n’est pas une simple formalité !

Et c’est ce à quoi se sont livrés ce matin certains internautes motivés, en particulier sur Twitter. Cela en premier lieu en réussissant à relier cette page de la plateforme Opensea au site officiel de Banksy (lien actuellement mort). Ce qui ne laissait plus beaucoup de doute sur l’origine éventuelle de ce jeton édité en exemplaire unique. Et en particulier si l’on ajoutait à cela le lien visiblement effectif entre cette annonce et le compte Instagram officiel de l’artiste. Ce qui représente la seule véritable preuve dans le domaine. Car ce dernier a l’habitude de publier des photos de ses œuvres sur ce réseau pour en valider l’authenticité une bonne fois pour toutes. Ce qu’il n’a d’ailleurs toujours pas fait dans le cas présent… Oups !

Fake ou véritable Banksy ?

Mais peu importe, car ce NFT encore orphelin avait déjà atteint le prix de 100 ETH, soit environ 336 000$ quelques heures seulement après son apparition. Cela suite à une enchère déposée par le collectionneur de NFT du nom de Pranksy. Ce dernier visiblement en première ligne dans le cadre de cette « découverte ». Et très motivé puisqu’il n’a de toute évidence pas respecté son intention de « surveiller ça sur les 3 prochains jours ». Ce qu’il aurait peut-être du faire, car depuis le lien vers le site officiel de Banksy est devenu inaccessible. Et la vente lui a été accordée…

« Mon offre de 100 ETH a donc été acceptée pour le potentiel premier NFT de Banksy sur Opensea. Le lien a été supprimé de son site Web, il pourrait donc s’agir d’un canular très élaboré. Je suppose que ce sera le cas, seul le temps nous le dira ! » – Pranksy

Alors s’agit-il d’une arnaque des plus élaborée. Ou d’une simple technique de teasing de la part de l’artiste ? Rien ne permet de l’affirmer pour le moment. Même si de nombreux doutes sont permis quant à l’authenticité de cette œuvre qui tient presque de la performance. Surtout si l’on considère que ce NFT n’est pour le moment toujours pas revendiqué par le street artist Banksy, qui aime cependant à prendre son temps dans le domaine. Il faudra donc effectivement s’armer de patience pour bénéficier de cette confirmation. Et voir si cette affaire signera au final un tournant artistique ou plutôt version scam dans le domaine des NFTs.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche