Cryptomonnaies

OMG Network racheté, un nouveau tournant pour feu Omisego ?

07 Déc 2020 - 10:42

OMG Network, une solution de mise à l’échelle basée sur Ethereum, vient d’être racheté par Genesis Block Ventures (GBV), une filiale de Genesis Block, grosse société de négoce OTC basée à Hong Kong. Le projet soutenu à l’origine par Vitalik Buterin, a retrouvé la lumière après un long purgatoire et un rebranding de son protocole. Ce rachat marque une nouvelle étape pour le protocole.

OMG Network racheté par un géant asiatique de l’industrie crypto

Genesis Block Ventures vient d’annoncer l’achat du réseau OMG. Une première pour le groupe qui cherche à étendre son influence en Asie et à plus long terme au-delà. Son domaine de prédilection aujourd’hui est la finance décentralisée (DeFi). En effet, il aurait développé des collaborations avec de nombreux projets du secteur. Mais aussi avec des exchanges majeurs comme Binance ou FTX.

En rachetant OMG à sa société-mère SYNQA, pour un prix non divulgué, son intention est de créer des plateformes de prêt et de négociation DeFi. Mais le rachat a suscité de l’inquiétude. Pour rassurer la communauté, le nouveau propriétaire a promis une intégration fluide de l’équipe et de tous les processus métier d’OMG Network afin d’atténuer les risques potentiels pour le jeton OMG.

2020, l’année du repositionnement pour OMG Network

Lancé en 2017 sous la forme d’un token ERC-20, Omisego aura cette année changé de nom, lancé une nouvelle version de son protocole et intégré le stablecoin Tether (USDT). L’équipe a suivi sa feuille de route pour améliorer son infrastructure de paiement décentralisée, permettant aux entreprises et aux particuliers d’interagir en toute sécurité pour des transactions instantanées en pair-à-pair.

Avec ce rachat, OMG trouve un soutien de poids pour continuer à progresser et à se distinguer de ses concurrents. En effet, la collaboration de son nouveau propriétaire avec FTX et Binance pourraient donner lieu à des services plaçant OMG Network au coeur de dispositifs innovants en matière de DeFi. Mais l’avènement progressif d’Ethereum 2.0 pourrait limiter sa marge de manoeuvre. Ainsi, si les capacités de son réseau – gros volume de transactions à très faible coût – sont pour le moment largement supérieures à celles de sa blockchain principale, l’évolution attendue du protocole pourrait changer la donne. Et remettre en cause l’utilité de solution de seconde couche comme OMG Network.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche