Plateformes d'échanges

OpenSea licencie 20% de son personnel

15 Juil 2022 - 10:58

Comme d’autres leaders de l’industrie crypto, la plateforme n°1 dédiée aux NFT vient de procéder à une réduction de ses effectifs. Une décision prise pour affronter la perspective d’un ralentissement prolongé et assurer la pérennité de l’entreprise.

OpenSea licencie en anticipation d’un long hiver crypto

Devin Finzer, PDG d’OpenSea, a annoncé hier via Twitter que la société se séparait d’environ 20% de ses effectifs. Dans un long message reproduisant celui adressé aux employés, Finzer a pointé «  »une combinaison sans précédent d’hiver cryptographique et d’instabilité macroéconomique générale » faisant redouter « un ralentissement prolongé ».

Les changements que nous apportons aujourd’hui nous permettent de maintenir plusieurs années de piste dans divers scénarios crypto hivernaux (5 ans au volume actuel) et nous donnent une grande confiance dans le fait que nous n’aurons à passer par ce processus qu’une seule fois. 

Les salariés licenciés bénéficieront d’une indemnité de départ, d’une aide au reclassement et d’une couverture médicale jusqu’en 2023.

Qualifiant cette mesure de « triste et difficile », le PDG de la plateforme, incriminant les conditions difficiles du marché, a dédouané la responsabilité de l’entreprise qui, de son point de vue, n’aurait pas péché par imprévoyance.

Nous avons construit cette entreprise en gardant à l’esprit le caractère cyclique de la cryptographie. Nous avons également construit un bilan très solide grâce à l’argent que nous avons levé et à l’adéquation du marché des produits que nous avons prouvée.

Une mesure « salutaire » pour repartir plus fort

Et de fait, en dépit de cette annonce, Devin Finzer continue de croire en l’expansion du secteur des jetons non fongibles, considérant ces périodes de récession comme des moments propices à la construction et au développement de projets solides et innovants.

Au cours de cet hiver, nous assisterons à une explosion de l’innovation dans l’ensemble de l’écosystème.

OpenSea, évaluée à 13 milliards de dollars  au début de cette année, a dernièrement connu des épisodes entachant sa réputation. Alors qu’un ancien employé de l’entreprise a été accusé de délit d’initié début juin, la plateforme a signalé une violation de données exposant les informations personnelles des clients.

Cette annonce de licenciements s’ajoute à la série noire, même s’il est loin d’être le seul acteur majeur du marché à recourir à ce type de mesure. Avant lui Coinbase, Gemini, Crypto.com, Robinhood, BitPanda, BlockFi et d’autres ont déjà acté une réduction de leur masse salariale. Seules exceptions notables : Binance, FTX et Kraken qui poursuivent à priori leur politique de recrutement, d’expansion et d’initiatives en tout genre, hiver crypto ou pas.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche