Prime négative sur Grayscale Bitcoin Trust, signal haussier ?

 Prime négative sur Grayscale Bitcoin Trust, signal  haussier ?

Le Grayscale Bitcoin Trust a vu le prix de son action baisser plus rapidement que le prix du Bitcoin. Une anomalie qui pourrait être paradoxalement le signe annonciateur d’une relance du marché.

Un Grayscale Bitcoin Trust à la décote

Habituellement, le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) se négocie à un prix largement supérieur à celui du Bitcoin lui-même. Ainsi, à la mi-décembre, les actions de GBTC se négociaient à 35% au-dessus. Or, depuis février, elles s’échangent au rabais, avec une décote d’environ 4% par rapport à l’actif sous-jacent selon les données du site CryptoQuant. Si l’hypothèse d’une demande réduite de Bitcoin associée à une concurrence croissante entre fournisseurs de produits dérivés BTC peut expliquer cet état de fait, la question est de savoir comment interpréter ce niveau négatif.

Mike MCGlone, conseilller en stratégie chez Bloomberg Intelligence, y voit dans son dernier rapport une rampe de lancement potentielle pour une nouvelle hausse des prix. En effet, pour lui, lorsque GBTC se vend au rabais, c’est que le marché a trouvé son fond. Mieux encore, il y voit le signal d’un passage à 100 000 $.

Un mois de mars mi-figue, mi-raisin

Une hypothèse qui a priori se vérifie puisque les institutionnels ont continué à acheter malgré la baisse. MicroStrategy notamment, profitant de la correction, a acquis 328 BTC supplémentaires pour un montant approximatif de 15 millions de dollars.

Mais cette vision optimiste d’un marché qui serait prêt à bondir vers de nouveaux sommets peut être contrariée par un argument de même nature que celui utilisé par McGlone qui évoque le sens de l’histoire, « if history is a guide », pour étayer son propos. Or si les faits passés présagent du présent – on peut supposer que mars 2021 sera dans la lignée de la majorité de ceux qui l’ont précédé. En effet, généralement ce mois printanier est plutôt défavorable aux cryptomonnaies sinon sanglant, comme l’année dernière quand le prix du BTC avait chuté de plus de 50% sous l’effet Covid-confinement. Mais l’exception étant souvent la règle, on peut aussi se référer à mars 2013 où le prix du Bitcoin avait bondi de 173 %. Nous voilà bien avancés.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,726