Bitcoin

Le Grayscale Bitcoin Trust pique du nez

25 Sep 2022 - 18:47

Les véhicules d’investissement institutionnel dans les cryptos n’ont plus vraiment la cote ces derniers temps. L’un des plus emblématiques, le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC), est en perte de vitesse, affichant une décote record depuis qu’il a atteint son sommet en décembre 2020. En cause le marché baissier ? Peut-être, mais son déclin ne date pas d’aujourd’hui.

Le Grayscale Bitcoin Trust n’a plus la cote

Le pionnier de l’investissement institutionnel dans le bitcoin ne se porte pas au mieux de sa forme. La part de son produit phare, le GBTC, qui se négociait au sommet de sa forme à 56€ ne vaut plus que 11,73$.

bitcoins
Source : TradingView

S’il détient actuellement encore 3,12% de l’offre totale de Bitcoin, soit plus de 654 000 BTC, le volume de transactions quotidiennes de son fonds Bitcoin ne cesse de diminuer, témoignant d’un désintérêt manifeste des investisseurs. Pourtant, avec une décote record de 35,18 %, selon les dernières données, par rapport à la valeur de son actif sous-jacent, le GBTC version septembre 2022 est plutôt une bonne affaire. Mais comme pour le bitcoin qui connaît une convoitise sans nom à 50 000$, et presque plus personne à l’achat à moins de 20 000$, le Grayscale Bitcoin Trust n’attire plus grand monde. Et ce n’est pas seulement la conséquence de ce fameux hiver crypto dans lequel l’écosystème est plongé depuis bientôt un an.

Un déclin qui ne date pas d’aujourd’hui

Pour rappel, au plus haut de la hype, alors que le marché oscillait autour des 3000 milliards de capitalisation, Grayscale détenait quelques 60 milliards de dollars d’actifs sous gestion, réduits aujourd’hui à environ 18 milliards. Mais son déclin avait déjà commencé, comme nous l’avions relevé dès mars 2021.

Bitcoin

Fin de règne pour le Grayscale Bitcoin Trust ?

Nathalie E. - 13 Mar 2021 - 14:56

Régnant en maître sur le marché Bitcoin de l’investissement [...]

Lire la suite >>

Les raisons : des rivaux aux dents longues qui sont venus le concurrencer sur le terrain où il a régné en maître pendant de longues années. Dernier en date et non des moindres, le géant BlackRock qui vient d’annoncer se positionner sur ce créneau provisoirement en berne (si BlackRock s’engage, c’est que le segment est prometteur) avec le lancement d’une fiducie Bitcoin. Mais aussi l’introduction de produits boursiers qui ont offert des solutions moins coûteuses d’exposition au BTC. Tant pis s’il ne s’est agi que de produits dérivés, et non d’ETF adossé à des bitcoins « physiques ». Le public s’est rué sur cette nouvelle offre qui depuis, connaît aussi les affres du marché baissier.

Source : Fund Holdings

Un double effet « kiss hard » : la chute des cryptos et le fait aussi que les investisseurs recherchent de plus en plus un produit boursier susceptible de les exposer directement à cette nouvelle classe d’actifs.

La décote record du GBTC annonce t-elle une nouvelle baisse du prix du Bitcoin ?

Une aubaine pour Grayscale qui pensait, notamment grâce à son trésor en BTC, avoir tous les atouts en main pour faire plier le gendarme financier américain (la SEC) et obtenir enfin l’aval pour émettre un ETF Bitcoin au comptant. On connaît la suite, le refus obstiné de l’instance de régulation et des débats qui se poursuivent devant les tribunaux.

Les investisseurs restent donc coincés avec leurs actions GBTC au rabais, se précipitant pour les vendre dès la fin de leur période de blocage

Autant du temps de sa splendeur, les fluctuations à la hausse ou à la baisse du GBTC étaient un indicateur des orientations à venir de la courbe du bitcoin, autant aujourd’hui, elles apparaissent comme moins significatives. Son influence sur le marché spot après l’émergence d’une palette d’ETF et de fonds BTC est devenue négligeable. Quoi qu’il en soit, les produits d’investissement dans les cryptos toutes catégories confondues connaissent sans grande surprise une faible activité depuis des semaines, au diapason d’un marché baissier qui s’installe durablement. Quant à savoir, si le pire est derrière, on ne peut le jurer.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche