Les sites d’échange dans le viseur Australien

 Les sites d’échange dans le viseur Australien

L’Australie s’apprête à mettre en place une nouvelle loi de régulation, pour conformer les sites d’achat de crypto-monnaies aux règles antiblanchiment d’argent du pays.

Le ministère de la Justice australien a annoncé hier un projet de loi visant à lutter contre le blanchiment et le financement du terrorisme, en permettant à l’AUSTRAC de réguler les plateformes d’échanges des monnaies virtuelles du pays.

Dans le communiqué de presse diffusé, le gouvernement note l’évolution constante des crimes financier avec l’émergence des monnaies virtuelles et leur supposée utilisation par les trafiquants.

Reconnaître les crypto-monnaies comme moyen de paiement signifie aussi les contrôler

L’Australie n’est pas le seul pays à porter un œil sur les crypto-monnaies et les risques qu’ils peuvent faire encourir. Récemment, nous vous parlions du projet TITANIUM de l’Union Européenne pour freiner le blanchiment à travers divers outils d’analyse pour permettre de désanonymiser les portefeuilles. En reconnaissant le Bitcoin comme moyen de paiement, le Japon avait par la même occasion imposé des règles très strictes pour conformer les sites d’échange de cette monnaie aux  directives du KYC.

La grande majorité des exchanges sont déjà très restrictifs en la matière. Cependant, les sites permettant l’échange de particuliers à particuliers seront probablement très impactés par ce type de lois qui fleurissent partout dans le monde.

[ad type=custom-ad-1]

Victor

Victor

Passionné des crypto-monnaies et de la technologie blockchain depuis 2014, Victor fonde CryptoActu en Juillet 2017, en parallèle de ses études en ingénierie informatique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,181