La Société Générale intègre Tezos (XTZ) à son test d’euro numérique

 La Société Générale intègre Tezos (XTZ) à son test d’euro numérique

Les monnaies numériques de Banque centrales (CBDC) sont l’avenir des pièces et des billets actuels. Tous les pays ne sont pas égaux face à leur développement. Cela même si leur utilité et leur nécessité se font de plus en plus pressantes, sur fond de crise sanitaire et économique. Un mouvement dans lequel la France s’est récemment impliquée, sans débordement de motivation et avec une certaine frilosité toute nationale sur le sujet. 

Le projet a été annoncé il y a maintenant deux mois par l’intermédiaire de la Banque de France (BdF). Une procédure aux choix discutables dont le but est de tester un prototype de monnaie numérique à destination des règlements interbancaires. 

Ce qui n’est pas encore réellement une monnaie numérique de Banque centrale (CBDC) à destination de la population. Le nom exact étant une MDBD (Monnaie Digitale de Banque Centrale). Pourquoi donc faire comme les autres ? 

Tezos (XTZ) choisit par la Société Générale

Parmi les 8 acteurs bancaires sélectionnés pour réaliser ce petit jeu entre géants de l’économie figure la Société Générale. Et sa filiale numérique version blockchain du nom de Forge aurait choisi le projet made in France Tezos (XTZ) pour mener à bien cette expérimentation nationale. 

Une annonce faite hier sur le compte Twitter de la structure Nomadic Labs qui est l’un des principaux pourvoyeurs de matière grise de l’écosystème Tezos (XTZ). Le tout accompagné d’un communiqué de presse présentant l’évidence de ce choix, en plus du caractère national de ce partenariat. 

« La présence des technologies Nomadic Labs et Tezos dans cette sélection met en évidence la qualité des équipes de recherche et développement de Nomadic Labs, et les solides fondamentaux techniques de la blockchain Tezos. » – Nomadic Labs

La technologie développée par Tezos est déjà présente dans des infrastructures comme le Pole cybercriminalité de la Gendarmerie nationale depuis fin 2019. Un test qui s’est révélé très positif dans le domaine. L’entrée de Nomadic Labs et des outils de Tezos au sein du développement de l’euro numérique ne vont pas manquer de valider ce succès en cours.  

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,181