Cryptomonnaies

Tether (USDT) revendique le statut de monnaie suite à son adoption par un gouvernement en exil

18 Déc 2021 - 09:00

L’essor des cryptomonnaies stables de type stablecoins hante les pires cauchemars des instances de régulation mondiales. Cela en premier lieu du fait de leur mise en place – sans autorisation préalable – d’un modèle numérique fonctionnel des monnaies FIAT actuelles. Mais également et surtout, car la technologie sur laquelle ils reposent permet d’effectuer des paiements instantanés indépendants de toute prise en compte des frontières géographiques. Une véritable révolution, face à des banques centrales dont l’objectif est d’imposer un déterminisme territorial aux populations qu’elles contrôlent. Et la raison principale de la récente adoption de l’USDT comme monnaie officielle d’un gouvernement en exil.

Cette actualité pourrait presque sembler surréaliste, si elle n’avait pas ce petit plus d’intérêt symbolique. Tout d’abord car elle concerne le stablecoin Tether (USDT), dont le modèle de fonctionnement est plus proche de la (mauvaise) banque que du Bitcoin. Mais dont la dominance dans le secteur reste très importante (54%), même si elle ne cesse de baisser depuis déjà plusieurs mois. Cela au profit d’un USDC (28%) à la transparence plus rassurante, et un DAI (6%) en quatrième position devant le BUSD (9,5%) de la plateforme Binance. Et seul véritable représentant des valeurs de décentralisation du secteur (le DAI, pas le BUSD).

Une histoire dont le second protagoniste est le gouvernement d’unité nationale (NGU) en exil de Birmanie (Myanmar). Une entité politique dirigée par les partisans de la lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, emprisonnée dans son pays. Et en opposition à la junte militaire actuellement au pouvoir, suite à un coup d’État perpétré en février de cette année. Mais dont le ministre des Finances a récemment annoncé l’adoption de l’USDT, afin de pouvoir poursuivre ses activités commerciales et assurer les transactions indispensables. Il n’en fallait pas plus pour la société Tether.

Tether revendique le statut de monnaie officielle

Car à peine cette annonce officialisée, la société Tether n’a pas manqué de surfer sur cette vague afin d’en tirer avantage. Cela sous la forme d’une déclaration publiée sur son blog officiel, au titre évocateur : « Tether réagit à l’adoption par le Myanmar de l’USDT comme monnaie officielle. » Et dans laquelle l’entreprise se félicite de la décision des membres du gouvernement birman en exil d’avoir fait ce choix présenté comme éclairé. Mais sans oublier de bien positionner son USDT au centre d’une apologie du dollar américain, dont son stablecoin serait la version numérique en mesure d’assurer une « sécurité financière. »

Régulation

Nul besoin de dollar numérique, les stablecoins font l'affaire !

Nathalie E. - 18 Nov 2021 - 14:57

Un membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale américaine (Fed), [...]

Lire la suite >>

« Le fait que le NGU ait choisi de reconnaître l’USDT comme monnaie officielle est un éloge de la force du dollar américain et de sa capacité à fournir un refuge aux citoyens du monde. L’importance de ce moment va bien au-delà du potentiel des cryptomonnaies pour assurer la sécurité financière. Il indique une confiance de longue date dans le dollar américain pour ceux qui n’ont pas confiance dans leurs propres gouvernements ou monnaies nationales.« 

Tether

Mais la véritable question est de savoir pour quelle raison le choix de ce gouvernement d’unité nationale (NGU) s’est porté sur l’USDT. Et cela indépendamment du fait de provoquer la colère de la junte militaire au pouvoir, fermement opposée aux cryptomonnaies. Car l’option du stablecoin DAI aurait été plus judicieuse dans ce cas de figure. Surtout si l’on considère cette prétendue « sécurité financière » prônée par Tether, bien plus instable que le cours de son stablecoin. Car il aurait suffi que les forces militaires au pouvoir aient un moyen de pression suffisant sur Tether pour que toutes les transactions effectuées par le NGU se retrouvent instantanément bloquées. Une option déjà utilisée à de nombreuses reprises et rendue possible grâce à la magie de la centralisation !

Mais peu importe, l’USDT est devenu la monnaie officielle d’un gouvernement sans territoire. Et le havre de paix autoproclamé de « ceux qui n’ont pas confiance dans leurs propres gouvernements ou monnaies nationales. » Mais qu’en est-il de ceux qui n’ont pas confiance en Tether ?

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche