La SEC thaïlandaise appelle à la prudence à propos des plateformes de crypto-trading non réglementées

La Securities and Exchange Commission thaïlandaise a récemment informé les crypto-traders de la recrudescence de SCAMS (arnaques) ainsi que de plateformes étrangères non réglementés. Soucieux de la sécurité des investisseurs locaux, des responsables ont averti des risques liés à ces plateformes opérant en dehors du sol thaïlandais.

Une nouvelle arnaque détectée

Les activités de trading de cryptomonnaies se sont multipliées depuis la relance de prix du Bitcoin en 2019. Dans les pays crypto-enthousiastes tels que la Thaïlande, les plateformes d’échange de cryptomonnaies enregistrent des flux journaliers assez conséquents, ce qui a renforcé la vigilance des régulateurs financiers sur les activités non réglementées. En effet, la Securities and Exchange Commission (SEC) locale a détecté une nouvelle arnaque issue d’une plateforme étrangère baptisée FX Trading Corporation. Relayant la déclaration de l'institution (SEC), le lieutenant-colonel Wornan Silam et porte-parole du département des enquêtes spéciales, a indiqué que cette prétendue crypto-plateforme n’était pas habilitée par les autorités locales à offrir des services de trading de cryptomonnaies sur le territoire thaïlandais.

La SEC détecte des exchange non réglementés

La SEC thaïlandaise détecte la recrudescence d'exchanges non réglementés.

D’autre part, FX Trading Corporation ne serait pas la seule société suspectée par les enquêteurs. Dans une plus large mesure, il existerait des dizaines d’entreprises qui usurpent des fonctions de plateforme de trading en ligne pour cibler les investisseurs thaïlandais. Wornan Silam a également souligné la nécessité d’une coopération internationale en termes de prévention et de répression de ce genre d’activité illicite. Il a ajouté que les difficultés techniques des cryptomonnaies rend les enquêtes plus complexes et chronophages, les fonds perdus ne sont jamais récupérés dans de nombreux cas.

La SEC rappelle la liste des exchange agréés dans le pays

Si l’écosystème financier thaïlandais semble être ouvert aux activités liées aux cryptomonnaies, celui-ci est par contre balisé par des réglementations strictes et structurées. A cet effet, la SEC a rappelé que seules trois sociétés étaient habilitées à entreprendre dans le secteur des cryptomonnaies dans le pays dont :

• Bitcoin Co, une entreprise qui propose des services de trading : Bitcoin, de l’Ethereum et du Ripple. Il s’agit de la toute première plateforme approuvée par la SEC qui dessert les milliers d’investisseurs crypto depuis 2013.

• BitKub Capital Group Holdings Co, une société qui offre des services de trading via Bitkub Online Co, mais également des conseils en termes d’ICO et des fonds de capital-risque pour les entreprises blockchain.

• Satang Corporation, une société de trading d’actifs numériques qui réalise des STO (Security Token Offering) aux Etats-Unis. Elle est basée sur la crypto-plateforme de Thai Digital Asset Exchange (TDAX).

La Thaïlande établit une réglementation stricte des cryptomonnaies

La Thaïlande suit une réglementation stricte des cryptomonnaies.

En dehors de cette liste, la SEC a également mentionné Coins TH Co comme le seul courtier autorisé. Malgré la mise en demeure de l'institution, la Thaïlande continue d’ouvrir ses portes aux projets blockchain prometteurs. Lors d’une interview avec le fondateur de Bitkub, Jirayut, TechCrunch a rapporté que les autorités locales ainsi que les institutions financières traditionnelles du pays étaient totalement enthousiastes à l’idée de travailler avec des plateformes de cryptomonnaies, du moment que celles-ci respectent les lois de la Thaïlande en vigueur.

➡️Pour suivre CryptoActu sur Telegram, c’est par ici : https://t.me/CryptoActuCom ⚡️

➡️S’abonner à notre contenu vidéo sur Youtube !



CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

libero. consequat. dapibus velit, ante. justo mattis
19 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez