Cryptomonnaies

Un exchange brésilien rembourse ses détenteurs malheureux de l’UST

22 Mai 2022 - 12:58

Une plateforme d’échange brésilienne, Nox Bitcoin, prend l’initiative de rembourser sur ses fonds propres les détenteurs du stablecoin UST qui ont subi des pertes dans l’effondrement de l’écosystème Terra.

L’échange brésilien Nox Bitcoin compense les pertes UST de ses clients

L’exchange Nox Bitcoin vient d’annoncer qu’il dépenserait 620 000 réaux brésiliens, soit environ 127 000 dollars, pour rembourser ses clients pris dans la tourmente infernale du crash du stablecoin algorithmique. Plus précisément, selon le media local Portal do Bitcoin, la plateforme compensera la différence de la valeur en cours de l’UST (0.06$) pour atteindre le fameux ancrage à 1$ qu’il a perdu. Cette compensation se fera sous la forme du premier stablecoin du marché, l’USDT.

Seuls les investisseurs ayant acheté de l’UST avant le « désancrage », généralement pour le faire fructifier sur la plateforme via Anchor Protocol qui offrait un rendement intenable de près de 20%, sont concernés. Pour l’échange, il s’agit de maintenir un lien de confiance avec ses utilisateurs.

Les clients nous ont fait confiance pour le jalonnement et nous comprenons que leur confiance est bien plus précieuse que toute autre chose. Nous allons rembourser ces utilisateurs en soustrayant les dépenses que nous aurons ailleurs, comme le marketing.

Joao Paulo Oliveira, PDG de Nox Bitcoin, in Portal do Bitcoin

S’il affirme que rien légalement ne l’oblige à supporter les pertes de ses clients, il semblerait néanmoins que son initiative ne soit pas qu’une émanation de sa bonne volonté, comme l’a souligné FatMan du Terra Research Forum.

La loi brésilienne sur la consommation est assez stricte et punit les entreprises qui mentent aux clients ou présentent faussement des risques. Voyons combien de tribunaux de pays arrivent à la même conclusion au cours des prochains jours alors que les poursuites contre les bourses se multiplient. Tout cela reste à régler.

Une séquence catastrophique qui change un peu la donne

L’UST et le jeton Luna sont toujours présents sur l’exchange. Une position attentiste adoptée par de nombreuses plateformes face aux tentatives de Terra Luna pour sauver l’écosystème.

Il est possible que l’écosystème Terra n’existe plus. Mais le marché de la crypto est imprévisible et tout peut arriver, y compris la résurgence éventuelle de l’écosystème Terra.

Joao Paulo Oliveira, PDG de Nox Bitcoin, in Portal do Bitcoin

Quoi qu’il en soit, comme le déclare Oliveira, le rôle d’une plateforme crypto comme Nox Bitcoin n’est pas d’éviter aux « clients de s’exposer à des risques » car cela supposerait de « les empêcher de gagner de l’argent ».

Ce n’est pas notre rôle. Notre rôle est celui d’un curateur. Autrement dit, rechercher des projets sérieux et les rendre disponibles sur la plateforme, en mettant toujours l’accent sur les revenus passifs, ce qui est la grande tendance de ce marché. 

Joao Paulo Oliveira, PDG de Nox Bitcoin, in Portal do Bitcoin

Néanmoins, face à la séquence catastrophique de l’UST, la bourse s’est engagée à créer un système de notation des risques pour alerter les investisseurs sur les projets dans lesquels ils investissent.

Quant à savoir si cette première va créer un précédent, la question se pose légitimement.

Cette affaire peut être utilisée comme précédent clé pour affirmer que les bourses sont responsables des pertes de l’UST si des fausses déclarations délictuelles ont été faites.

FatMan du Terra Research Forum sur Twitter

Les conséquences du drama de Terra (LUNA) et de son (un)stablecoin UST  sont loin d’être mesurées.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche